Santé mental, stress, bilan.

avatar

CitronelleBrillant3

elle/elle

2m

Bonjour, bonjour.Alors, ici j’aimerais un peu faire le bilan de ma dernière année scolaire comment sa m’a impacter (par ce que je sais que sa m’a impacter). Et je vous demande, sil vous plait, des conseils pour tenir j’us qua la fin de la période d’examen et comment je pourrais faire pour aller mieux pendant l’été (je m’excuse d’avance pour la longueur du message).ALORS : Je suis en programme enrichie depuis le début du secondaire (je suis en sec3). Habituellement, en programme enrichie, les groupe sont les même chaque année. J’ai donc été dans la même classe pendant 2 ans. Le problème commence la : je me suis beaucoup trop attacher a mon groupe. A la dernière rentrée j’ai été séparé de mon groupe, à cause d’un choix de la direction concernant les options d’art. Au début sa allait dans ma nouvelle classe, je me sentais seul mais sa ne me dérangeais pas, une fille dans ma classe à commencer à me parler et a me coller, je ne vais pas la faire longue sur se sujet par ce que j’en avais déjà parlé :

https://www.teljeunes.com/espacetj/discussion/1697/suis-je-une-mauvaise-perssone

Mais pour vraiment résumer, cette fille (qui n’est pas bien méchante hein) c’est incruster dans ma vie et mon groupe d’amie. Alors que je ne le voulais clairement pas, et je ne me sens pas trop capable de lui dire car elle a beaucoup de problèmes a la maison, elle dit avoir trouvé en moi une sœur, que je suis sa meilleur amie, que sans moi elle se serait déjà suicider, ct. Je ne veux plus de cette fille dans mes pattes, sa c’est pour le premiers problème.Deuxièmement, je n’ai jamais été aussi stressé de ma vie. Je n’avais plus accès a tout soutient que je recevais dans l’autre classe, et tout se dont me parlait cette fille (c’est toujours le cas) c’était ses problèmes à ELLE., les examens, les devoirs, les oraux à préparer, les projets, me tombaient sur la tète a ne plus en finir. Je filais vraiment vraiment mal, je commençais à avoir des idées suicidaires. Quand j’ai essayé d’en parler a ma mère elle ma dit que dans la vie il y avait des haut et des bas, que je devais arrêter de me plaindre. J’ais essayer de lui parler de mes idées suicidaires, elle a pris peur et m’a pris pour une folle, j’ai due me ‘’corriger’’ et lui dire qu’elle avait mal compris et que je voulais dire que j’étais juste vraiment anxieuse. Quand je lui ai demandé si je pouvais aller voire un pédopsychiatre, elle m’a demandé pourquoi faire. Comme je n’ais pas de téléphone je lui demander si je pouvais utiliser le siens pour appeler tel-jeunes. Elle m’a répondue que se genre de service, c’était pour les gens qui avait des problèmes de drogue, des parents violent, des problèmes mentaux, que ce n’était pas pour moi par ce que j’avais des parents aimant et aucun problèmes. Je chialais tout le temps et pour rien, j’étais au bort du gouffre et j’ai due me débrouiller pour aller voire la psycho éd de mon école dans le dos de mes parents. Sa va mieux maintenant mais je me suis pas encore bien remis de cette période.Sa va faire 6-7 mois que je stresse continuellement et que je me sens mal continuellement, et je ne peux rien y faire.

Troisièmement : comme je l’ais dit je suis dans un programme enrichie, et je tiens beaucoup a ma place dans se programme. Pour faire simple; si je coule ne serait ce qu’une matière au dernier bulletin, ont me sort du programme. Cette année je me suis retrouvé avec une TRÈS, TRÈS mauvaise prof de français. J’ai coulé quasiment tout les examens que j’ai passé avec elle, contrairement au reste de ma classe, qui arrivent a ce débrouiller, je suis coincer, je n’arrive pas a remonter mes notes dans sa matière. Alors voyant quand essayant toute seul sa ne marchait pas, j’ai essayé d’aller la voire moi-même. Elle ma dit « Vas faire des exercices sur internet, viens en récups» et ces tout. Je lui ai fait comprendre que sa ne suffisait pas, et je lui-même envoyer un message; Voici un copier coller de la conversation :Moi:

