faux coming out

avatar

FougèrePositif13

elle/elle

6m
Bon, j'ai essayer d'exprimer ma bisexualité a ma mère mais elle ma dit que c'était faux et que j'étais influencer par les jeune de mon age qui dise qui son gais,transgenre ect pour se rendre intéressent sur le coup j'ai dit ok mais maintenant j'ai des doute et je me pose des million de question sur ma sexualité avant je m'en fichais j'ai remarquer que je tombais amoureuse des fille et des garçon donc je me suis dit que j'étais bisexuelle mais la je me demande si j'ai déjà été amoureuse comment savoir se que je suis

Réponses

  • avatar

    TisaneBienveillante10 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    6m
    Salut! C’est pas toujours clair comment on se sent, je suis d’accord avec toi. À l’adolescence, on forge notre personnalité. On construit et on découvre la personne qu’on est. Et c’est pas toujours évident.

    Tu pourrais parfois aller écrire comment tu te sens dans un cahier que toi seule peut lire. Décrire comment tu te sens, essayer de mettre des mots sur tes sentiments. En te relisant le lendemain ou bien juste après, tu pourrais mieux te comprendre. Mais ne te force pas à écrire quand tu ne sais pas quoi écrire. Ça ne doit pas être perçu comme un devoir. Tu peux juste écrire tout ce qui te passe par la tête sans trop réfléchir, ou bien te libérer quand c’est une tempête dans ta tête. C’est ce que je fais. Ça m’aide à comprendre mes sentiments et à me détendre.

    Selon moi, le plus important, c’est de prendre son temps. Je crois que ce n’est pas nécessaire de savoir tout tout de suite. Peut-être qu’un jour tu tomberas profondément amoureuse et que tes doutes se dissiperont, mais pour le moment, je pense que tu peux juste aimer, sans te casser la tête à savoir si c’est réellement de l’amour, si c’est une attirance ou si c’est juste une forte amitié. Plus le temps passe, plus nos sentiments évoluent et donc plus on a de réponses. Je pense qu’il faut juste laisser le temps couler et profiter du moment présent pour faire ce qu’on aime.

    Pour ce qui est de l’avis de ta mère, sache que, oui on peut être influencé dans nos choix. Mais l’orientation sexuelle n’est pas un choix. Ça fait partie de nous. Par contre, les scientifiques sont d’accord pour dire qu’il n’y a pas de gène gay, c’est certain, et qu’on peut être influencé par notre environnement. Ça ne veut pas dire que puisque des gens prétendent être gays autour de toi, tu vas être influencée. Tu peux aimer qui bon te semble sans te faire dire que tu le fais pour te rendre intéressante. Je ne pense pas que ce soit une tendance d’être LGBTQ+. Le monde est juste plus ouvert à ce que les gens s’expriment. Donc les gens s’expriment! Voilà tout!

    Prends le temps de t’écouter et partage aux autres comment tu te sens si tu en ressens le besoin. Il y aura toujours des gens pour t’écouter et t’aider, autant tes proches que des professionnels. xxx

    (Aussi, tu pourrais proposer à ta mère de regarder un documentaire sur la communauté LGBTQ+ avec toi pour qu’elle apprenne davantage de choses sur ce sujet! Ça pourrait être une chouette activité)
  • avatar

    RoseSympathique7 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    6m
    Salut!
    C'est dommage que tu aies essayé d'exprimer à tes parents comment tu te sens et que maintenant ta mère tu dises ça. C'est correct de te sentir comme ça, j'aurais réagi de la manière.

    D'abord, il faut que tu te dises que ta mère ne dois pas avoir un impact sur comment est-ce que tu te sens vis à vis ton orientation sexuelle. C'est quelque chose qui t'appartient, et tu as le droit de te sentir comme tu veux.

    Je sais que certains parents ont de la difficulté avec ça. Les générations précédentes n'ont parfois pas pris le temps de s'informer sur le sujet. C'est correct aussi, sauf que tu peux peut-être lui en reparler en lui expliquant un peu mieux?

    Les réseaux sociaux sont bien dans notre génération justement parce qu'on dénonce les tabous, et que les gens sont mieux éduqués sur des sujets dont on ne parlait pas auparavant. Tu peux lui dire, ça. Et oui, certains parents pensent que c'est une « phase », mais il faut savoir leur expliquer que ce ne l'est pas. Ils savent qu'ils sont hétéros, mais ils n'ont pas besoin de sortir avec le genre opposé pour le savoir. Alors pourquoi est-ce que toi tu aurais à faire ça pour faire comprendre, ou pour te faire comprendre que c'est ce que tu ressens?

