Cacher cette page
Vivre un conflit

La dépendance amoureuse

La dépendance amoureuse: sais-tu la reconnaître?

Les premiers émois amoureux sont emballants. Mais quand la dépendance amoureuse s'en mêle, une relation peut vite devenir toxique. Voici comment réagir avant que la relation n'entraîne de la souffrance, chez toi ou chez l’autre.

Une question d’équilibre

Le schéma ci-dessus représente une relation saine. Tu es S et ton·ta partenaire est P. Chacun·e de vous est un cercle à part entière. La partie rouge représente ce que tu es, ce que tu penses et ce que tu fais sans l’autre. La partie du milieu correspond à ce que vous partagez dans une relation: faire des choses ensemble, se consulter pour certaines décisions…

Comme tu vois, dans une relation saine, il y a une partie commune et une partie personnelle pour chaque partenaire. La dépendance amoureuse, c’est quand la partie commune prend trop de place. Est-ce le cas dans ta relation?

Suis-je dépendant·e de ma blonde ou de mon chum?

Tu te demandes si tu es dépendant·e? Voici quelques indices qui te devraient te mettre la puce à l’oreille :

  • Tu demandes souvent : «Tu m’aimes?», «À quoi tu penses?», «À qui tu parlais au téléphone?».
  • Tu te sens vide quand l’autre n’est pas là, tu as du mal à être seul·e.
  • Tu arrêtes de voir tes ami·e·s ou ta famille pour être avec la personne que tu aimes.
  • Tu as besoin que l’autre te rassure souvent sur son amour.
  • Tu deviens jaloux·se ou possessif·ve, tu as peur que l’autre te laisse.
  • L’autre est tout·e ta vie! Sans lui·elle, la vie n’a pas de valeur.
  • Tu acceptes que l’autre te traite mal (insultes, violence psychologique, abus physiques), et tu as de la difficulté à fixer des limites.

Si tu te reconnais, prends le temps d’identifier ton problème :

  • À quels moments te sens-tu dépendant·e? Ex. : quand l’autre voit ses ami·e·s.
  • Comment te sens-tu lorsque ça t’arrive? Ex. : triste, abandonné·e.
  • Est-ce qu’il y a des conséquences négatives sur ton couple? Ex. : l’autre se fâche.
  • De quoi as-tu besoin et que peux-tu faire pour te sentir mieux? Ex. : te rappeler les beaux moments passés ensemble pour te rassurer.
  • As-tu demandé ce que tu souhaites à ton·ta partenaire? Réfléchis à une façon de le faire. Ex. : «J’ai besoin de savoir que tu m’aimes, même quand tu sors avec tes ami·e·s. Comment pourrions-nous faire?»

Lorsque tu te sens prêt·e, parle de ce que tu vis avec l’autre et cherchez ensemble des solutions.

J’étouffe! Que faire si mon·ma partenaire est dépendant·e?

Tu as l’impression que ton·ta partenaire est dépendant·e? Tu peux aussi te poser quelques questions, car tu as un rôle à jouer.

  • Te sens-tu respecté·e dans tes propres besoins? Tu as le droit d’exprimer ce que tu ressens.
  • Rassure-tu toujours l’autre? Tu n’as pas à être sa béquille.
  • Quelles sont tes limites et tes zones privées dans la relation? Tu peux les exprimer.
  • Qu’es-tu prêt·e à faire pour améliorer la situation sans tout prendre en charge?

En tout temps, appelle Tel-jeunes, on peut t’aider à y voir plus clair et à t’en sortir.

1 800 263-2266
514 600-1002