Un vrai ami?

avatar

PizzaSérieux14

il/lui

4m
Bon, je suis désoler d’avance pour la longueur du message et l’ordre des choses. Je voudrais savoir, selon les caractéristique de la personne donc je vais parler, si je devrait la considerer comme un ami. Je vais aussi avoir deux questions a la fin, donc svp prenez le temps de lire mon message.

#1: les secrets
L’<ami> a qui je disais pas mal de secret, ben en fait j’avais l'impression qu’il criait sur les toits les choses que je lui disait. Pourtant moi j’étais respectueux et je ne disait pas, par exemple, sur qui il avait un crush ou des trucs dans le genre. Mais j’avais cette impression et j’étais pas tres content. Mais en fait, il faut savoir que j’étais un peu le moins fort a mon école primaire, et que lui, ben il était carrer (sans vouloir être méchant) pis fort. donc j’avais peur de tout et tout le monde ce moquait de moi. L’<ami> avait meme dit au autre que j’avait un petit penis, sa m’a vraiment frustrer.

#2: Les choses dans mon dos
Il me mentait aussi. Il parlait dans mon dos, disait des choses comme des insultes et des choses qui ne sont meme pas vrai. La vous vous demander comment je fait pour le savoir: une source fiable. Et de toute façon, je le sais parce que je l’ai deja pris en train de parler dans mon dos. Mais bien sur, je ne lai pas confronter et je lai pardonner, parce que j’avais peur qu’il me tabasse.

#3: la violence verbale
Il me faisait souvent de la violence gratuite, surtout verbale. Le moment qui m’a le plus choquer, c’est quand il m’a dit de me suicider et que tout le monde serait content que je sois plus la, que je ne manquerait a personne. Je n’en jamais parler car j’ai eu peur qu’il me fasse du mal.

#4 j’en ai jamais parler…
Bon, cette partie est un peu dur pour moi d’en parler, mais j’ai besoin d’en parler…

J’en ai JAMAIS parler a qui que ce soit, meme pas mes parents. J’étais ultra gêner pis j’avais encore ULTRA peur de ce garçon (oui je suis un froussard, j’ai peur de tout). Mes parents nous voyaient comme de super bon ami et qu’on s'entendait bien. Mais bon je lai dit j’suis un mec qui a peur de tout ducoup jai rien dit.

Voila les caractéristiques les plus importantes, maintenant j’aimerait que vous répondiez a mes deux questions svp.

(Pour info je suis au secondaire, jai de super bon ami que jaime et qui s’occupe de moi, ducoup jai plus peur de lui maintenant, alors juger moi pas svp)

#1: Est ce que je devrais en parler avec lui, avoir une genre de rencontre avec sa mere pour mettre tout ca au claire?

Bon, la question 2 est tres gênante pour moi mais je veux savoir comment faire…
#2: Comment je fais pour pouvoir me faire des muscles et être plus fort que les bras spaghettis que j’ai en ce moment? (Oui c’est vraiment idiot comme question…)

Merci d’avance
Anonyme

Réponses

  • avatar

    SoleilSportive11 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    4m
    Salut! (Je vais envoyer ma réponse par parties parce que je n’ai pas réussi à envoyer d’un coup.)

    Oh la la, je te comprends de te questionner là-dessus. Ce n’est pas vraiment évident comme question. Il y a plusieurs nuances qu’il fait tenir en compte. Moi aussi, je m’excuse aussi en avance pour la longueur de ma réponse, je sens que je vais quand même beaucoup développer. J’espère que ça t’aidera.

    Alors, je vais y aller avec l’ordre des faits que tu mentionnes dans ton message. Je pense que ce sera plus facile à suivre :) Donc, pour les caractéristiques...

