Cacher cette page

Partir sur la brosse, quelles conséquences?

Il y a des effets négatifs associés à la surconsommation d’alcool. Tu peux avoir mal au cœur, poser des gestes que tu risques de regretter ou même perdre connaissance.

«Ça tourne!»

Tu peux être étourdi·e, avoir de la difficulté à tenir debout et avoir une vision embrouillée.

Mal de mer

Tu peux avoir mal au cœur, au point de vomir.

Méli-mélo

Tu peux te sentir confus·e, perdre le fil des conversations ou de tes actions.

Problème de communication

Tu peux avoir du mal à articuler ou dire des choses que tu n’aurais pas dites habituellement. Quand on prend de l’alcool, on perd les filtres (ou inhibitions) qu’on aurait normalement en étant sobre.

Des gestes regrettables

Il se peut que tu te comportes de façon ridicule ou que tu poses des gestes déplacés.

D’autres actions regrettables

Comme tu n’es pas dans ton état normal, il se peut que tu aies des rapports sexuels que tu auras oubliés ou regrettés le lendemain, et que tu aies aussi oublié de te protéger.

Problème mécanique

L’alcool peut aussi changer la façon dont ton corps réagit lors d’un rapport sexuel.

L’alcool au volant

La consommation d’alcool affecte tes réflexes et augmente le risque d’avoir un accident. C’est dangereux pour toi et pour les autres.

Lendemain de veille

Ton réveil peut être pénible. Tu peux avoir la gueule de bois ou des nausées, avoir l’impression qu’un marteau te frappe sur la tête, être déshydraté, avoir des trous de mémoire (ne plus te souvenir de ta soirée) et même te réveiller où tu ne t’y attendais pas.

Pas de lendemains du tout!

Une surconsommation d’alcool est risquée et peut mener à une fin tragique. Dans certains cas, des jeunes s’évanouissent, se retrouvent dans le coma et parfois en meurent.

Partir sur la brosse ou boire avec modération... à toi de voir jusqu’où tu veux te rendre dans cette expérience, en sachant qu’elle n’est pas sans risque et que tu peux beaucoup de plaisir sans te rendre aux extrêmes.