deuil difficile

avatar

ChatCompréhensive4

il/lui

2m

salut,

j'ai perdu mon père au mois de Novembre et depuis honnêtement je vais plus que mal... j'ai l'impression d'être sur le pilote automatique, je suis la de corps, mais ma tête elle est ailleurs.. je passe la grande majorité de mes journée a me rappeler des souvenirs de mon père pis même-ci ce sont des souvenirs heureux ils me font super mal. je garde pas mal tous en dedans fac de l'extérieur les gens voient un gars heureux. du moins maintenant pcq j'ai eu un bout vrm rough ou je répondais au profs, a mon coach de hockey et a ma mère , je me suis même battu pcq j'avais plus aucun contrôle et la moindre petite affaire me fesais pogner les nerfs. pendant ce bout la j'ai commencer a voir un intervenant fac depuis je vais un peu mieux, mais j'ai l'impression que je vais jamais reprendre le dessus complètement. parfois le fais daller voir l'intervenant ca m'aide pcq je ne parle a personne d'autre de comment je me sens vrm. je le montre pas, je sais pas même-ci Jai une bonne raison d'aller mal je suis pas alaise que les gens soi témoin que je vais pas bien. je préfère qu'ils croient que tout va bien. donc c'est comme ma safe place un peu le bureau de l'intervenant , sauf que ca dure pas... je recommence a aller mal dès que je rentre chez moi et que je réalise que mon père est tjrs absent. je sais que je devrais pas mais j'en veux a mes amis d'avoir encore leur père, Jai même passer proche de lâcher le hockey pcq ca fesait trop mal de voir tous les autres joueurs avec leur père. si qqun a des idées ou des conseils pour me sentir mieux pour de bon je suis preneur... pcq la je me reconnais plus pis Jai hâte de me retrouver.

Réponses

  • avatar

    YogaAuthentique5

    elle/elle

    2m

    Salut! Ouin, c'est très dur tout ça et sache que je compatis beaucoup avec toi. Perdre un être proche est très difficile. Premièrement, je te félicite de t'être ouvert à nous, je sais que ce n'est vraiment pas facile et que ça prend beaucoup de courage. Le fait que tu voies un intervenant peut être très bénéfique également. Là où je pense que tu pourrais changer quelque chose est la partie sociale, de s'ouvrir aux gens. Présentement, dans ta famille, tu dois sentir que l'ambiance n'est pas top et pour cette raison tu ne veux pas trop parler de ton père pour ne pas faire de peine aux autres et c'est tout à fait compréhensible! Mais je crois toutefois que de simplement te remémorer ces bons souvenirs en famille te ferait du bien à toi et aux autres membres de ta famille. Maintenant, pour la partie hors de ta famille, donc à l'école, si tu as des amis, surtout proches, tu pourrais en parler, pour te libérer de ce poids, mais également parce que ça fait du bien de parler. Aussi parce que lorsque tu en parles une fois, que tu ouvres le sujet, après tu sais que tu as des personnes de confiance qui sont au courant avec qui tu pourras te confier.

    J'espère que ça a pu t'aider. Rappelles-toi que le deuil n'est facile pour personne et que tu as beaucoup de courage et que tu sauras surmonter cette épreuve, j'ai confiance.

  • avatar

    RoseSympathique7 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    2m

    Salut,

    Je comprends à quel point ce deuil doit être difficile pour toi. C'est tellement complexe à comprendre, pourquoi passer par toutes ces étapes, toutes ces émotions... D'abord, je veux te féliciter de nous avoir écris. C'est preuve d'une grande maturité et malgré le fait que ce qui t'arrive est extrêmement difficile, je suis heureuse de voir que tu reconnais quelles sont tes difficultés et/ou tes faiblesses. Je crois que la majeure partie du travail est faite et que maintenant, c'est avec le temps que tu sauras quelles sont les techniques qui te font le plus de bien à savoir comment gérer tes émotions. C'est souvent quelque chose de tellement tabou, mais tu as le droit de les vivre et elles sont totalement valides. Si tu as besoin de pleurer, pleure. Si tu as besoin de parler, parles-en. J'imagine que tes enseignants doivent être au courant, mais si non je t'invite à leur dire. C'est pas facile, ça peut être un courriel, tant qu'ils sont au courant.

