Cacher cette page

Ma sœur s’automutile

Roxanne, 16 ans

Ma sœur s’automutile

personne n'a vécu ça

Ma sœur s’automutile. On en a beaucoup parlé et elle m’a dit qu’elle allait arrêter mais je suis toujours inquiète.

 

* Les "Histoires de jeunes" s'inspirent de courriels et textos réels reçus de différents jeunes. Nous utilisons des noms et des photos fictifs pour protéger leur vie privée.

Voici comment ça s’est passé avec Tel-jeunes

  • J'ai découvert il y a un peu plus d'un mois que ma sœur s'automutilait. J'en ai beaucoup parlé avec elle. Elle m’a dit qu’elle allait arrêter et m’a promis de me le dire si jamais ça allait mal à nouveau. Je lui fais confiance, je sais qu'elle va respecter sa promesse. Mais je ne peux m'empêcher de m'inquiéter.
  • C’est une bonne idée de chercher de l’aide à ce sujet ; ta sœur est chanceuse de t’avoir à ses côtés. Découvrir qu’un proche se mutile peut nous faire vivre bien des émotions. Il est tout à fait normal d’être inquiets, de se faire du souci pour une personne que l’on aime. Es-tu d’accord avec moi?
  • Oui, je voudrais l’aider au maximum…
  • L’automutilation est une pratique qui cache bien souvent une ou des souffrances. La personne qui se mutile choisit de le faire pour une raison, qui est parfois difficile à cerner. Cela « apporte » quelque chose à la personne. C’est pour cette raison qu’il est difficile de simplement arrêter du jour au lendemain. Il faut bien souvent aller travailler ce qui est caché derrière le geste. Tu comprends?
  • Est-ce que je devrais alors en parler à quelqu’un? Elle m’a demandé de ne pas en parler à mes parents et comme elle m’a promis d’arrêter je n’ai rien dit.
  • Tu as fait beaucoup jusqu’à maintenant pour ta sœur. Être présent et laisser savoir notre inquiétude est une aide précieuse. En même temps, il faut savoir que nous n’avons pas le pouvoir (ou la responsabilité) sur les gestes d’un membre de notre famille. Nous n’avons malheureusement pas le pouvoir de trouver les solutions à leurs difficultés. Cela dépasse parfois nos limites personnelles. Comprendre l’automutilation et pourquoi nous choisissons de le faire est un travail qui peut parfois demander de l’aide professionnelle. Est-ce que ta sœur sait qu’elle peut aller chercher du soutien face à ce qu’elle vit? Par exemple, l’intervenant de l’école peut l’aider à faire ce travail. Elle peut également nous appeler en tout temps.
  • Je pense que je vais lui conseiller de vous écrire. Comme ça je serais sûre qu’elle a tous les éléments en main pour guérir.
  • C’est une très bonne idée. Idéalement, il est mieux de nous appeler car il est difficile d’aller en profondeur sur un sujet comme la mutilation par écrit courriel. Tu peux aussi nous appeler si tu ressens le besoin d’en discuter davantage. Ça te va?
  • Oui, merci beaucoup!
  • Bon courage à toi et à bientôt peut-être.
Joindre un intervenant Tel-jeunes
Téléphone: 1 800 361-5085 Texto: 514 600-1002 Courriel Clavardage Comment ça marche
Tous les thèmes de Tel-jeunes
Administration
© 2019 Tel-jeunes Tous droits réservés.
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance: 136403649RR00001
Continuer la conversation