Bonjour madame ‘’nom de mon enseignante’’, j’ai consulté mon dernier résultat et je me suis aperçue sans surprise que j avais échoué mon examen sur la compréhension des textes .Je vous avais demandé de l’aide quelque semaine auparavant mais vous m avez dit qu’il me suffirait de me présenter aux récupérations. Je ne sais pas s’il y a un moyen de remonter ma moyenne comme en faisant du travail supplémentaire ou autre mais si je ne remonte pas mes notes très rapidement je vais échouer mon année en français.  Je vous demande encore une fois de l’aide, je suis complètement perdu .Si je ne fais rien pour essayer de remonter mon résultat au bulletin de français rapidement, je vais devoir quitter le programme enrichie. Et j’ai bien peur qu’il soit même trop tard. Bien à vous. De votre élève, ’’Mon nom’’. 

Elle :

Il faut demeurer positive et optimiste. Tu as une bonne et belle volonté pour bien améliorer cette compétence/lire des textes variés. Tu es capable !c'est juste une question de temps.

Continue de faire appel aux ressources mises à ta disposition !

Bonne journée !

En gros : elle ne m’a du tout aider. Quand je suis allé la voire une dernière fois pour parler du problème elle m’a dit mots pour mots : « Écoute, je ne ferais rien pour toi ». J’étais sous le choc, et j’ai fondue en larme dans les corridors. Je ne pourrais pas mentalement le supporter, de me dire que j’ais rater, que je n’étais pas assez douer pour rester dans le programme. Je suis allé voire le directeur et il ma dit que la seul solution si je ne passais pas au dernier bulletin, serait les cours d’été. Après l’année dégelasse que j’ai eu, je n’ai pas vraiment envie de passer 1 mois de mon été dans une classe fermer .De plus certaine de mes amies les plus proche on commencer s’éloigner de moi et se rapprocher de la fille qui me suis comme un chien .En ce moment je me sens tout le temps fatiguer, je n’ai plus de plaisir à faire quoi que se soit. Je pleure tout le temps, n’ai jamais été aussi anxieuse de ma vie, je ne me suis jamais senti aussi seul de ma vie et je n’ai jamais eu autant envie d’en finir .

Si quelqu'un pouvais me guider, me dire comment gérer l’école avec une santé mental pas ouf (Surtout en sachant que la période d’examen a proche a grand pas.).Et si quelqu'un savait se que je pourrais faire durant l’été pour gérer mes problèmes durant l’été, sachant que je ne pourrais pas parler avec la psycho éd. pendant cette période .Je m’excuse encor pour la longueur du message et merci de l’avoir lue jus qu’au bout si c’est le cas. 

Réponses

  • avatar

    YogaAuthentique5

    elle/elle

    2m

    Salut! Premièrement je te félicite d'être en programme enrichi, je sais que ça peut être difficile! Et en plus le fait d'avoir du quitter ton groupe que tu appréciais n'a pas du aider. Pour la préparation aux examens, voici une vidéo qui peut d'aider :

    https://www.youtube.com/watch?v=SbcEPJA-GyA

    Maintenant, pour la fille dont tu te sens « responsable », je te suggérerais de lui en parler, que ça t'a fait plaisir de l'aider et de l'empêcher de se suicider mais que tu aimerais qu'elle soit moins collante. Tu pourrais également lui suggérer d'aller voir un-e TES pour l'aider avec ses problèmes.

    Pour ton stress par rapport à un échec scolaire, sache que je suis contente que tu t'investisses autant dans tes études et que tu demandes tant à ta professeure de t'aider, mais saches que je trouve son attitude vraiment condescendante. Pour t'aider, voici des pistes de solutions :

    En parler avec un-e TES qui lui pourra intervenir auprès de l'enseignante.

    Aller sur Alloprof, dans la section de français de secondaire 3, il y a des vidéos, des pages explicatives et des exercices très claires. Bien sur, si cela ne suffit pas, tu peux te présenter en récup si tu ne le fais pas déjà ou demander à des gens de ta classe ou de ton entourage de te faire des exercices supplémentaires.

    Si ta réussite scolaire est une source d'anxiété, parles-en aussi à un-e TES et iel pourra te dire si tu es en situation d'échec ou non et si oui, vous pourrez mettre en place un plan de match pour réussir.