    Tu es fort de garder la tête haute malgré tout et je suis contente que tu reçoives de l'aide. Il faut que tu restes debout et que tu retrouves un peu ces petites choses qui te rendaient heureux avant que ton père s'envole. Je sais que c'est difficile, j'ai vécu le décès de mon arrière-grand-mère, je comprends ce qu'un deuil peut signifier. Elle me manque beaucoup, j'étais plus proche d'elle que je l'étais avec n'importe qui. Elle savait probablement tous mes secrets que je ne disais à personne. Je sais que la place de ton père dans ta vie doit maintenant créer un vide, mais ce vide, il faut que tu le remplisses de belles choses, pleins de belles choses que ton père aurait voulu que tu y mettes. C'est normal de ne pas se sentir bien. Je ne vais jamais assez te le répéter. Mais tu es capable de passer à travers et peu importe le temps que ça te prendra, laisse-toi le. Il faut que tu prennes un moment pour respirer. Te retrouver. Être qui tu veux être et rendre ton papa fier de là haut. Il l'est crois-moi.

    Je comprends cette « jalousie » que tu peux ressentir face aux autres joueurs de hockey, mais si c'est un moyen pour toi de te rattacher aux moments que tu as passés avec ton père, fais-le. Si c'est un moyen pour toi de te dépasser, fais-le. Si ça libère toute cette rage, toutes ces émotions, n'hésite surtout pas. C'est super important que tu te respectes là-dedans et que tu te fasses respecter. Prends les décisions qui te semblent juste et écoute ton coeur, écoute ton corps et les signes qu'ils te font.

    Je crois que peu à peu tu t'en sortiras, la lumière est toujours là et comme je le dis souvent, « sans la noirceur, on ne peut pas voir les étoiles briller ». Ton père est une étoile à présent. Accroche-toi aux étoiles pour avancer. Ce n'est pas un signe de faiblesse de se laisser guider par ses émotions. C'est un signe de maturité. Accroche-toi à tout cet univers qui brille lorsque la lumière du soleil disparait. Profites-en pour aller prendre une marche la nuit si tu n'arrives pas à dormir ou simplement respirer. C'est important de continuer de boire de l'eau et d'avoir une alimentation stable, d'être capable de prendre une douche une fois par jour, etc. Ça va t'aider à garder un mode de vie stable.

    Prends soin de toi, sincèrement. On croit tous en toi et écris ici si tu en ressens le besoin. Nous sommes là pour toi 24/7.

    xxx

  • avatar

    TisaneBienveillante10 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    2m

    Salut :)

    En te lisant, j’avais les larmes aux yeux. Pour vrai. Je ne pourrais pas te comprendre, je n’ai jamais encore vécu de deuil. Mais je peux essayer d’imaginer. Et juste ça, c’est dur. Alors le vivre… 

    Je voulais juste te dire que j’ai lu ton message, et que je te trouve courageux. Ça m’a rassurée que les rencontres avec l’intervenant te fassent du bien. C’est ça qu’il faut! Mais imagine si tu te sentais de la même manière que tu te sens avec l’intervenant, mais avec tout le monde. Je sais que ça se peut pas que tu ailles bien tout le temps du jour au lendemain. Ça va te prendre du temps, c’est certain. Mais d’ici là, je pense que ce que tu pourrais faire, ce serait de trouver des choses que tu aimes, qui te font du bien. Comme jouer au hockey, mais aussi lire, dessiner, écrire, parler, faire de l’art, regarder un film, courir dehors, chanter, dormir, prendre une marche dans un parc, aller au théâtre… Ce que tu veux! Mais de faire quelque chose qui te permet de faire sortir ce que tu ressens, je pense que ça pourrait peut-être aider. C’est juste une idée, mais ça a marché pour moi au début de l’année quand j’allais moins bien. Alors je voulais te le dire ;)