    Exemple, si tu sais que tu aimes les fleurs rouges, est-ce que tu vas aller t'en acheter tout le temps parce que tu aimes ça? Pas nécessairement.

    C'est un peu la même chose. J'espère t'avoir guidé, et que je me suis bien exprimée.

    N'hésite pas s'il y a quoique ce soit! Nous sommes là pour t'écouter!! Courage xx
  • avatar

    Casouletprodigieux3

    elle/elle

    6m
    Salut!
    C'est normal de ce questionner sur sa sexualité! Par contre, il y a q'une seule personne qui te connaît parfaitement et c'est seulement toi! Peut être que tu pourrais écrire sur comment tu te sens? Parler à une intervenant.e Teljeunes ou un.e intervenant.e Interligne? (interligne c'est un site qui aident la communauté LGBTQ+ et ce site est specialisé en ça!) Tu pourrais peut être aussi essayer de parler du sujet plus profondement avec ta mère? J'espère t'avoir aidé!! Hésite pas si ya quoi que ce soit!!!
    xxx
  • avatar

    TournesolAventureuse13

    il/lui

    4m
    Triste de voir que des parents juge leurs enfants come ça 😐 bref je suis désoler pour vous que cela c’est produit

Dernières publications

Liste de discussions

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    1j
    Possible trouble de colère

    (je sais que je post beaucoup récement ici. ces pas parse que je cherche de l'attention ou quoi que ce sois, ces juste que je prend enfin le courage de parler de problemes que j'ai depuis des années 🫥)


    Je crois avoir un trouble de colère. Il y a plusieurs choses qui ne font pas de sense qui me fache. des fois je peux avoir la meilleur journée au monde mais un seul petit truc arrive, et mon année est gaché.

    Exemples: tout ce qui sors du corp a quelqu'un. que ce sois, un rot, une toux, un pet ou même quelqu'un qui expire fort. ca me rend fou de colère. je ne peux pas expliquer pourquoi mais des fois je me retien de ne pas frappé la persone (même quand ces mes propre parents)

    les bruits forts. juste quand ma mère m'appelle pour souper, ca me frustre énormément. et ces même pas comme si ca me déconcentrait de ce que je faisait. des fois, je m'attend a ce qu'elle m'appelle depuis 10 minutes, mais des qu'elle m'appelle, jai envi de jeter un vase sur le mur😂


    Il n'y a pas juste ca. je prend les choses frustrante très mal. si je me chicane avec mes parents, ou meme si je trouve quelque chose d'injuste... Je me mutile de colère. je prend le rasoir, et je m'épluche la main. j'ai encore une cicatrice d'une chicane d'il y a 2 mois. cetait ma plus grosse coupure. jai eu un plaster pendant 2 jours parse que ca arretait pas de saigner. jai cacher ma main pendant les 2 jours et quand ma mère a vue la cicatrice, je lui ai dit que je me suis érraflé solide en jouant sur l'asphalte.

    je sais pas quoi faire. parse que si je dit a mes parents que j'ai un trouble de colère, je vais devoir leurs avouer toute les menteries que jai dit a propos de mes cicatrice.

    savez vous ce que je devrais faire? ou peut être, avez vous des technique pour ce calmer quand je suis en colère? merci bcp

  • avatar

    TerreReconnaissante2

    elle/elle

    1j
    Mon ami m'aime

    Hier mon ami m'a avoué qu'il était amoureux de moi. Je ne le suis pas mais je ne sais pas comment le dire sans le rendre trite. Il est assez timide et je ne veut vraiment pas lui faire de peine et je voudrais qu'on reste amis. Avez vous des conseils ?

  • avatar

    GrenouillePrécis8

    elle/elle

    2j
    C'est quoi?

    C'est quoi un orgasme? Ça fait quoi?

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    3j
    je déteste la sueur avec passion

    J'ai toujours été plus large que les autres. et j'ai toujours détester ca de moi même. depuis genre 2 ans, j'essaille de prendre ca en main. je fait du sport, je bouge plus... mais il y a une chose qui m’empêche d’atteindre mes buts. La sueur.

    Je DÉTESTE la sueur. Ces facilement mon top 1 des pire sensations que je peux sentir. je ne peux pas exprimer a quel point jai envi de crever quand je sue. A chaque fois que je fait de l'éxercise, j'arrête a cause que je peux pas endurer la sueur.

    Sauriez vous comment m'aider a endurer la sueur? ou si vous avez des technique pour apprendre a vivre avec? merci bcp