Cacher cette page

Et l’anxiété de performance?

C’est normal de vouloir bien faire. Et c’est une bonne chose! Mais si on veut bien faire, tout le temps, et que cela en devient une obsession, on parle plutôt d’anxiété de performance.

C’est quoi? 😧

L’anxiété de performance, c’est quand on veut tellement réussir que cela nous angoisse. On est carrément terrorisé à l’idée de faire des erreurs ou d'échouer.

Bien sûr, il est normal de vivre un stress avant un examen ou une compétition sportive importante. Après tout, on veut réussir, on veut gagner! Par contre, quelqu’un qui souffre d’anxiété de performance vivra un stress démesuré et aura des réactions physiques et psychologiques intenses, comme un sentiment de panique, une angoisse, des palpitations cardiaques et des pensées négatives.

Bon ou mauvais? 👍 ❓ 👎

Vouloir gagner et réussir n’est pas nécessairement négatif. Parfois, ça nous pousse à utiliser nos meilleures forces physiques et mentales, et ça décuple les chances de mener à bien ce qu’on entreprend. On est motivé à passer à l’action!

Cette soif de victoire ou de perfection peut au contraire être nuisible si ça nous fait perdre nos moyens, nuit à l’action ou à nos capacités personnelles, ou si ça nous empêche d’entreprendre ou de terminer quoi que ce soit. Il faut aussi prendre conscience que réussir à tout prix, aspirer à être meilleur·e dans tout ou exiger la perfection du premier coup, ce n’est pas réaliste. Sans surprise, de telles attentes deviennent bien lourdes à porter. Il est préférable d’ajuster ses attentes envers soi-même, et de se donner la chance d’apprendre.

👉 Des conseils pour vivre avec l’anxiété de performance

Il te faut d’abord t’imposer des limites. Par exemple, prévois d’arrêter d’étudier lorsque tu connaîtras bien telle ou telle matière. Tu as fait ce qu’il faut pour bien te préparer, tu ne gagneras rien à étudier de façon compulsive en entretenant ton stress.

Une autre étape importante est de modifier tes attentes afin qu’elles soient plus réalistes. Regarde tes forces et tes faiblesses, et donne-toi des objectifs qui prennent compte de celles-ci. Peut-être qu’il n’est pas possible d’être premier·ère de classe en anglais, mais que tu pourrais y arriver en mathématiques...

Enfin, quand tu sens le stress monter, détends-toi en prenant de longues et grandes inspirations, puis en expirant comme si tu expulsais tout ton stress.

1 800 263-2266
514 600-1002