    En fait, de temps en temps, le soir, dans mon lit, je sortais mon cahier et j’écrivais. Parfois, c’étaient des histoires, et d’autres fois, je faisais juste écrire tout ce à quoi je pensais. Sans retenue, juste laisser mes pensées couler directement sur le papier. Souvent, c’était frustrant puisque je n’arrivais pas à écrire aussi vite que je pensais! Mais au final, écrire tout ce qui se bousculait dans ma tête, mes sentiments et mes opinions, ça m’enlevait un poids énorme. Comme si d’écrire, ça me validait. Ça me faisait sentir que j’avais le droit, que j’avais raison de penser ça ou de me sentir de même. 

    C’est ça qui m’a permis d’aller mieux, je pense. Moi non plus, je ne m’ouvrais pas aux autres. J’avais pas envie qu’ils sachent. Mais écrire, même si personne ne lira, j’ai l’impression que ça fait le même effet que de parler à quelqu’un. Lire aussi, ça a un effet calmant. Lire des histoires qui ressemblent à ce qu’on vit, mais vécu par un autre personnage, ça peut donner le sentiment d’être compris, de ne pas être seul. Et il existe plein de livres qui parlent de la perte d’un parent ou d’autres situations qui s’en rapprochent. Si jamais ça teteresse un peu, tu pourras me le dire et je t’enverrai des suggestions! 

    C’est sûr que c’est mieux d’en parler, mais ça reste que pour moi, ça a beaucoup aidé. En plus, après avoir écrit, j’allais souvent me relire. Je le fais encore! J’adore pouvoir me replonger dans le mood dans lequel j’étais en écrivant, et ensuite pouvoir être d’accord avec ce que j’ai écrit. Me dire : Ben oui, t’avais raison d’être triste cette journée-là. C’est pas correct ce qu’elle t’a fait et tu avais le droit de penser qu’elle était de la marde. 

    Peut-être aussi que pour toi, la lecture, l’écriture ou l’art marcheront moins bien, ce qui est bien normal. Alors mon plus grand conseil, ce serait d’en parler à ton intervenant. Lui dire que quand tu parles avec lui/elle, tu te sens mieux et que ça t’aide. Mais que dès que tu sors de son bureau, l’air lourd retombe sur tes épaules et ton moment de paix s’évapore. Il/elle aura peut-être des trucs pour toi, une manière de t’aider. Si tu te sens à l’aise avec, je te dirais vraiment d’en profiter pour tout lui dire. 

    Peut-être aussi que tu pourrais contacter d’autres types d’intervenants quand tu n’es pas avec le tien. Par exemple, en ligne ou au téléphone, tu peux parler anonymement avec des intervenants de Tel-Jeunes, Jeunesse J’écoute ou bien Deuil-Jeunesse. Il existe aussi des groupes de soutien qui pourraient t’aider. Il y en a sûrement près de chez-toi si ça t’intéresse, alors n’aie pas peur d’en parler avec ton intervenant aussi! 

    J’espère que mon message t’aidera ;) Je ne suis pas une professionnelle, je t’ai juste dit tout ce que je pouvais pour te remonter un peu le moral. Mais j'espère sincèrement que tu iras mieux bientôt. Tu es courageux. Tu ne mérites pas d’avoir à vivre quelque chose d’aussi intense, surtout à cet âge-là. Mon père aussi a perdu son père quand il était adolescent. À 16 ans. Donc je n’ai jamais connu mon grand-père. Mon père n’en parle pas souvent, mais il mène une belle vie, c’est certain! Tu vas réussir à passer par dessus. J’en suis certaine ❤️❤️

  • avatar

    GrenouillePrécis8

    elle/elle

    1m

    Salut j'ai vécu la même chose que toi mais il y a 3 ans ..


