Cacher cette page

Mes proches ne comprennent pas

Sofia, 18 ans

Mes proches ne comprennent pas

1 autre jeune a aussi vécu ça

Ma conscience écologique fait partie de ma vie de tous les jours. Le problème, c’est que mon mode de vie me fait sentir différente des autres, surtout de ma famille et de certains de mes amis.

 

* Les "Histoires de jeunes" s'inspirent de courriels et textos réels reçus de différents jeunes. Nous utilisons des noms et des photos fictifs pour protéger leur vie privée.

Voici comment ça s’est passé avec Tel-jeunes

  • Ma conscience écologique fait partie de ma vie de tous les jours. Je me suis engagée à modifier mes habitudes alimentaires en ne plus mangeant de viande, à réduire ma consommation de déchets en ayant des lunchs entièrement zéro-déchet, à ne m’acheter des vêtements que lorsque nécessaire, à acheter usagé, à ne pas remplacer mes appareils électroniques, etc. C’est super important pour moi.
    Le problème, c’est que mon mode de vie me fait sentir différente des autres, surtout de ma famille et de certains de mes amis.
  • Qu’est-ce qui te fait sentir ça?
  • J’ai souvent le rôle de l’écologiste dans mon entourage et on dirait que mes proches me trouvent trop intense. C’est important pour moi de les sensibiliser, parce que je trouve qu’ils n’en font pas assez et ça me frustre. Je dois souvent choisir de ce que je vais parler, on dirait que je marche toujours sur des œufs.
  • C’est vrai que c’est frustrant de sentir que quelque chose d’aussi important pour nous ne l’est pas nécessairement pour les autres. Chacun.e évolue à son rythme dans ses prises de consciences environnementales. C’est bien de sensibiliser son entourage sur le sujet, mais il faut garder en tête qu’on ne peut pas changer les actions et les pensées des autres du tout au tout. S’entêter à faire changer d’idées des personnes qui ne pensent pas comme nous, ça demande beaucoup d’énergie et ça peut être décourageant.
  • C’est vrai que ça devient épuisant, j’ai comme besoin d’un break haha.
  • Je comprends! 😊 Est-ce qu’il y a des personnes autour de toi avec qui tu sens que tu peux vraiment en parler sans te censurer?
  • J’ai une amie avec qui je me sens tout à fait à l’aise de discuter d’environnement. Je me trouve extrêmement chanceuse de l’avoir! Ensemble, on se parle de trucs pour réduire notre empreinte écologique, on se supporte dans nos luttes personnelles. Je fais aussi partie du comité écologique de mon Cégep. On parle de notre vécu, on organise des activités sur le mode de vie écoresponsable et on propose des moyens de rendre notre école plus verte.
  • Wow c’est super ça! Et comment tu te sens quand tu en parles avec elle?
  • Moins impuissante par rapport au sort de notre planète. On dirait que ça me donne espoir. On réunit nos luttes personnelles pour les transformer en une lutte collective à petite échelle. Et je peux être vraiment moi-même. Peut-être que je devrais juste me concentrer là-dessus dans le fond.
  • Ça peut être une option oui! Parler avec des personnes qui sont réceptives et qui pourront aussi te faire avancer dans tes réflexions. Je te laisse y réfléchir.
  • Merci beaucoup 😊
Tous les thèmes
Administration
Tel-Jeunes
Comment ça marche? © 2022 Tel-jeunes Tous droits réservés.
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance: 136403649RR00001
Continuer la conversation