Cacher cette page
ITSS

Herpès génital

L’herpès génital est une infection causée par un virus qu’on appelle l’herpès simplex (HSV). Il existe 2 types de virus de l’herpès: le type 1 (feux sauvages autour de la bouche et parfois herpès génital), le type 2 (herpès génital seulement). C’est une infection très contagieuse.

Transmission

  • par simple contact de la peau avec une région infectée chez une autre personne
  • pendant l’accouchement, car une mère peut transmettre l’infection à son bébé

👉 Important :
Les feux sauvages peuvent causer l’herpès génital, et l’inverse est aussi vrai. Les virus de type 1 et 2 se ressemblent beaucoup et peuvent tous deux causer des lésions à la bouche et aux organes génitaux.

Symptômes

Les symptômes peuvent apparaître de 2 à 20 jours après le contact avec la personne infectée et durer d’une à quatre semaines. Certains individus n’ont pas de symptômes. Ils ignorent qu’ils ont l’infection et qu’ils peuvent la propager.

Les personnes infectées peuvent présenter ces symptômes:

  • lésions cutanées douloureuses (feux sauvages, vésicules) ressemblant à des ampoules ou à un groupe de boutons, souvent situées dans la région génitale ou anale. Elles se rompent après quelques jours et laissent écouler un liquide clair qui sèche et forme une croûte.
  • douleurs en urinant
  • démangeaisons au niveau des parties génitales
  • picotements et sensation de brûlure avant ou pendant l’apparition des vésicules
  • fièvre
  • douleurs musculaires
  • maux de tête
  • gonflement des ganglions

Des poussées d’herpès peuvent survenir périodiquement, et plus particulièrement lorsque la personne est fatiguée ou affaiblie par une autre maladie. Le stress et la chaleur peuvent aussi favoriser les crises.

Dépistage et traitement 🔍

L’herpès est visible à l’œil nu au moment des poussées. Il peut également être détecté lors d’un examen médical et par l’analyse de sang ou du liquide provenant des vésicules (dans certaines cliniques du Québec seulement).

Actuellement, il n’existe pas de traitement efficace pour guérir définitivement cette infection. Certains médicaments peuvent toutefois soulager les symptômes lorsque surviennent les poussées ou les crises d’herpès.

Prévention

Pour éviter la propagation, utilise le condom ou la digue dentaire (une feuille de latex qui protège la bouche) pendant les relations sexuelles vaginales, anales et orales. Rappelle-toi toutefois que le condom ou la digue dentaire n’offrent pas une protection complète, car ils ne couvrent pas toutes les zones du corps qui peuvent être infectées (bouche, cuisses, fesses, etc.).

Évite les rapports sexuels dès l’apparition de signes avertisseurs d’une crise d’herpès et pendant toute la durée de la crise. La personne infectée est contagieuse de 12 à 24 heures avant l’apparition des vésicules. Demande aussi à tes partenaires sexuel·le·s de voir un médecin pour passer un test de dépistage, même s’ils·elles n’ont pas de symptômes.