    #1 : Hmm, je vois que tu lui as confié certaines choses que tu ne partages par avec tout le monde. Tu ne le trahissais pas et tu gardais bien en toi ce qu’il te confiait. Je pense que tu as été une bonne personne envers lui dans le cas de garder les secrets. Puis, d’après ce que tu écris, tu as l’impression qu’il criait tes secrets sur les toits. Je comprends ce sentiment. Je ne suis pas sure si t’en as eu la preuve comme ce que tu mentionnes plus tard, donc je ne ne pourrai pas vraiment confirmer ton point. Par contre, je te comprends de ne pas être certain... d’avoir ce doute, ce pressentiment que les confessions ne sont pas aussi bien gardées de son côté. Tu n’as pas vraiment mentionné avoir une preuve de ça, mais plutôt une impression. Donc, je te répondrai de faire faire confiance en ton instinct. Au final, tu connais cette personne mieux que moi :) Si tu ne te sens pas à l’aise, si tu ne te sens pas 100% sûr par rapport à la confiance que tu peux lui accorder pour ça, je pense qu’il est mieux que tu fasses attention.

    Par rapport à son commentaire, je comprends que ça te frustre. C’est quelque chose de personnel et ça ne se fait pas de partager quelque chose de même ou juste de « comparer » pour rabaisser quelqu’un.

    #2 : Oof, je vois ce que tu veux dire. Ce n’est pas facile. Ça craint, quand même. Pour la partie « mensonges », je ne vais pas essayer de normaliser ce comportement, mais parfois, ça peut arriver. Il peut arriver que quelqu’un te cache quelque chose pour les bonnes raisons ou qu’il ne se sente pas vraiment à l’aise de t’en parler tout de suite. Par contre, si ça arrive très souvent, là, cela peut devenir problématique. C’est difficile de faire confiance à l’autre si on sait que beaucoup dés paroles qui sortent de sa bouche sont des mensonges. Cela dépend les sujets à propos desquels il te ment. Je ne pourrai pas justifier son envie de te mentir, mais je crois encore qu’il faut faire attention.

    Pour ce qui est de parler dans ton dos, s’il dit des choses négatives et d’après ce que tu nous dis, je peux conclure que c’est mal. (D’après ce que j’ai compris, ce n’est pas des compliments sur toi qu’il dit aux autres. 😕) Si ça te fait sentir mal comme ça (ce qui est tout à fait normal), je ne crois pas que ce soit « sain » comme amitié. Le fait que tu lui pardonnes, je trouve ça admirable et courageux. Ce n’est pas facile de pardonner les gens qui nous font du mal. Par contre, le fait que tu ne l’aies pas confronté de peur qu’il te tabasse, je trouve ça inquiétant. Si tu te sens menacé physiquement, ce n’est pas bon signe...
  • avatar

    SoleilSportive11 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    4m
    #3 : Aïe, aïe, aïe. La violence, c’est mal. Je ne sais pas si, de son point de vue, il voyait ça comme « une blague » ou comme des commentaires que tu n’aurais pas à prendre au sérieux, qui « s’oublient facilement », mais... c’est mal. C’est mal d’insulter comme ça, ça peut arriver parfois de se faire dire des insultes qui arrivent parfois par erreur ou par volonté. Par contre, aller jusqu’à dire que quelqu’un devrait se suicider, c’est grave. Ça ne se dit pas. C’est une parole qui peut laisser une trace profonde chez une personne et ce n’est pas à prendre à la légère. Je suis désolée qu’il t’ait quelque chose de même, c’est inacceptable.

    La peur qu’il te fasse du mal, je le répète, ce blest pas bon signe. Si tu ne te sens pas bien auprès de lui, si tu te sens « en danger »/ menacé d’être victime de violence, il faut aller voir de l’aide, un.e adulte de confiance.

    #4 : Je comprends que ce soit dur d’en parler et que tu ne l’aies dit à personne avant. C’est normal que tu te sentes gêné de dire ça à tes parents.

    Pareil comme ce que j’ai dit plus haut, fais confiance à ton instinct, c’est vraiment ton meilleur allié. Si tu te sens pas bien, écoute-toi. Je ne te vois pas comme un froussard, au contraire. Je suis contente que tu saches tes limites, que tu te respectes, que tu saches ou que tu aies une impression quand quelque chose cloche.

    Pour ce qui est de tes parents, je comprends ton point. Ils ne savent pas vraiment ce qui se passe en profondeur, ils ne voient que ce qui se passe en surface... Peut-être qu’ils ont raison sur certains points, vous avez peut-être l’air de bien vous entendre, mais au final, tu sais mieux que tes parents ce qui se passe entre cette personne et toi.