    Maintenant, pour ta mère qui sous-estimes tes problèmes, je te suggère de lui montrer ce message ou de le formuler différemment mais par écrit. Ainsi, elle pourra comprendre l'ampleur de ce que tu vis. Mais pour l'anxiété, il faut aussi aller voir un-e TES et iel pourra t'aider à canaliser ce stress.

    Saches que je suis très sensible à ce que tu vis et j'espère que ces pistes de solutions t'auront aidé. Tu es très courageuse de t'être confiée à nous :). Je ne peux pas faire d'intervention complète auprès de toi alors je te suggère vraiment d'aller parler à un-e TES ou un adulte de confiance.

    Bon courage pour la suite xx

  • avatar

    RoseSympathique7 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    2m

    Coucou!

    J'avais lu et même répondu à ton ancienne publication. Je trouve dommage que ça n'aille pas mieux :(

    Je comprends totalement ce que tu veux dire quand tu dis que tu ne veux pas passer ton été entre quatre murs. C'est tellement normal! Je crois que la manière que tu te sens en ce moment c'est totalement normal, que tu as juste besoin d'un peu d'aide et d'écoute. J'espère qu'ici tu pourras te sentir comprise.

    C'est dommage d'avoir une prof comme ça, surtout que tu fais tous les efforts du monde pour t'en sortir. Je crois que ça serait une bonne idée si ce n'est pas déjà fait, de regarder avec la psycho-ed des trucs que tu pourrais utiliser pour te calmer.

    Personnellement, mes trucs à moi c'est de boire beaucoup d'eau, de me lever et de me coucher aux mêmes heures (21h30-6h15 la semaine et 22h-8h30 la fin de semaine) pour m'apporter de la stabilité. Aussi, équilibrer le temps que je passe socialement que le temps que je passe au travail et aux études/devoirs hors de l'école. Je sais que ça semble banal, mais c'est souvent ces petits efforts qui rendent la vie meilleure de manière inconsciente.

    Je crois que si tu as une activité qui t'aide, ça serait une bonne idée de l'utiliser pour évacuer tes émotions. Tu dis être dans un programme enrichi, si tu n'as pas dit à la fille que tu as besoin de te concentrer sur toi en ce moment, ce serait une bonne idée. As-tu essayé de parler avec tes amies de ton groupe (celles que tu penses t'éloigner) pour faire quelque chose hors de l'école? Ça pourrait te faire du bien de déconnecter?

    Je crois aussi que plus tu gardes ça en dedans de toi, plus fort ça va ressortir alors fais attention à toi.

    J'espère que j'ai pu t'aider, n'hésite pas s'il y a quoi que ce soit! xx

  • avatar

    SoleilSportive11 alltheme

    Ado TJ·elle/elle

    2m

    Salut!

    Oh la la, je te comprends. Je vois que c’est vraiment difficile et je t’envoie vraiment tout mon soutien.

    Pour commencer, je veux aussi te féliciter d’être dans le programme enrichi. C’est pas une tâche facile de rester forte jusqu’au bout et tu sembles être une personne déterminée et persévérante malgré ce que tu traverses. Bravo pour tes efforts <3

    Ça n’a pas dû être facile de devoir être mise dans un autre groupe alors que tu t’étais tellement attachée à ton groupe. Je comprends ce que tu pourrais ressentir. Puisque je suis dans un programme de musique à mon école secondaire, j’ai été dans le même groupe avec plusieurs personnes (environ le deux-tiers) dans ma classe pendant vraiment longtemps. Certaines de mes amies ont dû changer de classe parce qu’elles n’avaient pas le même programme que moi et elles voyaient aussi à quel point elles étaient attachées à notre groupe. Je vais au cégep l’an prochain et j’anticipe déjà le fait d’être séparée de plusieurs de mes camarades de classe auxquels je me suis plus attachée. Honnêtement, j’essaie peu à peu de m’habituer au fait, mais c’est pas toujours évident 🙃 Donc, en gros, le feeling d’être attachée à ton groupe, c’est totalement normal. Tes sentiments sont valides <3

    Puis, j’ai vu ta publication sur cette fille qui te « colle ». Je comprends que tu t’en veuilles plus, que c’est assez qu’elle soit comme « dans ton chemin », etc. Je te félicite d’avoir eu un impact aussi positif dans sa vie et d’avoir été la pour elle quand elle en avait besoin. Je pense que tu as fait ta part :) Je pense que le mieux est d’être honnête avec elle, avec respect bien sûr. C’est bien normal que tu ne veuilles pas qu’elle te parle de ses problèmes, mais il serait de le lui dire correctement. Essaie de la référer vers d’autres ressources d’aide, explique-lui que ça devient lourd pour toi de devoir gérer tout ça. Ça se peut qu’elle ne le prenne pas bien ou au contraire, qu’elle le prenne bien, mais au final, je pense que tu feras un plus grand service autant pour elle que pour toi en la dirigeant vers des ressources qui sont plus adaptées. Tu le mérites et elle le mérite aussi.

