Cacher cette page

Stérilet de cuivre

Qu'est-ce que c'est?

Le stérilet de cuivre, aussi appelé «dispositif intra-utérin», est une méthode non hormonale. Comme son cousin le stérilet hormonal, c’est un petit dispositif en forme de T qui est inséré dans ton utérus par un·e médecin ou un·e gynécologue. Il est rattaché à deux fils qui descendent dans le vagin pour faciliter le retrait du stérilet. 

Le stérilet de cuivre a deux modes d’action. 1) Le cuivre modifie la chimie de ton utérus pour nuire à la survie des spermatozoïdes. 2) Il provoque l’inflammation de la paroi de ton utérus pour qu’il soit plus difficile pour un ovule fécondé de s’y accrocher. C’est donc une méthode qui fonctionne entièrement sans hormone. 

Comment utiliser le stérilet de cuivre?

La pose du stérilet est faite par un·e médecin ou un·e gynécologue. Il est ensuite laissé en place pour toute la durée de son efficacité (5 ou 10 ans, selon les modèles). Il peut toutefois être retiré avant par un·e médecin ou un·e gynécologue au besoin. On pourrait te demander de vérifier régulièrement si tu sens les deux fils au fond de ton vagin pour t’assurer que ton stérilet est bien en place.

Tu peux utiliser le stérilet de cuivre avec un tampon ou coupe menstruelle sans problème. Par contre, si tu utilises une coupe menstruelle, assure-toi que l’effet de succion quand tu la retires ne tires pas sur les fils de ton stérilet. 

👍 Avantages

  • Comme c’est une méthode sans hormone, le stérilet de cuivre n’interfère pas avec ton système hormonal ou la durée de ton cycle menstruel.
  • C’est une méthode efficace sur le long terme, donc tu n’as pas à t’en occuper au quotidien.

👎 Inconvénients

  • Ton ou ta partenaire pourrait sentir les fils du stérilet dans ton vagin. Si c’est dérangeant pour vous, n’hésite pas en parler avec ton ou ta médecin.
  • Peut rendre tes menstruations plus longues et plus abondantes.
  • La pose peut être douloureuse.
  • Le stérilet de cuivre n’est pas couvert par le régime d’assurance maladie du Québec.
  • Il ne te protège pas contre les ITSS.

Pour en savoir plus sur cette méthode, ses avantages et ses inconvénients, consulte ton ou ta médecin ou encore un·e gynécologue.

Sources : FQPN; S.O.S Grossesse