Logo Tel-jeunes blanc.
Tout sur moi - outils pour quand c'est compliqué

Les étapes pour faire face à un problème

Traverser une situation difficile, c'est un processus qui se fait en 6 étapes. Elles peuvent avoir une durée variable, tout dépendant des situations et des personnes. Tu peux revenir à une étape précédente, mais cela ne signifie pas que tu recommences à zéro! Ces retours en arrière font partie du processus.

Savoir à quelle étape tu te trouves peut t'aider à comprendre ce que tu vis et voir ce qui peut être aidant pour toi présentement.

Savais-tu que ces étapes peuvent aussi t'être utiles quand tu cherches à aider un·e ami·e? On t'explique comment à chacune d'elles.

Étape 1 : ne pas savoir

À cette étape, tu n’as pas l’impression d’avoir un problème ou un questionnement. Tu peux avoir tendance à minimiser les difficultés et conséquences, parce que tu n’en as pas trop conscience. Tu n'as pas envie de « voir » le problème, et tu ne te sens pas prêt·e à faire quelque chose par rapport à ce que tu vis.

Pour savoir comment aider un·e ami·e à cette étape, c'est ici.

Un chat qui s'enfouit dans la craque d'un divan.

Étape 2 : être mêlé·e

Tu commences à te poser des questions sur ta situation et tu as des indices dans ta vie qui te laissent croire que tu aurais besoin d'en savoir plus, mais tu ne sais pas encore quoi exactement ou comment changer les choses. Tu peux te dire que ton problème va se régler tout seul.

Prendre conscience de son problème, ça peut être difficile. Tu peux vivre de la tristesse, de la colère, de l’anxiété… ces émotions sont normales et utiles. Il faut te donner le temps de les vivre pour accepter ce qui se passe et éventuellement te mettre en action.

Ce qui peut t'aider : Tu poser des questions comme : Comment je me sens? Qu’est-ce que ça me fait vivre? En parler avec tes proches ou lire sur ce que tu vis peut aussi être une façon de trouver des réponses et de mettre des mots sur ce que tu ressens.

Pour savoir comment aider un·e ami·e à cette étape, c'est ici.

Jimmy Follen à son émission qui semble hésitant.

Étape 3 : faire un plan

Tu reconnais maintenant le problème. Tu comprends ta part de responsabilité et ce que tu dois changer. Tu veux que ça change et tu évalues ce qu'il te semble réaliste de faire. En gros, ici, tu veux t’améliorer et sortir de cette situation.

Tu peux ressentir de la peur ou des doutes (exemple : est-ce que mon plan va vraiment fonctionner?), mais aussi de la détermination. Fais attention de ne pas te fixer des objectifs trop difficiles à atteindre! Vas-y un petit pas à la fois. C’est important de se fixer des objectifs réalistes : ça permet d’obtenir des petites victoires qui font du bien et qui, tranquillement, nous amènent à un changement complet. Et surtout, rappelle-toi que c'est correct que ça prenne du temps.

Ce qui peut t'aider : Te faire un plan d'action pour planifier ce que tu vas faire pour traverser ce que tu vis. Ça te donne une base rassurante sur laquelle t'appuyer. Par exemple : À qui vas-tu aller en parler? Où vas-tu aller chercher de l’aide? Qu’est-ce que tu vas faire ensuite? Quand? Comment? Ça peut être une bonne idée de prévoir aussi ce que tu peux faire si ça ne se passe pas comme tu le souhaites.

Des ami·e·s et des adultes de confiance (parent, proche, intervenant·e, etc.) peuvent te donner des conseils et trucs pour t’aider à surmonter ton problème et savoir comment le faire.

Pour savoir comment aider un·e ami·e à cette étape, c'est ici.

Homme qui se touche la tempe.

Étape 4 : passer à l'action

Tu as confiance en ta capacité à résoudre le problème, car tu l’as bien analysé et tu as trouvé des solutions qui te conviennent, même si tu peux continuer d'avoir des craintes. Tu comprends aussi que le changement que tu tentes d'apporter à ta vie va peut-être t'amener certaines pertes.

Par exemple, si tu décides de mettre fin à une relation malsaine, c'est possible que tu te sentes triste que ça se termine même si tu sens que c'est la bonne décision à prendre.

Pour savoir comment aider un·e ami·e à cette étape, c'est ici.

Étape 5 : continuer d'avancer

Tu as changé la situation et tu dois maintenir le changement dans ta vie, mais tu as les bons outils pour y arriver : tu sais que tu es capable de surmonter et résoudre des difficultés, tu sais ce qui t’a aidé et vers qui te tourner au besoin pour avoir de l’aide. À cette étape, tu vois des changements et tu as le goût de les maintenir.

Il peut y avoir des « rechutes » ou des retours en arrière, car le changement est difficile à maintenir. Tu peux ressentir des frustrations ou du découragement face aux difficultés qui surviennent, remettre en doute ou en question ta démarche, avoir un down ou te sentir moins motivé·e si les changements ne sont pas aussi rapides que tu le souhaitais. Il ne faut pas se décourager! Surmonter un problème, ça implique des hauts et des bas et c’est tout à fait normal. Ça ne veut pas dire que tu échoues, ça veut dire que tu apprends et que tu évolues.

Ce qui peut t'aider : N’hésite pas à aller chercher du soutien auprès des gens autour de toi ou de professionnel·le·s si tu te sens découragé·e ou démotivé·e. C’est normal que ce soit difficile! Tu as déjà fait un pas énorme pour t’aider à te sentir mieux. Ces personnes seront là pour te rappeler que tu fais la bonne chose de ne pas lâcher.

Pour savoir comment aider un·e ami·e à cette étape, c'est ici.  

The Rock qui sourit.

Étape 6 : c'est terminé!

Tu as résolu ton problème ou la situation dans laquelle tu te trouvais. Tu es capable de regarder en arrière et voir le chemin parcouru et les étapes que tu as traversées pour en arriver à résoudre la situation. Tu te connais mieux et tu as développé des stratégies efficaces pour gérer d’autres situations. Tu peux te sentir libéré·e et fier·ère de toi.

Pour savoir comment aider un·e ami·e à cette étape, c'est ici.  

Source : Le modèle transthéorique de changement.