    Pour ce qui concerne ta mère, je suis désolée qu’elle ait pris ça plus à la légère. Ce n’est pas facile de se faire dire qu’un problème (qui est vraiment majeur) est mineur. Tu ne mérites pas ça. Ce n’est pas facile de devoir face à une réaction de ce genre, mais ça paie t’arriver. Je te félicite d’avoir trouvé une solution alternative en te référant à quelqu’un de confiance à l’école : TES, psy, prof, etc. Je te trouve vraiment courageuse de prendre la situation en main et de demander de l’aide à ta mère (désolée que ça n’ait pas fonctionné du premier coup). Bien sûr, je t’encourage à en reparler avec ta mère pour la mettre au courant ou pour lui faire part de ce que tu ressens lorsqu’elle sera plus calme ou de lui transmettre ce que tu veux lui dire par écrit comme ça a été suggéré. C’est important qu’elle puisse savoir qu’il y a quelque chose qui te préoccupe, même si elle ne l’accepte pas tout de suite. Selon moi, il est important d’avoir des gens sur qui compter quand ça va moins bien, même si quelques-unes de ces personnes ne voient pas le degré de sévérité de la situation au même niveau que toi. Puis, je suis contente de savoir que tu as pris une solution alternative en voulant joindre Tel-Jeunes. Sache que ce n’est pas seulement un service téléphonique. Les intervenants peuvent être joints par clavardage (mais bon, tu as dit ne pas avoir de téléphone, je ne sais pas si le clavardage peut se faire sans téléphone par contre) ou par courriel. Tu mentionnes ton stress continu... je pense que c’est parce que tu sembles tellement préoccupée par ça que tu ne te donnes pas vraiment de pause pour pouvoir penser à autre chose. Essaie de te changer pas idées : de sortir dehors même si c’est pour une demi-heure, de passer du temps avec tes ami.e.s, de te distraire avec d’autres pensées... Je sens que tu as vraiment besoin d’une pause. Je sais que la fin d’année approche, mais sache que prendre une journée de congé peut parfois être super bénéfique pour ta santé, autant physique que mentale. Je sens que tu te sens coincée, que tu ne peux rien y faire, je te comprends. C’est dur de se sentir comme ça, de sentir qu’il n’y a plus d’issue, c’est vraiment difficile et je te comprends. Garde en tête ce que tu as lu tantôt : tu mérites un pause, tu mérites de te changer les idées, tu mérites de prendre plus soin de toi. Oui, les examens sont importants et il faut passer son année, mais ça ne doit pas se faire au détriment de sa santé.

    Pour ce qui est de ton cours et de ta prof de français, je suis vraiment navrée, c’est vraiment triste de tomber sur quelqu’un qui ne veut pas t’aider alors que tu fais autant d’efforts. Je comprends ton inquiétude face à ce cours. C’est bien normal que tu ne veuilles pas passer ton été entre quatre murs! Tes sentiments sont valides, ils le sont complètement. Pour les conseils, je te recommande de relire attentivement la réponse de YogaAutentique5, je pense que les pistes de solutions qu’elle suggère sont très bonnes! Je te recommande aussi d’en parler avec la direction ou un.e intervenant à l’ecole. J’ai une amie qui a aussi fait de l’anxiété et la direction l’a aidée en réarrangeant son horaire d’examens de façon à ce qu’elle ait un peu moins d’examens sur un période de temps un peu plus longue, ce qui l’a aidée à réduire un peu du stress.