    (Pour ta parenthèse) : Je suis contente de savoir que tu as des bons amis qui t’apprécient et qui sont à tes côtés. C’est bien que tu n’aies plus autant peur de cette personne. Puis, je ne te juge pas, ne t’inquiète pas :) Je pense que tu fais bien de douter et de te poser des questions.

    Un vrai ami? : Pour répondre à ta question, je ne répondrai ni oui ni non. Je me penche tout de même un peu plus vers le « non ». C’est important de prendre en compte plusieurs facteurs. D’après ce que je comprends, il ne traite pas bien, tu ne te sens pas « bien » auprès de lui... ce sont des signes clairs pour dire que cette « amitié » est nécessairement malsaine. Si on prend en compte la perception de tes parents, on peut porter à croire qu’il y a du positif dans la situation, mais ça reste à toi de confirmer ça. Je pense que ce n’est pas vraiment à moi ni aux autres qui liront ton message de répondre à la question pour toi, parce que tu es vraiment mieux renseigné et cette réponse te concerne directement. Par contre, je t’ai dit mon point de vue un peu avant, ce qui peut t’aider, j’espère, à y répondre un peu plus facilement. Avoir un point de vue plus objectif peut t’aider à comprendre un peu plus la situation et je crois que c’est mon rôle pour cette question. 🙂
  • avatar

    SoleilSportive11 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    4m
    Donc, maintenant, pour tes 2 questions...

    #1 : Je suis vraiment contente que tu y penses. Je suis vraiment d’accord avec toi pour tu lui en parles d’abord. Je ne te conseillerai pas d’aller directement en parler avec sa mère, mais cela pourrait se faire plus tard, au besoin.

    Je pense que c’est une excellente idée d’aller mettre ça au clair avec lui. Parfois, les gens peuvent faire du mal aux autres parce qu’ils ne sont pas dans une situation où ils se sentent bien. Peut-être qu’il vit une situation difficile et peu de gens ou personne n’est vraiment au courant. Je pense qu’il est important que vous communiquiez ensemble pour vous justifier. Peut-être s’excusera-t-il auprès de toi, peut-être comprendra-t-il ses erreurs. Peut-être verras-tu qu’il a aussi besoin d’aide. Ça, je ne le sais pas exactement, mais c’est possible. C’est possible de trouver une solution. La communication est nécessaire pour ça.

    #2 : Il n’y pas de problème avec la question :) Ne sois pas gêné de la poser, c’est bien correct! Je peux te confirmer que ce n’est pas idiot du tout, ce que tu demandes. Plusieurs peuvent se poser cette question et c’est bien normal 🙂

    Donc, j’aimerais juste te dire avant qu’avoir des bras « spaghettis » est bien correct et qu’il est important de t’apprécier tel que tu es ;) Pour avoir « plus de muscles », je pense que la réponse est inévitablement le sport. Ce n’est pas toujours tentant, mais je pense que c’est la solution la plus durable, la plus sécuritaire (bien sûr, fais attention) même si ça prend du temps pour développer les muscles. C’est sûr quel est possible de trouver des façons de s’exercer dans des petites tâches hebdomadaires comme porter les sacs d’épicerie 😄 Mais je pense que, pour les résultats que tu souhaites, les sacs d’épicerie ne seront peut-être pas assez :) Commence par travailler ton endurance, par des mouvements plus simples, par des étirements (c’est important, pour pas avoir les muscles tendus et endoloris)... J’espère que tu seras satisfait des résultats, surtout si tu y mets du temps :)

    Bref, ça conclut ma très longue réponse. Si tu t’es rendu jusqu’ici, félicitations! Je te remercie vraiment de ton temps et de ta patience pour avoir lu jusqu’à la fin 😊 J’espère que ma réponse a pu t’aider d’une certaine façon. Si tu sens que tu as besoin de parler de ce que tu ressens à un.e adulte de confiance, n’hésite surtout pas à aller en voir. Sinon, tu peux toujours nous écrire ici, sur le forum. On sera là pour toi, pour répondre à tes questions, pour te lire... bon courage!
  • avatar

    SoleilSportive11 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    4m
    Vraiment désolée pour la longueur, j’ai vraiment pas réalisé à quel point j’avais écrit 🙃
  • avatar

    RoseSympathique7 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    4m
    Coucou :)
    J'adore ta publication. Je te remercie de nous avoir écris. Tu es courageux de t'être confié comme ça, et je suis à la fois désolée du délai de ma réponse.

