Cacher cette page

Les réalités trans

Le terme trans est une forme abrégée qui permet de regrouper les réalités des personnes transgenres et transsexuelles.

Transgenre

Les personnes transgenres ne s’identifient pas à leur sexe biologique ou au sexe qu’on leur a assigné à la naissance. Une personne transgenre peut aussi avoir entamé un processus pour faire mieux correspondre son expression de genre et son identité de genre. Finalement, on peut aussi utiliser le terme transgenre pour une personne dont le sexe biologique se situe en dehors du binarisme homme-femme. Elle a des caractéristiques physiques qui appartiennent aux deux sexes.

Sexe assigné à la naissance

Au moment de notre naissance, ce sont les médecins qui nous assignent un sexe mâle ou femelle. Ils prennent cette décision en se basant sur l’apparence de nos organes génitaux et quelques autres éléments. Suite à cette annonce, nous grandissons en tant que garçon ou fille. Toutefois, certains enfants naissent intersexués, c’est-à-dire qu'ils ont des organes génitaux, des hormones et des chromosomes qui ne sont pas typiquement masculins ou féminins.

En assignant un sexe à la naissance, il n’est pas possible de savoir comment l’enfant se définirait lui-même en grandissant. Cela peut causer du tort, car certains enfants sont élevés dans un genre qui n’est pas le leur ou qui est différent de ce qu'ils ressentent à l'intérieur. Il arrive aussi que certaines personnes sont identifiées comme homme ou femme à la naissance, suivant leur sexe biologique réel, mais qu'elles découvrent au fil du temps qu’elles ne se sentent pas bien, comme si elles étaient dans le «mauvais corps».

Transsexuel·le

Les personnes transsexuelles ont complété une transition pour faire mieux correspondre leur sexe biologique et leur identité de genre. Fait important: ce ne sont pas toutes les personnes trans qui souhaitent faire appel aux hormones ou à la chirurgie pour modifier leur corps et leurs organes génitaux. Certaines personnes sont donc transgenres sans être transsexuelles.