    Pour ce qui est de l’été, je pense que le mieux est de te concentrer sur toi, sur le moment présent. Je pense que te projeter trop loin dans le futur, de penser à d’autres obstacles que tu pourrais rencontrer ne feraient qu’aggraver ton anxiété. Je pense qu’il est tu essaies de te distraire de ces pensées justement en prenant plus de temps pour toi, pour faire du self-care. Un bon self-care est à la base d’une santé mentale qui est correcte, bien sûr à ça s’ajoutent les relations saines (amicales/familiales/amoureuses/etc.) ou d’autres facteurs qui seraient aussi avantageux pour améliorer la situation. Sinon, quand les cours finissent et l’été arrive, je pense qu’il sera temps pour toi de prendre une longue pause. Je pense que tu le mérites :) Prends ce temps pour toi, pour te rafraîchir les pensées, pour aller à plusieurs places, pour manger ce que tu aimes, pour moins penser à l’école, etc. Si tu sens que tes pensées deviennent trop lourdes, tu peux essayer de te référer à quelqu’un de confiance, d’écrire ce que tu ressens, de pratiquer une activité qui t’aide à te calmer... Ne penses-y pas trop maintenant... Tu es capable, tu es forte, tu as beaucoup de courage d’être venue parler de ton bilan d’année ici, tu es déterminée à trouver a des solutions pour que ça aille mieux... Bref, tu fais efforts et tu fais des efforts pour te relever. Je te soutiens, vraiment, tu mérites d’être écoutée, d’être soutenue. Sache que la fin d’année peut être difficile, mais on sera là pour toi <3

Dernières publications

Liste de discussions

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    23h
    Coeur en Arc-en-ciel

    Bonjour ( ^ u ^ ) c'est encore moi !

    Je vous écris cette fois pour quelque chose qui me rend très anxieuse... Cet été j'ai commencer à me posé des questions sur mon orientation sexuelle...


    Ça me créer beaucoup de stresse... On dirais que ce n'est pas normale pour moi... J'en est déjà parlée à une intervenante, mais c'est revenue...


    J'ai écoutée HeartStopper su Netlfix et j'ai trouvée que ça ma fait réaliser des trucs... Je pensais que j'aurais un petit côté Pansexuelle parce que je suis attiré avant tout sur la personnalitée de l'autres... J'ai vue deux filles s'embrasser dans la série et ça ma fait quelque chose. On dirait... Sérieux, que j'aimerais vraiment embrasser une fille. J'aurais voulue essayer. Leur bisous était doux et joyeux. Dans le bonheur.


    Mais on dirais que je me verrais embrasser une fille... J'aime les garçons beaucoup. Genre, j'adore des acteurs parce qu'il sont beau. J'aime les garçons aux cheveux bouclés, vagués... Mais il a eu cette pensée... J'ai déjà penser à embrasser plus, faire un bisous sur la bouche d'une fille.


    Est-ce que ça se peux aimer les filles et les gars ?


    Je trouve que les filles dégagent quelque chose que les garçons n'ont pas. Leur personnalité sont différente. J'ai une amie avec qui je suis très proche et on dirais que tellement que je suis proche d'elle, on dirais que mon amitiée se tourne vers de l'amour...


    On dirais que je veux trouver une réponse, mais je sais que ça peux prendre beaucoup de temps pour démêler tout ça... Je me sens juste pas bien avec ça. Mes parents mon dit qu'importe qui j'aime il m'accepte.


    Bref, voilà, c'est très déroutant pour moi.


    Pourriez-vous m'aidez svp ?


    Merci :')


    BélierTalentueuse1

  • avatar

    NatationPrudent15

    elle/elle

    1j
    Je suis toujours fatiguée

    Je suis autiste, mais j'ai aussi de la douance, alors ça ne paraît pas vraiment et donc ça ne fait pas longtemps qu'on le sait. Ça m'a aidé à comprendre beaucoup de choses. Par exemple, je sais maintenant que si je suis aussi épuisée après une journée d'école, c'est parce que toute la journée, il y a trop de bruits, trop de lumière et agir comme une personne normale me demande beaucoup d'efforts. L'an passé, j'ai essayé de trouver des solutions, comme passer le plus de temps possible à la bibliothèque ou demander d'être assise à l'arrière de la classe, mais je m'endors quand même dès que je reviens à la maison, même si je dors au moins 8-9 heures par nuit. Je suis aussi assez active, je fais plusieurs sports, mais ça n'aide pas très longtemps. Cela fait en sorte que c'est compliqué d'étudier et de faire mes devoirs, parce que je n'ai jamais la concentration nécessaire le soir et cette année, j'aimerais commencer à travailler, mais l'école me prend trop d'énergie. Que pourrais-je faire pour être moins fatiguée par l'école?

