Cacher cette page
Tel-Jeunes Logo

Malaise avec mon corps qui change

Pauline
null

Malaise avec mon corps qui change

j'ai vécu ça

86 autres jeunes on aussi vécu ça

null

* Les "Histoires de jeunes" s'inspirent de courriels et textos réels reçus de différents jeunes. Nous utilisons des noms et des photos fictifs pour protéger leur vie privée.

Voici comment ça s'est passé avec Tel-jeunes

J’ai surpris une conversation de mes parents à propos des changements de mon corps. Depuis, je suis vraiment gênée de les regarder dans les yeux. J’ai l’impression qu’on ne regarde que mes seins et ça me rend vraiment mal à l’aise!
Percevoir le regard de nos parents sur notre corps qui change n'est jamais évident! Tu sais, ce n'est pas parce que nous sommes gênés par les changements dans notre corps que nos parents le sont aussi.
Ouais mais alors qu’est-ce qu’ils peuvent se dire par rapport à ça?!
Bien souvent, ils sont émus face à leur enfant qui devient une adolescente, face au temps qui a passé trop vite, et aussi parfois décontenancés face au rôle qu'ils devraient jouer face à cela. Par exemple, ils peuvent se demander s'ils devraient en parler avec leur adolescent, si c'est correct d'être toujours proches physiquement, comment ils peuvent le plus l'accompagner par rapport à ces changements, etc. Est-ce que tu comprends?
Oui, mais il reste que je suis gênée quand même…
Tous ces changements, c’est la puberté et tout cela est parfaitement normal. Toi, qu'est-ce qui t'aiderait à te sentir moins gênée par rapport à cela? Est-ce qu'avoir une discussion à ce sujet avec ta mère serait aidant?
Euuuh oui sûrement mais bon je vois pas comment lui en parler
Et bien, comment t'y prends-tu quand tu veux lui parler de quelque chose d'important pour toi? Quel est le meilleur moment pour cela? Parfois, le fait d'en parler avec des amies et de leur demander comment ça se passe pour elles et comment elles se sentent face à cela peut aussi nous aider.
Ouais j’en ai parlé à une amie qui m’a dit que je faisais sûrement des idées…
Si cela est important pour toi, c’est déjà très bien de nous écrire. Je te laisse penser à la meilleure façon d’aborder ça avec ta mère ou de passer au-dessus de tes craintes? Réécris-nous si tu en ressens le besoin, d’accord?
Ok merci