Cacher cette page

Drogues et alcool

Savais-tu que?

L’alcool est considéré comme une drogue

Même si l'alcool est souvent consommé lors d'événements heureux (party, sorties entre amis, etc.), trop en boire peut avoir des conséquences néfastes. L'alcool réduit tes facultés mentales et physiques, ce qui peut te faire courir différents risques: gestes déplacés, relations sexuelles non protégées, accidents de la route, etc. L'alcool peut aussi entraîner une dépendance. On devient dépendant à l'alcool lorsqu'on ne peut plus passer une journée sans prendre un verre, par exemple.

Plusieurs types de consommateurs

Les abstinents: n’ont jamais consommé ou n’ont pas consommé d'alcool au cours des 12 derniers mois.
Les expérimentateurs: ont consommé juste une fois pour essayer.
Les occasionnels: consomment moins d’une fois par mois ou environ une fois par mois.
Les réguliers: consomment la fin de semaine, 1 à 2 fois par semaine ou 3 fois et plus par semaine, mais pas chaque jour.
Les quotidiens: consomment chaque jour.

Jeux de hasard et d’argent

Environ 1 jeune du secondaire sur 4 ont déjà participé à une forme de jeux de hasard et d’argent (principalement des jeux de cartes et des gratteux) au cours des 12 derniers mois. Une faible minorité, soit 3,2%, y joue au moins une fois par semaine. Si 86% des jeunes n’ont aucun problème de jeu, près de 11% sont toutefois considérés comme des joueurs à risque. 

Enquête québécoise sur le tabac, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2013  

Questions les plus posées

Peut-on devenir dépendant après une première consommation?

Les effets d'une drogue ou de l'alcool sont différents d’une personne à l’autre, selon les contextes, et ils peuvent changer d'une fois à l'autre. Une chose est sûre: la dépendance, c'est plus qu'une seule consommation. Tu dois surtout identifier les raisons qui te poussent à en consommer encore. Par exemple, prendre une bière dans un party, ce n'est pas la même chose que de boire seul·e pour oublier un problème... Tu dois être conscient·e du sentiment qui t'anime quand tu consommes une drogue ou de l'alcool.

Comment arrêter de consommer: graduellement ou non?

Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises façons d'arrêter de consommer. L'important, si tu te rends compte que l'alcool ou la drogue est pour toi un problème que tu veux régler... c'est d'essayer! Certains jeunes préfèrent cesser d'un seul coup en décidant de ne plus jamais retoucher à l’alcool ou à la drogue dont ils étaient dépendants. D’autres trouveront plus facile de le faire graduellement. Si tu te fais accompagner dans ta démarche, tu augmenteras tes chances de réussite, car il est souvent difficile de se libérer d'une dépendance sans aucun soutien.

Qui peut m'aider à traiter ma dépendance?

Plusieurs ressources existent, selon ta situation ou la région où tu habites. Les intervenants de ton école ou ceux de Tel-jeunes peuvent t’écouter et t’orienter vers les Centres de réadaptation en dépendance (CRD), la ligne Drogue: aide et référence, la ligne Jeu: aide et référence, etc.

Quels sont les risques liés à la consommation?

La consommation de drogues et d’alcool peut provoquer de nombreuses conséquences, autant physiques que mentales (perte ou augmentation de poids, troubles du sommeil ou du comportement, dépendance, accidents, accélérer le développement de certaines maladies mentales ou les aggraver, etc.). Tu peux te croire en contrôle, mais ta consommation brouille ta perception de la réalité. En plus, les effets d'une drogue ou de l'alcool peuvent être différents d'une fois à l'autre. Il est important que tu restes vigilant·e et que tu consommes avec modération.

Aujourd'hui on parle de consommation

L'alcool et la loi

Tu veux savoir...

Pose-nous tes questions sur l'alcool et les drogues

1 800 263-2266
514 600-1002

Comment aider un ami

Ou contacter Tel-jeunes!