Cacher cette page

J’ai de l’herpès génital

Fanny, 17 ans

J’ai de l’herpès génital

personne n'a vécu ça

J’ai de l’herpès et je me sens sale. Je ne sais pas comment je vais pouvoir vivre avec cette affreuse infection toute ma vie.

 

* Les "Histoires de jeunes" s'inspirent de courriels et textos réels reçus de différents jeunes. Nous utilisons des noms et des photos fictifs pour protéger leur vie privée.

Voici comment ça s’est passé avec Tel-jeunes

  • Je sais que j'ai l'herpès depuis au moins 1 an et demi... En ce moment j'ai une poussée et je ne peux pas m'empêcher de me trouver sale... ☹ ☹
  • Vivre avec une infection transmissible sexuellement incurable, ce n'est pas facile et ça comporte son lot de défis. Certaines personnes comme toi se sentent « sales » à cause des lésions d’herpès. Il n'est pas facile d'accepter une telle situation et cela prend parfois du temps. Pour se sentir moins mal, on peut se rappeler que d'avoir une ITS ne change pas la personne que l'on est, cela ne change rien à notre valeur, nous ne sommes pas cette ITS. Tu peux aussi en parler à ton médecin, parfois ça fait du bien de parler à quelqu’un de ses symptômes. Est-ce que cela fait du sens pour toi?
  • Oui ça pourrait me soulager MAIS mon vrai problème c’est que j'ai un copain depuis 9 mois et je ne lui ai toujours pas dit. Il ne s'en rend pas compte parce que j'ai des médicaments qui font disparaitre les poussées. Je voudrais lui dire pour ne plus rien lui cacher, mais j'ai tellement peur... Je me sens mal de lui mentir, mais je ne veux pas le perdre. Aidez-moi!!
  • Avoir l'herpès est bien sûr quelque chose de difficile à annoncer à son partenaire. Toutefois, il est très important d'en parler. Cacher cette information à l'autre comporte des risques tant au niveau relationnel que légal. Lorsque l'on prend des médicaments qui nous permettent de gérer les crises, on peut avoir l'impression qu'il n'y a pas de risque de contaminer son partenaire, mais au contraire, le risque d'infecter l'autre existe tout de même. Parmi les facteurs qui permettent de réduire ce risque de transmission, il y a le fait d'en informer l'autre. Une autre raison très importante pour en parler est de créer une base de confiance à notre relation. Tu sais, lorsque l'on tarde à en parler, le risque de briser cette confiance grandit également.
  • Facile à dire… C'est une maladie qui reste à vie, impossible qu'il ne soit pas fâché contre moi. Le connaissant, il va commencer à s'imaginer qu'il a d'autres maladies, je ne veux pas le faire stresser non plus...
  • Je comprends que tu t'inquiètes de sa réaction si tu lui en parles. Il y a effectivement un risque qu'il réagisse mal. Se préparer à l'éventualité d'une mauvaise réaction nous permet parfois d'y faire face plus facilement. Bien s'informer nous permet aussi de préparer ce que l'on souhaite dire à l'autre et de pouvoir bien répondre à toutes ses questions. Il est tout à ton honneur de vouloir enfin le lui révéler. Si tu as besoin de soutien dans ta démarche, n'hésite pas à nous téléphoner, il nous fera plaisir de t'aider.
  • Ok, je vais vous appeler demain merci
Joindre un intervenant Tel-jeunes
Téléphone: 1 800 263-2266 Texto: 514 600-1002 Courriel Clavardage Comment ça marche
Tous les thèmes de Tel-jeunes
Administration
© 2019 Tel-jeunes Tous droits réservés.
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance: 136403649RR00001
Continuer la conversation