dépression?

avatar

ChevalRusé9

elle/elle

6m
Bonjour j'ai besoin de conseil. Je me suis auto-diagnostiqué en dépression, j'ai vu les gens qui m'entoure être en dépression et ce que je vit en ce moment ressemble beaucoup à cela. J'ai demandé à ma mère de faire quelque chose pour m'aider et elle as appelé un psychologue. mais j,ai refusé d'y aller.

#1: parce que ça coûte trop cher et mon père devras payer (ma mère n'as pas d,argent)

#2: je suis aller chez un psychologue il y a 2 ans et mon père l'as appris. Il pense que je suis folle et son opinion est importante pour moi donc j'ai arrêté d'y aller....

Je ne sais plus quoi faire, des conseils?

Réponses

  • avatar

    RoseSympathique7 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    6m
    Salut!
    J'aimerais commencer par te dire que c'est normal d'éprouver des émotions par rapport à ce que tu vis, peu importe la situation. Tu es 100% valide et nous sommes là pour t'aider, t'encourager, te conseiller, etc.

    Premièrement, je veux juste faire une précision sur ton « autodiagnostic ». C'est un terme employé pour peut-être essayer de mettre des mots sur ce que tu ressens, mais tu ne peux pas l'employer pour la simple et bonne raison que ce n'est pas diagnostiqué par un médecin. Employer ce terme peut-être aussi offensant pour quelqu'un qui le vit vraiment, et qui a été diagnostiqué par un.e professionnel.le dans la mesure de le faire. Peut-être qu'effectivement tu penses être en dépression, mais je t'invite vraiment à en parler aux ressources de l'école si tu n'arrives pas à ouvrir le sujet (plutôt chercher de l'aide) avec tes parents. Pourquoi est-ce que tu penses être en dépression? As-tu des symptômes importants?

    Pour le N°1, je comprends totalement ton inquiétude face à la situation financière de tes parents. Malheureusement, tu ne dois pas t'inquiéter pour cela. Ce n'est pas ton « job », mais bien celle à tes parents.

    Si ça semble très difficile, en parler à ton.ta médecin de famille serait une bonne solution. Il.elle.iel pourrait te référer à un CLSC par exemple, où les services sont gratuits.

    Pour le N°2, effectivement, ça peut être un thème un peu plus sensible pour ton père. Des fois, avec l'ancienne génération avant nous, l'éducation sur la santé mentale est un peu moins présente, et malheureusement c'est un peu notre « rôle », d'y remédier. Ce que je te conseille, ce serait de lui écrire, à la place de lui parler verbalement. De cette manière, il ne pourra pas te couper en parlant, il sera obligé de lire ton message au complet. Dans cette lettre (papier c'est une meilleure solution ;)), tu peux expliquer ce que tu viens de nous dire. N'oublie pas de le valider, car lui aussi peut avoir son avis sur la situation, et c'est aussi valide que tes arguments. Sa perception peut être frustrante des fois je le sais, mais dis-toi que tu peux contrôler que tes émotions, et peu importe comment tes parents (surtout ton père je crois), va réagir, tu dois prendre une distance et aller les émotions passer. Tu n'as pas à gérer les émotions à quelqu'un d'autre, surtout un parent, déjà que tu en as assez des tiennes à gérer. Tu comprends ce que je veux dire? Et parler au « je ». Exemple: j'ai l'impression que tu [...], je me sens comme ça quand [...], etc.

    Je tiens aussi à dire qu'en aucun cas je veux être brusque dans mes paroles, j'essaie de m'exprimer du mieux que je peux puisque c'est un sujet délicat.

    J'espère t'avoir aidé. N'hésite pas à écrire ou appeler Tel-Jeunes s'il y a quoique ce soit. D'ailleurs, tu peux toujours écrire sur l'Espace TJ, et ça va nous faire plaisir de te lire/répondre! Nous sommes là, ça va bien aller. Courage xxx
  • avatar