    Je sais que c'est dure mais on est tous capable d'y arriver. Le processus de deuil peut paraître long mais il est entièrement fesable. Dit toi que ce processus prend un temps différents pour chaque personne


    Ce que je fais lorsque les souvenirs refont surface j'écoute de la musique. Également je tiens un genre de cahier ou j'écris mes ressentiment ce que je pense. Ça fait 3 ans bah j'ai pris exactement 4 cahier. Ceux terminé je les range loin dans mon garde robe.

    Cest normal de plus ce reconnaître, c'est un gros choc on pert comme notre modèle masculin, un membre important de notre existence. C'est juste normal. Moi ce que je fais quand je ne me reconnais plus c'est prendre soin de moi et faire des trucs que j'aime.


    Peux être ceci t'aidera?

Dernières publications

Liste de discussions

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    1j
    Coeur en Arc-en-ciel

    Bonjour ( ^ u ^ ) c'est encore moi !

    Je vous écris cette fois pour quelque chose qui me rend très anxieuse... Cet été j'ai commencer à me posé des questions sur mon orientation sexuelle...


    Ça me créer beaucoup de stresse... On dirais que ce n'est pas normale pour moi... J'en est déjà parlée à une intervenante, mais c'est revenue...


    J'ai écoutée HeartStopper su Netlfix et j'ai trouvée que ça ma fait réaliser des trucs... Je pensais que j'aurais un petit côté Pansexuelle parce que je suis attiré avant tout sur la personnalitée de l'autres... J'ai vue deux filles s'embrasser dans la série et ça ma fait quelque chose. On dirait... Sérieux, que j'aimerais vraiment embrasser une fille. J'aurais voulue essayer. Leur bisous était doux et joyeux. Dans le bonheur.


    Mais on dirais que je me verrais embrasser une fille... J'aime les garçons beaucoup. Genre, j'adore des acteurs parce qu'il sont beau. J'aime les garçons aux cheveux bouclés, vagués... Mais il a eu cette pensée... J'ai déjà penser à embrasser plus, faire un bisous sur la bouche d'une fille.


    Est-ce que ça se peux aimer les filles et les gars ?


    Je trouve que les filles dégagent quelque chose que les garçons n'ont pas. Leur personnalité sont différente. J'ai une amie avec qui je suis très proche et on dirais que tellement que je suis proche d'elle, on dirais que mon amitiée se tourne vers de l'amour...


    On dirais que je veux trouver une réponse, mais je sais que ça peux prendre beaucoup de temps pour démêler tout ça... Je me sens juste pas bien avec ça. Mes parents mon dit qu'importe qui j'aime il m'accepte.


    Bref, voilà, c'est très déroutant pour moi.


    Pourriez-vous m'aidez svp ?


    Merci :')


    BélierTalentueuse1

  • avatar

    NatationPrudent15

    elle/elle

    1j
    Je suis toujours fatiguée

    Je suis autiste, mais j'ai aussi de la douance, alors ça ne paraît pas vraiment et donc ça ne fait pas longtemps qu'on le sait. Ça m'a aidé à comprendre beaucoup de choses. Par exemple, je sais maintenant que si je suis aussi épuisée après une journée d'école, c'est parce que toute la journée, il y a trop de bruits, trop de lumière et agir comme une personne normale me demande beaucoup d'efforts. L'an passé, j'ai essayé de trouver des solutions, comme passer le plus de temps possible à la bibliothèque ou demander d'être assise à l'arrière de la classe, mais je m'endors quand même dès que je reviens à la maison, même si je dors au moins 8-9 heures par nuit. Je suis aussi assez active, je fais plusieurs sports, mais ça n'aide pas très longtemps. Cela fait en sorte que c'est compliqué d'étudier et de faire mes devoirs, parce que je n'ai jamais la concentration nécessaire le soir et cette année, j'aimerais commencer à travailler, mais l'école me prend trop d'énergie. Que pourrais-je faire pour être moins fatiguée par l'école?

