Cacher cette page

Amis et famille

Famille et ami·e·s: la différence?

Entre la famille et les ami·e·s, il y a une grande différence. On ne choisit pas sa famille: on apprend à vivre avec elle. Par contre, on choisit ses ami·e·s en fonction de nos préférences et de nos intérêts communs, et parce qu’on se sent bien en leur compagnie.

Les frères et sœurs

Les relations entre frères et sœurs sont les plus longues que tu auras pendant ta vie, à moins d’un imprévu ou de circonstances tragiques. Ta relation avec ton·tes frère·s ou ta·tes sœur·s durera plus longtemps que ta relation avec tes parents, avec un·e amoureux·se ou avec tes ami·e·s. Avec un frère ou une sœur, on partage des valeurs, des expériences et une culture familiale uniques. Ces relations sont souvent précieuses, car nos frères et sœurs font partie de notre histoire.

Les types de familles

Il existe une grande diversité de familles! Les familles biparentales (avec deux parents), adoptive, recomposée, avec des parents mariés ou non, homoparentale (avec parents de même sexe), monoparentale (avec un seul parent, homme ou femme, responsable des enfants) ou pluriparentale (quand plus de deux adultes se partagent les responsabilités de l’enfant, lors d’une séparation par exemple). Il n’y a pas de modèle unique!

Le choc des générations

Les différences générationnelles peuvent parfois provoquer des conflits avec tes parents. C’est le choc des générations! À l’adolescence, tu développes ton identité, et tu remets en question le modèle proposé par les adultes. Ton mode de vie peut être différent de celui de tes parents, entre autres en raison des nouvelles technologies et des réseaux sociaux. En cas de conflit, reste ouvert·e à leur point de vue et exprime le tien calmement. Ça vous aidera à mieux vous comprendre.

Le choix des ami·e·s

On ne choisit pas ses ami·e·s de la même manière à 6 ans, 13 ans ou 17 ans. Quand on est enfant, on se fait des ami·e·s qui habitent tout près, parce qu’on peut jouer avec eux. Au primaire, ce sont les intérêts et les passions qui nous rassemblent, comme le hockey ou la musique. Avec le temps, d’autres critères s’ajoutent dans le choix des ami·e·s, comme les valeurs et la vision du monde. On développe des amitiés plus durables, parce qu’on se connaît de mieux en mieux.

Quand les ami·e·s n'en sont plus vraiment...

Questions les plus posées

Je n’aime pas ce que fait mon ami·e. Comment lui dire?

Au fil du temps, les amitiés évoluent: on découvre les défauts de l’autre, nos besoins et nos intérêts changent. Parfois, la différence est enrichissante. D’autres fois, elle entre en conflit avec nos valeurs.

Demande-toi si tu veux conserver cette amitié, malgré ce que tu découvres de ton ami·e. Si oui, identifie précisément ce qui te déplaît, et parles-en avec lui·elle. Exprime-lui calmement ce que tu ressens et écoute ce qu’il·elle a à te dire. Trouvez des solutions ensemble, pour vous sentir tous les deux à l’aise dans la relation.

Être différent·e de ses ami·e·s n’est pas nécessairement un problème. Tout le monde est unique. On peut très bien s’entendre avec des personnes différentes de soi et les aimer comme elles sont! Parfois, les différences nous stimulent. Elles nous apportent de nouvelles façons de faire les choses et de voir la vie.

Y a-t-il des trucs pour garder ses ami·e·s?

Les relations évoluent tout au long de la vie, et il arrive que les chemins de deux personnes se séparent. Pour garder tes ami·e·s aussi longtemps que possible, efforce-toi d’être un·e bon·ne ami·e:

  • intéresse-toi sincèrement à ton ami·e et à ce qui est important pour lui·elle
  • accepte ton ami·e comme il·elle est, avec ses différences
  • entretiens votre amitié et implique-toi dans la relation
  • communique clairement avec ton ami·e et écoute-le·la avec attention en retour
  • maintiens un bon équilibre entre ce que tu donnes et ce que tu reçois dans la relation
  • respecte les limites de l’autre et laisse-lui un espace de liberté

As-tu l’impression que l’autre est un·e bon·ne ami·e pour toi? Tu ne devrais pas avoir à changer ta personnalité pour garder un·e ami·e. Reste authentique et trouve des ami·e·s qui t’aiment comme tu es!

Mes parents me tombent sur les nerfs! Pourquoi?

À l’adolescence, le corps et le cerveau changent. Souvent, les adolescent·e·s débordent d’émotions et se sentent hypersensibles. Tu as de nouveaux besoins: tu recherches plus d’autonomie, de liberté, d’intimité. Tes parents, de leur côté, veulent te protéger en t’encadrant et en te mettant des limites. Ça peut créer des conflits!

Dans les moments de tension, prends d’abord le temps de te calmer. Passe un peu de temps seul·e, discute avec un·e ami·e ou change-toi les idées en faisant quelque chose que tu aimes: écrire, faire du sport, jouer de la musique…

Quand tu te sens mieux, parle à tes parents de ce que tu ressens, et écoute ce qu’ils ont à te dire. En discutant calmement, vous arriverez sûrement à vous comprendre.

Comment annoncer quelque chose d’important à mes parents?

Lorsque tu te sens prêt·e, choisis un moment où tout le monde est disponible pour écouter et se concentrer sur la discussion. Prévois aussi assez de temps pour que tes parents puissent réagir à ce que tu leur dis et explorer des pistes de solutions avec toi. Communique clairement le message que tu veux transmettre, parle au je, et exprime ce que tu ressens, sans accuser.

Fais preuve d’ouverture envers les réactions et les émotions de tes parents. Ton annonce importante les prendra peut-être par surprise, et ils pourraient avoir besoin de temps pour réfléchir. Lorsqu’ils te feront part de leur opinion ou de leur décision, demande-toi si c’est acceptable pour toi. Explore les possibilités avec eux, et sois patient·e! Leur point de vue pourrait changer avec le temps.

Tu veux savoir...

Pose-nous tes questions

Nous sommes disponibles en tout temps pour toi

1 800 263-2266
514 600-1002

Les relations frères-sœurs: les inconvénients

Les hauts et les bas

Besoin de parler?

Tel-jeunes peut t’aider à …

On a tous besoin d’aide, à un moment ou un autre de notre vie.Tu ne sais pas trop comment en parler ?Pas de problème, on va trouver ensemble.Comment ça marche