Cacher cette page

Admettre qu’on a besoin d’aide est une force 💪

Vrai.

Parfois, on croit à tort qu’être fort, c’est cacher ses émotions et s’organiser tout·e seul·e.

Et si être fort·e voulait plutôt dire prendre soin de soi?

Parmi les habiletés à développer pour prendre soin de soi et de sa santé mentale, il y a notre manière de réagir lorsqu’on vit quelque chose de difficile: est-ce qu’on est capable d’aller chercher de l’aide, de parler de ce qu’on vit, de trouver des adultes en qui on a confiance, d’aller vers des professionnel·le·s au besoin, de s’entourer de gens qui nous font du bien?

Se montrer vulnérable peut être difficile

Parfois, ça peut être difficile de demander de l’aide: on veut montrer qu’on est fort·e, on veut s’arranger tout·e seul·e, on est gêné·e de dire à quelqu’un qu’on n'y arrive pas, on n'a jamais demandé de l'aide auparavant, on pense qu’on doit s’arranger seul parce qu’on ne nous a pas appris qu’il est normal d’avoir besoin des autres, etc.

Se confier aide toujours

Le fait d’en parler, de s’entourer ou de demander un coup de main ne peut apporter que du positif. Plus vite on s’occupe de ses émotions difficiles à vivre et de sa souffrance, plus grande est la chance que tout se règle. Alors que s’arranger tout·e seul·e ou attendre pour demander de l’aide peut empirer la situation, ou la rendre encore plus compliquée.

1 800 263-2266
514 600-1002