    Casouletprodigieux3

    elle/elle

    6m
    Salut!
    Moi je te conseille d'en parler à ta mère plus profondément. Parle au "je", et reste respectueuse. Aussi, tu n'es pas la seule dans cette situation, beaucoup de gens sont déprimé.e.s.. tu n'es pas la seule. Mais je crois que pour être diagnostiquer comme étant en dépression, il faut aller voir un médecin ou un.e psychologue? Je ne suis pas psychologue ni médecin donc je ne suis pas sûre en ce qui concerne d'être diagnostiquer. Est ce que tu penses que tu pourrais en parler à un.e intervenant.e Teljeunes, Jeunesse J'écoute ou un.e TES/TS à ton école? Il ya pleins de spécialistes qui sont là pour toi! Iels sont là pour t'aider, tu n'es pas seule. Pour ce qui est de voir un.e psychologue, moi aussi avant j'avais pas envie mais pendant un moment je suis allée la voir et ça m'as fait vraiment du bien. Parler à quelqu'un qui ne fais pas parti de la famille et qui je vas pas te juger ça peut faire du grand bien! Mais je respecte et je comprends que tu as refuse de voir un.e psy. Aussi, moi, quand je suis allée voir un.e psy c'était au CLSC de Verdun et une autre à l'hôpital Juif. C'était gratuit mais il fallait avoir une place. Je ne sais pas comment ça marche mais peut être que tu pourrait en parler à ton père ou ta mère ? Mais n'oublie pas que tu n'as pas à te soucier de l'argent. Ce n'est pas ta responsabilité. j'espère que j'ai aidé et n'oublie pas que t'es pas la seule dans cette situation et qu'il ya pleins de monde qui sont là pour toi. Hésite pas si ya quoi que ce soit!!
    xxx
  • avatar

    SoleilSportive11 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    6m
    Salut, je suis désolée d’entendre que tu vis une situation difficile en ce moment. Je sais que ce n’est pas facile, mais je t’envoie plein d’ondes positives pour que tu ailles mieux rapidement. Tu as le droit de ressentir ces sentiments et c’est tout à fait acceptable.

    Donc, pour le reste, je vais un peu répéter ce qui a été dit en haut et j’espère que ça t’aidera aussi :)

    Pour ce qui est ton «auto diagnostic », je suis vraiment d’accord avec ce qui a été dit plus tôt. Ce n’est pas «correct» d’utiliser ce terme puisque tu n’as pas reçu un diagnostic de la part d’un.e professionnel.le. Cela n’empêche pas que tu remarques chez toi des symptômes de dépression et que tu te croies dans cet état et pour cela, je t’encourage à aller voir un.e intervenant.e à l’école ou un.e autre adulte de confiance pour pouvoir t’exprimer clairement et voir plus clair dans ta situation.

    Petite parenthèse: C’est vrai que se dire être en dépression peut parfois être offensant pour ceux/celles qui ont eu un diagnostic de la part d’un.e médecin, donc il faut faire attention à cela. Il faut alors faire attention quand on parle de sujets délicats comme celui-ci parce que ce n’est pas toujours évident.

    Sinon, pour la situation financière, je ne crois pas que tu as à t’en soucier. Ce n’est pas ta responsabilité et il y a plusieurs services gratuits qui peuvent être offerts. Sinon, il est aussi possible de recevoir code l’aide financière, et il ne faut pas se gêner pour ça, parce que la santé, autant physique que mentale, c’est super important!

    Pour ce qui est de l’opinion de ton père, je crois que tu peux lui en parler directement ou lui écrire. Ce n’est pas toujours évident de parler avec les parents sur ce sujet, parce que, pour une partie, ils n’ont pas été autant éduqués et sensibilisés à ce sujet. Explique ce que tu vis à tes parents, ça leur permettra de te comprendre plus et d’essayer de trouver des solutions pour t’aider pour que tu te sentes mieux. Pour ton père, laisse-lui du temps aussi pour qu’il s’habitue, cela ne se fera pas du jour au lendemain… mais je suis sure qu’il se montrera plus ouvert éventuellement. :)

    Pour ce qui est d’aller voir un psychologue, il n’y absolument aucune gêne à aller en voir un.e. Malgré ce que les autres pensent de toi, même tes parents, il faut que tu prennes soin de toi et que tu te confies à une ressource d’aide. Ça peut être un.e psychologue ou tout.e autre adulte de confiance à ton école ou à l’extérieur de l’école.

    Enfin, j’espère que mon (très) long message a pu t’aider 💙 j’espère sincèrement que tu vas aller mieux bientôt et que tu iras consulter, quand tu éprouves le besoin. Je pense à toi, courage !!
  • avatar

    TisaneBienveillante10 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    6m
    Coucou :)
    Ce que tu vis n’a pas l’air facile, tu as bien fait de venir nous en parler. Mais tu sais, je crois qu’un(e) psychologue n’est pas la seule personne qui peut t’aider dans ce que tu crois être une dépression. À ton école, dans un CLSC, simplement chez Tel-Jeunes ou chez Jeunesse J’écoute, plusieurs intervenants sont disponibles pour t’aider. Gratuitement. Et même si tu as besoin de voir un(e) intervenant(e) payant(e) pour x raison, sache que tes proches veulent ton bonheur et qu’ils seront prêts à t’aider malgré les coûts que ça engendre. N’en doute jamais. Je pense qu’ils doivent juste comprendre ce que tu vis.

