Cacher cette page
Sexualité

Le consentement c'est obligatoire!

Comment l'appliquer?

C’est ta responsabilité de t’assurer que ton·ta partenaire consent. Ça peut se faire tout naturellement, sans briser l’ambiance. Tu peux demander, par exemple: «es-tu à l’aise de…?», «veux-tu continuer à…?», «aimes-tu ça?», «veux-tu faire...?». Regarde l’autre dans les yeux et n’insiste pas s’il·elle refuse ou ne semble pas à l’aise.

Il n’y a pas de consentement si:

  • Tu as exprimé un refus par des paroles, des gestes ou une attitude
  • Tu étais paralysé·e par la peur
  • Tu craignais de réagir ou de parler
  • Tu n’avais pas d’autre choix que de faire ce que l’autre te demandait
  • Tu as été obligé·e par la force physique ou psychologique (du chantage, des menaces, de l’intimidation ou de la manipulation, de la violence)
  • Tu étais sous l’effet de l’alcool ou de la drogue
  • Tu dormais

Si tu as l’impression que ton·ta partenaire va trop vite, qu’il·elle te touche ou te caresse sans ton consentement, dis-le. C’est trop important. Tu ne devrais jamais accepter quelque chose juste pour faire plaisir à l’autre ou par peur de le·la perdre.

Tasse de thé et guide vidéo sur le consentement

D'autres questions sur le consentement?

Nous sommes là pour ça!

1 800 263-2266
514 600-1002