Cacher cette page
Cyberintimidation

Gare à l’effet-écran!

À l’écran d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un cellulaire, on ne réalise pas toujours à quel point on peut blesser les autres. On ne voit pas le résultat de nos actions, et on se sent moins concerné·e par ce que les autres vivent. L’effet-écran touche tout le monde, même toi.

Pas toujours conscient·e·s

Un·e jeune qui intimide une personne sur Internet ne voit pas ses réactions. Il·elle a moins conscience de la gravité de ce qu’il·elle dit et de l’impact de ses gestes. D’ailleurs, 2 jeunes sur 3 avouent avoir déjà fait de la cyberintimidation, alors qu’ils·elles n’avaient jamais intimidé personne auparavant.

Parler à une machine

À l’ordinateur, on fait face à une machine, et non à une personne. Ça crée une distance, et on a plus l’impression de parler à un objet qu’à un être humain. Nos paroles et nos actes vont parfois trop loin, et peuvent avoir de graves conséquences pour les autres.

Des actions plus violentes

Puisqu’on ne voit pas l’impact de nos gestes, on est parfois plus méchant·e sur le web qu’ailleurs. Les jeunes qui ont déjà cyberintimidé quelqu’un avouent avoir lancé des insultes et des menaces plus violentes en ligne comparativement à en face à face. Ils·elles se déculpabilisent aussi plus facilement pour leur geste, parce que l’écran a créé une distance avec l’autre.

 

Sois prudent·e: l’effet-écran n’excuse rien! Si tes paroles ou tes gestes en ligne sont considérés comme du harcèlement, des menaces ou une atteinte à la réputation de quelqu’un, tu pourrais devoir faire face à la justice.

Pose-nous tes questions

1 800 263-2266
514 600-1002