    Il y aura toujours un moyen d’obtenir de l’aide. Parce que tu comptes, que ton bonheur est important. Tu pourrais peut-être demander à un(e) prof ou à ton/ta directeur/trice de niveau pour prendre un rendez-vous avec un(e) intervenant(e) de l’école. Cette personne pourra t’aider dans ce que tu vis et aussi te référer à quelqu’un d’autre qui saurait te donner un diagnostic et peut-être des médications si jamais tu en as besoin, par exemple.

    Tu le sais que tu n’es pas folle, moi aussi je le sais. Tu vis une passe plus dure et tu es forte d’arriver à passer au travers. Tu n’as pas demandé tout ce qui t’arrive et tu fais des efforts pour t’en sortir. Alors je te dis bravo. Mais je te comprends de te soucier de l’opinion de ton père, de ne pas vouloir le décevoir. Je me sens comme ça aussi, je veux pas qu’il soit déçu ou pire, honteux de moi. Sauf que dans ton cas, il n’a selon moi aucune raison de croire que tu es folle. Mais on n’a pas de contrôle sur ce que les autres pensent. Par contre, on peut les écouter. Ça peut être difficile d’écouter l’avis de quelqu’un avec qui on est vraiment en désaccord, mais en essayant de comprendre la perception de ton père, je pense que ça pourrait t’aider à toi même lui faire comprendre ce que tu vis.

    Et je crois qu’il est aussi important que tu exprimes ce que tu penses et ce que tu ressens. J’aime beaucoup l’idée de RoseSympathique7 d’écrire une lettre à ton père. Ce que je te suggère, c’est de peut-être lui glisser un mot sous sa porte, par exemple, qui dirait que tu ne te sens pas très bien depuis un moment, et que tu penses que ça pourrait peut-être t’aider de voir un psychologue. Tu pourrais aussi d’abord en parler à ta mère pour qu’elle t’appuie, ça pourrait peut-être t’aider.

    J’espère vraiment que tu iras mieux bientôt et que tu pourras avoir de l’aide malgré l’opinion des autres. Tu ne mérites pas d’être malheureuse. Et il y aura toujours des gens autour de toi pour t’aider, ne l’oublie pas. Même sur l’espace TJ, on sera toujours là pour te lire et t’aider comme on peut. Prends soin de toi! xxx

Dernières publications

Liste de discussions

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    11h
    Coeur en Arc-en-ciel

    Bonjour ( ^ u ^ ) c'est encore moi !

    Je vous écris cette fois pour quelque chose qui me rend très anxieuse... Cet été j'ai commencer à me posé des questions sur mon orientation sexuelle...


    Ça me créer beaucoup de stresse... On dirais que ce n'est pas normale pour moi... J'en est déjà parlée à une intervenante, mais c'est revenue...


    J'ai écoutée HeartStopper su Netlfix et j'ai trouvée que ça ma fait réaliser des trucs... Je pensais que j'aurais un petit côté Pansexuelle parce que je suis attiré avant tout sur la personnalitée de l'autres... J'ai vue deux filles s'embrasser dans la série et ça ma fait quelque chose. On dirait... Sérieux, que j'aimerais vraiment embrasser une fille. J'aurais voulue essayer. Leur bisous était doux et joyeux. Dans le bonheur.


    Mais on dirais que je me verrais embrasser une fille... J'aime les garçons beaucoup. Genre, j'adore des acteurs parce qu'il sont beau. J'aime les garçons aux cheveux bouclés, vagués... Mais il a eu cette pensée... J'ai déjà penser à embrasser plus, faire un bisous sur la bouche d'une fille.


    Est-ce que ça se peux aimer les filles et les gars ?


    Je trouve que les filles dégagent quelque chose que les garçons n'ont pas. Leur personnalité sont différente. J'ai une amie avec qui je suis très proche et on dirais que tellement que je suis proche d'elle, on dirais que mon amitiée se tourne vers de l'amour...


    On dirais que je veux trouver une réponse, mais je sais que ça peux prendre beaucoup de temps pour démêler tout ça... Je me sens juste pas bien avec ça. Mes parents mon dit qu'importe qui j'aime il m'accepte.


    Bref, voilà, c'est très déroutant pour moi.


    Pourriez-vous m'aidez svp ?