    Je prends le temps de te répondre ce soir, parce que je ressens en toi une force intérieure, mais non-utilisée. J'aimerais que tu puisses comprendre ce que je dis par là avec les paroles que je vais employer ce soir.

    Premièrement, je te sens fébrile à l'idée d'en parler dans le sens où, tu ne veux pas te faire ramasser par ce gars, mais en même temps tu n'en peux plus de te questionner sur cette relation. (Je ne veux surtout pas te mettre les mots en bouche, je ne fais que dire la perception ;)) Si c'est le cas, je sais que ça peut être dur, mais sûrement qu'il le sait d'une manière ou d'une autre que tu as peur de lui. Physiquement je parle. Car si il continue à te faire mal verbalement, c'est que mentalement, il est bien inférieur à toi. Toi, ta force (peut-être que tu ne la reconnais pas), c'est justement cette force intérieure et mentale, ce que ce gars n'a sûrement pas.

    Deuxièmement, tu as demandé à savoir si ce gars est un ami: eh bien non. Pas du tout. Je te dis ça comme ça parce qu'un ami, c'est censé être loyal, fidèle, à l'écoute, là pour toi, dans n'importe quelle situation. Tous ces traits que tu as nommé, ce sont les traits d'une relation malsaine voire toxique pour toi. Tu ne mérites absolument pas d'avoir ça, de vivre ça. Tu as dit avoir des supers bons amis à part lui: concentre-toi sur eux et n'essaie pas de garder une relation avec ce gars. Je le perçois plus comme un point négatif dans ta vie que positif. Et je ne sais pas tout le contexte qui vient avec ça, même comment tu l'as connu, mais je crois que ce que tu dis est assez pour en conclure que tu dois prendre les distances ou couper les ponts. Qu'en penses-tu? Te sens-tu capable de ça? C'est une réflexion que seul toi peut avoir à la fin.

    Troisièmement, j'aimerais te dire que tu n'es pas seul. On dirait qu'il joue beaucoup avec toi dans le sens où, il te manipule (je crois). Parles-en avec un.e ami.e pour avoir son impression, ça pourrait être une bonne idée, non? Je te laisse le temps d'y réfléchir. D'ailleurs, quand je te dis que tu n'es pas seul, c'est que tu n'es pas seul et pour de vrai. Il y a pleins de ressources autour de toi, c'est possible que tu ne les vois pas. Tes parents, amis, intervenant scolaire, TS, TES, etc.

    J'ai cru comprendre que tu n'en as jamais parlé, mais ça serait une bonne idée selon moi que tu ailles l'avis d'un adulte sur la situation. Ce gars doit cesser: ça peut même être de l'intimidation si ça se répète souvent. Il prend pouvoir sur toi en tout cas et il a l'air de s'amuser...

    J'espère que ce que j'ai dit t'auras aidé à ouvrir un peu les yeux. N'hésite pas s'il y a quoique ce soit! Nous sommes là xx
  • avatar

    CamomilleRassurant4

    elle/elle

    3m
    Salut! Ça va? :)

    Tout d'abord, moi aussi, je suis peureuse. J'ai peur de tout. J'aurai eu peur de cette personne si j'étais à ta place, alors ne te sens pas trop mal. :) C'est normal. Ensuite, il y a certaines peurs qui doivent être surmonter. Je vois que tu es rendu là! :D Franchement, bravo! Félicitations!

    Puis, pour si tu devrais identifier ta relation avec lui comme étant amitié... toi, d'après toi, de ce que tu as raconté, a-t-il fait au moins une chose de gentil ? T'a-t-il considéré comme son ami?
    parce que « te trahir en diffusant tes secrets sans ta permission, méchancetés dans ton dos, violence verbale allant jusqu'à t'inciter au suicide et surtout, il te fait peur! » me semble plus comme l'intimidation que l'amitié...