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    1j
    Coeur en dynamite

    Bonjour ( ^ u ^ )

    Comme vous pouvez le voir sur le titre, mon coeur est en dynamite. Une métaphore bien sûr... Parce que parfois on dirais que mon coeur fait Tic tac et bha il va exploser à un moment donné...Je voulais vous parlez de quelque truc qui se passe avec mon anxiété avec vous... Peut-être pourriez vous m'aidez ( = ^ u ^ = )


    Bon premièrement, je suis une fille qui fait beaucoup d'anxiété ( sociale et de performance ). Heureusement, je me suis trouvée des trucs et j'ai eu des belles fierté malgré cet anxiété. Mais parfois mon coeur bat TRÈS vite. Souvent, ça me fait peur parce que j'ai peur de faire une crise cardiaque. Est-ce que ça ce peux ? ( o ~ o u )


    Deuxièmement, rougir pour moi c'est l'enfer. Surtout devant les gens. Et je rougis souvent parce que je me sens mal à l'aise, honteuse, gêner. Et savoir que je rougis ça me fait rougir encore plus. Comment faire pour arrêtez ça ?! ( ⊙▽⊙ ) Il a aussi ces TREMBLEMENTS que je déteste par dessus tout ! Je déteste avoir ça ! ( >"<||| ) Ça me mets encore super mal à l'aise devant les personnes parce que ça se voit que je tremble si on est à côté de moi. Et rôôôh il a des fois où mes amis me dise : « TU TREMBLE ». Mais je le sais que je tremble !! Pas besoin de me le dire ! Souvent trembler ça fais que ma performance n'est pas au top... Comme lancer un ballon de basket dans un examen (→_→) Pas super quand tout ton corps tremble ! ( Le ballon bougeait litteralement dans ma main ! ) Même que parfois, j'ai déjà claqués des dents ! Bref tout mon corps tremble. (⊙﹏⊙)


    Et que dire de ce « DÉSOLÉE » que je dis à la moindre petite minime chose que je fais. Par exemple juste bousculer quelqu'un au passage ! Même quand c'est l'autre personne qui ma bousculé ! Je dis vraiment désolée pour tout et je ne sais pas comment faire pour arrêter ça... ( * - * )


    Et finalement, il y a ma respiration... Déjà là, on dirais que je ne respire pas ( ^ u ^ u ) Genre en ce moment même en vous écrivant, ma respiration est tellement petite que je ne sens même pas mon ventre LEVER !! ( O - O ) Je n'aime pas faire les respirations ventrales. Ça me gêne, on dirais que tout le monde va m'entendre ! Quand je cours c'est l'enfer ! Déjà je fais de l'asthme et en plus j'ai de l'anxiété et je ne suis pas capable de prendre ma respiration en courant. Après une minutes j'ai des points de côtes ( T o T ) Parfois j'ai un mal de coeur aussi, mais c'est rare...Auriez vous des conseils à me donner ?

    Voili, voilà.

    Sorry pour le long texte ;)

    Merci de nous aidez TelJeune :) Parlez avec vous quand j'en es de besoin me fais le plus grand bien.

    BélierTalentueuse1

  • avatar

    LamaEngagé5

    elle/elle

    1j
    Pas toujours facile

    Salut,

    Mon ex et moi on est resté bonne amie et cela me dérange vraiment pas! C juste que sa meilleure amie... C une très bonne personne c juste que elle a vécu des chose difficile et je ne veux pas contrôler la vie de mon ex! C juste que j'ai vrm peur de ce qu'elle pourrait faire. Il y a une expression : si ton amie saute d'un pont tu ne le suivrais pas. Bah je crois que elle oui, elle tiens vrm à elle. Et c pas sa qui me fait peur c juste que sa meilleure amie a eu des mauvaise habitude pis disons qu'elle une influence sur ses amies. Et puis je me mettrais jamais entre les deux c'est juste que sa me tourmente un peu sans le vouloir :(

    Merci de m'avoir écouté!

    P. - S: Merci à @Cassouletprodigieux3 d'avoir répondu à toutes mes publications!