Cacher cette page

Pleurer 😢 ou être émotif·ve est un signe de faiblesse

Faux.

Il existe des stéréotypes qui causent beaucoup de tort quand on pense qu’ils sont vrais ou qu’on essaie de s’y conformer: «les gars ne pleurent pas», «les filles sont trop émotives», «c’est mal de montrer ses émotions», etc. Certains pensent à tort que si c’est possible d’éviter de pleurer, c’est mieux.

Pleurer, ou vivre ses émotions, ce n’est pas du tout un signe de faiblesse. Au contraire, on dit même qu’il faut être fort pour pleurer.

Comment y voir plus clair?

Lorsque c’est possible, tu peux choisir un endroit, un moment ou des gens avec qui tu es plus à l’aise afin de laisser aller tes émotions… Vivre tes émotions au lieu de les accumuler est beaucoup plus sain. Plus tu accumules et plus tu attends avant de parler de tes difficultés à quelqu’un, moins tu t’écoutes et plus ton problème grandit et devient compliqué à régler. Une fois qu’on a extériorisé nos émotions, on se sent déjà mieux. Tu peux aussi utiliser l’écriture pour mettre des mots sur ce qui ne va pas, et ensuite pouvoir mieux l’expliquer à quelqu’un. Lorsque tu regardes à l’intérieur de toi pour identifier ce qui ne va pas et l’extérioriser (verbalement ou à l’écrit), ça permet de réfléchir, de prendre des décisions, de continuer d’avancer, etc.

 

1 800 263-2266
514 600-1002