    « Est-ce que je devrais en parler avec lui... ?»
    Je ne sais pas, mais je ne pense pas sa mère devrait être ton premier recours. Tu peux peut-être commencer par faire part à tes parents ou à un(e) intervenant(e) de l'école de ton ressenti. (D'ailleurs, je te trouve super doué pour l'organisation de tes pensées! :) Ta publication est claire et ne semble pas du tout longue.) Tu peux aussi directement en parler à cet « ami ».

    « Comment muscler ?» Ne sois pas gêné, je te trouve absolument génial de vouloir cela! :D Je ne suis pas sûre de ta situation, mais en général, il faut s'entraîner, faire de la musculation et du sport. Tu peux effectuer l'entraînement dans un gym, chez toi, dans un parc ou ailleurs. Après les exercices, mange beaucoup de protéines et dors bien. Le processus de la fabrication des muscles se fait surtout quand on dort. Sinon, le progrès sera négligeable. Bref, je ne suis pas une experte dans ce domaine, alors je te propose de faire quelques recherches sur l'internet pour trouver tes exercices préférés.

Dernières publications

Liste de discussions

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    1j
    Possible trouble de colère

    (je sais que je post beaucoup récement ici. ces pas parse que je cherche de l'attention ou quoi que ce sois, ces juste que je prend enfin le courage de parler de problemes que j'ai depuis des années 🫥)


    Je crois avoir un trouble de colère. Il y a plusieurs choses qui ne font pas de sense qui me fache. des fois je peux avoir la meilleur journée au monde mais un seul petit truc arrive, et mon année est gaché.

    Exemples: tout ce qui sors du corp a quelqu'un. que ce sois, un rot, une toux, un pet ou même quelqu'un qui expire fort. ca me rend fou de colère. je ne peux pas expliquer pourquoi mais des fois je me retien de ne pas frappé la persone (même quand ces mes propre parents)

    les bruits forts. juste quand ma mère m'appelle pour souper, ca me frustre énormément. et ces même pas comme si ca me déconcentrait de ce que je faisait. des fois, je m'attend a ce qu'elle m'appelle depuis 10 minutes, mais des qu'elle m'appelle, jai envi de jeter un vase sur le mur😂


    Il n'y a pas juste ca. je prend les choses frustrante très mal. si je me chicane avec mes parents, ou meme si je trouve quelque chose d'injuste... Je me mutile de colère. je prend le rasoir, et je m'épluche la main. j'ai encore une cicatrice d'une chicane d'il y a 2 mois. cetait ma plus grosse coupure. jai eu un plaster pendant 2 jours parse que ca arretait pas de saigner. jai cacher ma main pendant les 2 jours et quand ma mère a vue la cicatrice, je lui ai dit que je me suis érraflé solide en jouant sur l'asphalte.

    je sais pas quoi faire. parse que si je dit a mes parents que j'ai un trouble de colère, je vais devoir leurs avouer toute les menteries que jai dit a propos de mes cicatrice.

    savez vous ce que je devrais faire? ou peut être, avez vous des technique pour ce calmer quand je suis en colère? merci bcp

  • avatar

    TerreReconnaissante2

    elle/elle

    1j
    Mon ami m'aime

    Hier mon ami m'a avoué qu'il était amoureux de moi. Je ne le suis pas mais je ne sais pas comment le dire sans le rendre trite. Il est assez timide et je ne veut vraiment pas lui faire de peine et je voudrais qu'on reste amis. Avez vous des conseils ?

  • avatar

    GrenouillePrécis8

    elle/elle

    2j
    C'est quoi?

    C'est quoi un orgasme? Ça fait quoi?

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    3j
    je déteste la sueur avec passion

    J'ai toujours été plus large que les autres. et j'ai toujours détester ca de moi même. depuis genre 2 ans, j'essaille de prendre ca en main. je fait du sport, je bouge plus... mais il y a une chose qui m’empêche d’atteindre mes buts. La sueur.

    Je DÉTESTE la sueur. Ces facilement mon top 1 des pire sensations que je peux sentir. je ne peux pas exprimer a quel point jai envi de crever quand je sue. A chaque fois que je fait de l'éxercise, j'arrête a cause que je peux pas endurer la sueur.

    Sauriez vous comment m'aider a endurer la sueur? ou si vous avez des technique pour apprendre a vivre avec? merci bcp