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    1j
    Coeur en dynamite

    Bonjour ( ^ u ^ )

    Comme vous pouvez le voir sur le titre, mon coeur est en dynamite. Une métaphore bien sûr... Parce que parfois on dirais que mon coeur fait Tic tac et bha il va exploser à un moment donné...Je voulais vous parlez de quelque truc qui se passe avec mon anxiété avec vous... Peut-être pourriez vous m'aidez ( = ^ u ^ = )


    Bon premièrement, je suis une fille qui fait beaucoup d'anxiété ( sociale et de performance ). Heureusement, je me suis trouvée des trucs et j'ai eu des belles fierté malgré cet anxiété. Mais parfois mon coeur bat TRÈS vite. Souvent, ça me fait peur parce que j'ai peur de faire une crise cardiaque. Est-ce que ça ce peux ? ( o ~ o u )


    Deuxièmement, rougir pour moi c'est l'enfer. Surtout devant les gens. Et je rougis souvent parce que je me sens mal à l'aise, honteuse, gêner. Et savoir que je rougis ça me fait rougir encore plus. Comment faire pour arrêtez ça ?! ( ⊙▽⊙ ) Il a aussi ces TREMBLEMENTS que je déteste par dessus tout ! Je déteste avoir ça ! ( >"<||| ) Ça me mets encore super mal à l'aise devant les personnes parce que ça se voit que je tremble si on est à côté de moi. Et rôôôh il a des fois où mes amis me dise : « TU TREMBLE ». Mais je le sais que je tremble !! Pas besoin de me le dire ! Souvent trembler ça fais que ma performance n'est pas au top... Comme lancer un ballon de basket dans un examen (→_→) Pas super quand tout ton corps tremble ! ( Le ballon bougeait litteralement dans ma main ! ) Même que parfois, j'ai déjà claqués des dents ! Bref tout mon corps tremble. (⊙﹏⊙)


    Et que dire de ce « DÉSOLÉE » que je dis à la moindre petite minime chose que je fais. Par exemple juste bousculer quelqu'un au passage ! Même quand c'est l'autre personne qui ma bousculé ! Je dis vraiment désolée pour tout et je ne sais pas comment faire pour arrêter ça... ( * - * )


    Et finalement, il y a ma respiration... Déjà là, on dirais que je ne respire pas ( ^ u ^ u ) Genre en ce moment même en vous écrivant, ma respiration est tellement petite que je ne sens même pas mon ventre LEVER !! ( O - O ) Je n'aime pas faire les respirations ventrales. Ça me gêne, on dirais que tout le monde va m'entendre ! Quand je cours c'est l'enfer ! Déjà je fais de l'asthme et en plus j'ai de l'anxiété et je ne suis pas capable de prendre ma respiration en courant. Après une minutes j'ai des points de côtes ( T o T ) Parfois j'ai un mal de coeur aussi, mais c'est rare...Auriez vous des conseils à me donner ?

    Voili, voilà.

    Sorry pour le long texte ;)

    Merci de nous aidez TelJeune :) Parlez avec vous quand j'en es de besoin me fais le plus grand bien.

    BélierTalentueuse1

  • avatar

    LamaEngagé5

    elle/elle

    1j
    Pas toujours facile

    Salut,

    Mon ex et moi on est resté bonne amie et cela me dérange vraiment pas! C juste que sa meilleure amie... C une très bonne personne c juste que elle a vécu des chose difficile et je ne veux pas contrôler la vie de mon ex! C juste que j'ai vrm peur de ce qu'elle pourrait faire. Il y a une expression : si ton amie saute d'un pont tu ne le suivrais pas. Bah je crois que elle oui, elle tiens vrm à elle. Et c pas sa qui me fait peur c juste que sa meilleure amie a eu des mauvaise habitude pis disons qu'elle une influence sur ses amies. Et puis je me mettrais jamais entre les deux c'est juste que sa me tourmente un peu sans le vouloir :(

    Merci de m'avoir écouté!

    P. - S: Merci à @Cassouletprodigieux3 d'avoir répondu à toutes mes publications!