    Merci :')


    BélierTalentueuse1

  • avatar

    NatationPrudent15

    elle/elle

    1j
    Je suis toujours fatiguée

    Je suis autiste, mais j'ai aussi de la douance, alors ça ne paraît pas vraiment et donc ça ne fait pas longtemps qu'on le sait. Ça m'a aidé à comprendre beaucoup de choses. Par exemple, je sais maintenant que si je suis aussi épuisée après une journée d'école, c'est parce que toute la journée, il y a trop de bruits, trop de lumière et agir comme une personne normale me demande beaucoup d'efforts. L'an passé, j'ai essayé de trouver des solutions, comme passer le plus de temps possible à la bibliothèque ou demander d'être assise à l'arrière de la classe, mais je m'endors quand même dès que je reviens à la maison, même si je dors au moins 8-9 heures par nuit. Je suis aussi assez active, je fais plusieurs sports, mais ça n'aide pas très longtemps. Cela fait en sorte que c'est compliqué d'étudier et de faire mes devoirs, parce que je n'ai jamais la concentration nécessaire le soir et cette année, j'aimerais commencer à travailler, mais l'école me prend trop d'énergie. Que pourrais-je faire pour être moins fatiguée par l'école?

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    1j
    Coeur en dynamite

    Bonjour ( ^ u ^ )

    Comme vous pouvez le voir sur le titre, mon coeur est en dynamite. Une métaphore bien sûr... Parce que parfois on dirais que mon coeur fait Tic tac et bha il va exploser à un moment donné...Je voulais vous parlez de quelque truc qui se passe avec mon anxiété avec vous... Peut-être pourriez vous m'aidez ( = ^ u ^ = )


    Bon premièrement, je suis une fille qui fait beaucoup d'anxiété ( sociale et de performance ). Heureusement, je me suis trouvée des trucs et j'ai eu des belles fierté malgré cet anxiété. Mais parfois mon coeur bat TRÈS vite. Souvent, ça me fait peur parce que j'ai peur de faire une crise cardiaque. Est-ce que ça ce peux ? ( o ~ o u )


    Deuxièmement, rougir pour moi c'est l'enfer. Surtout devant les gens. Et je rougis souvent parce que je me sens mal à l'aise, honteuse, gêner. Et savoir que je rougis ça me fait rougir encore plus. Comment faire pour arrêtez ça ?! ( ⊙▽⊙ ) Il a aussi ces TREMBLEMENTS que je déteste par dessus tout ! Je déteste avoir ça ! ( >"<||| ) Ça me mets encore super mal à l'aise devant les personnes parce que ça se voit que je tremble si on est à côté de moi. Et rôôôh il a des fois où mes amis me dise : « TU TREMBLE ». Mais je le sais que je tremble !! Pas besoin de me le dire ! Souvent trembler ça fais que ma performance n'est pas au top... Comme lancer un ballon de basket dans un examen (→_→) Pas super quand tout ton corps tremble ! ( Le ballon bougeait litteralement dans ma main ! ) Même que parfois, j'ai déjà claqués des dents ! Bref tout mon corps tremble. (⊙﹏⊙)


    Et que dire de ce « DÉSOLÉE » que je dis à la moindre petite minime chose que je fais. Par exemple juste bousculer quelqu'un au passage ! Même quand c'est l'autre personne qui ma bousculé ! Je dis vraiment désolée pour tout et je ne sais pas comment faire pour arrêter ça... ( * - * )


    Et finalement, il y a ma respiration... Déjà là, on dirais que je ne respire pas ( ^ u ^ u ) Genre en ce moment même en vous écrivant, ma respiration est tellement petite que je ne sens même pas mon ventre LEVER !! ( O - O ) Je n'aime pas faire les respirations ventrales. Ça me gêne, on dirais que tout le monde va m'entendre ! Quand je cours c'est l'enfer ! Déjà je fais de l'asthme et en plus j'ai de l'anxiété et je ne suis pas capable de prendre ma respiration en courant. Après une minutes j'ai des points de côtes ( T o T ) Parfois j'ai un mal de coeur aussi, mais c'est rare...Auriez vous des conseils à me donner ?

    Voili, voilà.

    Sorry pour le long texte ;)

    Merci de nous aidez TelJeune :) Parlez avec vous quand j'en es de besoin me fais le plus grand bien.

    BélierTalentueuse1

  • avatar

    LamaEngagé5

    elle/elle

    1j
    Pas toujours facile

    Salut,

    Mon ex et moi on est resté bonne amie et cela me dérange vraiment pas! C juste que sa meilleure amie... C une très bonne personne c juste que elle a vécu des chose difficile et je ne veux pas contrôler la vie de mon ex! C juste que j'ai vrm peur de ce qu'elle pourrait faire. Il y a une expression : si ton amie saute d'un pont tu ne le suivrais pas. Bah je crois que elle oui, elle tiens vrm à elle. Et c pas sa qui me fait peur c juste que sa meilleure amie a eu des mauvaise habitude pis disons qu'elle une influence sur ses amies. Et puis je me mettrais jamais entre les deux c'est juste que sa me tourmente un peu sans le vouloir :(

    Merci de m'avoir écouté!

    P. - S: Merci à @Cassouletprodigieux3 d'avoir répondu à toutes mes publications!