Logo Tel-jeunes blanc.
Tout sur moi - outils pour quand c'est compliqué

Des outils pour demander de l'aide

Un téléphone entre les mains d'une personne qui texte sa BFF.
TeenAdult x Tel-jeunes

C'est quoi, la demande d'aide?

La demande d'aide, c'est aller chercher un soutien extérieur pour avoir un nouveau regard sur ce que tu vis. C'est prendre des moyens pour te sentir mieux ou trouver des réponses à tes questions.

Plusieurs façons de demander de l'aide

Ça peut être de demander conseil à un·e ami·e,  lire sur un sujet qui te préoccupe, chercher du réconfort auprès d’un·e membre de ta famille, vouloir l'avis de d'autres jeunes sur un forum, consulter un·e professionnel·le...  Toi, qu'est-ce qui te convient le mieux? On t'aide à trouver juste ici.

Des bras avec la mention "Tel-jeunes.com" qui entourent un garçon qui est triste.
TeenAdult x Tel-jeunes
Jeune fille assise sur un divan dans le bureau d'un psychologue.
TeenAdult x Tel-jeunes

10 bonnes raisons de le faire

1.    Mieux te comprendre.
2.    Normaliser ce que tu vis.
3.    Te sentir moins seul·e.
4.    Ventiler, te libérer, vider ton sac.
5.    Avoir un autre regard extérieur sur ce que tu vis.
6.    Prévenir des situations difficiles.
7.    Obtenir de l’information sur un sujet.  
8.    Trouver des moyens de te sentir mieux.
9.    En apprendre sur tes forces.
10. Te remettre d’une épreuve difficile.

Les mythes sur la demande de l'aide

Personne ne peut vraiment m'aider.

Avoir le nez collé sur son problème, ça peut nous empêcher de voir les solutions qui s’offrent à nous. Une personne de confiance est là pour te montrer que c’est possible d’aller mieux. Sans vivre exactement les mêmes choses que toi, elle a certainement déjà ressenti, tout comme toi, de la tristesse, de la colère, de la peur, de la honte. Ces émotions, elle peut bien les comprendre et saura te rappeler que tu n’es pas seul·e.

Une fille souriante assise parmi les fleurs qui dit qu'elle a besoin d'aide.
TeenAdult x Tel-jeunes

Mon problème n'est pas assez grave.

C'est un réflexe pour plusieurs d'attendre d’avoir épuisé toutes leurs solutions ou d'être en grande détresse avant de parler de ce qui ne va pas. Mais en réalité, demander de l’aide, ce n’est pas seulement pour les problèmes très lourds qui durent depuis longtemps. Tu peux (et c'est préférable!) en parler bien avant de ne plus savoir quoi faire pour t'en sortir. En fait, tu as le droit de demander de l’aide pour tout sujet important pour toi, dès que tu en ressens le besoin.

Une fille souriante assise parmi des fleurs qui dit qu'elle a besoin d'aide.
TeenAdult x Tel-jeunes

Je peux régler ça par moi-même.

Il n’y a aucune honte à demander de l’aide. Malgré ce qu’on peut parfois entendre, ce n’est pas du tout un signe de faiblesse. Au contraire, être capable de reconnaître qu’on a besoin des autres, ça demande beaucoup de courage. Même si tu es fort·e, tu as le droit toi aussi d’être bien entouré·e pour faire face aux obstacles.

Je vais gosser mes proches si j'en parle.

Tu préfères sans doute savoir comment tes proches vont pour vrai. Et bien, c'est la même chose de leur côté! Si tu redoutes de déranger, rappelle-toi que l'autre est toujours libre de te dire si ce n’est pas un bon moment ou si les outils lui manquent pour t’aider présentement. Tu peux aussi choisir de te tourner vers un·e intervenant·e si ça te permet de te confier sans craindre que ce soit trop lourd : c’est son travail d’être là pour toi.

J'ai essayé et mon problème est revenu, alors ça ne changera jamais.

Avoir l’impression de recommencer à zéro, ça peut être vraiment décourageant. Demander de l’aide, c’est un processus qui peut prendre du temps, car c'est plutôt rare qu'il existe une solution miracle qui fait disparaître notre problème du jour au lendemain.

Faire face à une situation difficile, ça implique souvent des essais-erreurs. Chaque fois que tu vas chercher du soutien, tu fais un petit pas en avant, même si tu ne vois pas immédiatement les changements. Évite de te mettre de la pression et donne-toi du temps. Rappelle-toi aussi que tu peux demander de l’aide autant de fois que tu le veux.

Différentes personnes sont là pour toi

Tu peux te tourner vers une personne en qui tu as confiance et avec qui tu te sens à l'aise, comme un·e ami·e, un·e prof, un·e membre de ta famille ou encore un·e professionnel·le.

Pour en savoir plus.

Tout sur la confidentialité

Pour tout savoir sur ce qu'un·e professionnel·le a le droit de dire quand tu te confies.

Pour en savoir plus.

Questions les plus posées

Dois-je avoir l'autorisation de mes parents?

À partir de 14 ans, tes parents n’ont pas besoin d’être mis au courant si tu décides de consulter un·e professionnel·le de la santé, à moins qu’il s’agisse d’un enjeu majeur pour ta santé.  Avant cet âge, tes parents doivent  donner leur autorisation pour que tu consultes et peuvent avoir accès à ton dossier. Par contre, pour contacter un service comme Tel-jeunes, tu n’as pas besoin de l’autorisation de tes parents, peu importe ton âge.

Qu'est-ce qui va se passer si j'en parle?

Quand on dévoile un secret ou quelque chose d’important, on peut avoir peur de ne pas être cru, que la situation se retourne contre nous ou entraîne des conséquences pour les autres. On se dit alors que c’est sûrement préférable de garder ça pour soi. Mais porter un secret ou une confidence qui nous fait sentir mal, c'est souvent le signe qu'on ne doit pas rester seul·e avec cela. Il faut écouter ce signal et en parler à une personne de confiance. Sache que tu n’es pas obligé·e d’être à l’aise de tout dire ni d’avoir exactement les bons mots pour le faire. Tu peux simplement commencer par dire : « J'ai peur d'en parler ». Si c'est ta situation, sache que Tel-jeunes est toujours là pour toi : n'hésite pas à nous contacter.

J'hésite à demander de l'aide, qu'est-ce qui peut m'encourager à le faire?

Tu peux d'abord te demander ce qui te fait hésiter. Est-ce de ne pas savoir ce qui t'attend? La crainte de devoir raconter ton histoire à quelqu'un·e? L'impression que ce que tu vis n'est pas assez grave pour le faire? Sache que tu as le droit d'avoir des inquiétudes et que c'est toujours possible d'en parler avec la personne à qui tu demandes de l'aide et ce, à n'importe quel moment. Elle saura répondre à tes questions et te rassurer! Tu peux aussi demander à un·e adulte de confiance ou à un·e ami·e de t'aider à prendre rendez-vous.