Je sais pas comment ânonner ma fluidité de genre

avatar

BubbleteaAuthentique4

elle/il

1a

Je suis genderfluid et mes parents ne sont pas au courant et quand j'agis de façon plus féminine il me traite de fif et sa m’énerve et j'ai essayé de l'anoncer à mon père mais il n'en a rien a faire de mon opinion car il pense que si je suis genderfluid il n'aura pas de petit enfant et sa le met furax

Réponses

  • avatar

    LoutreAventureuse9

    elle/elle

    1a

    Allô !

    Je crois que tu devrais l'expliquer à tes parents que tu es genderfluid. Il faudrait que tu leurs expliquent aussi ce que ça veut dire. Eux ces mots il ne les connaissent, quand on ne connaît pas quelque chose ça nous fait peur.

    Bon courage

  • avatar

    TisaneBienveillante10 alltheme

    Ado TJ·elle/elle·17 ans

    1a

    Salut :) Comment vas-tu? 

    Ça doit vraiment pas être facile. J’ai un ami genderfluid et elle en a déjà parlé avec ses parents (son parent en fait). L’été passé, cette amie s’est acheté des shorts de maillot pour homme et un top de bikini, ça lui allait super bien et j’ai trouvé ça cool :) Il m’a raconté que la vendeuse ne comprenait pas trop. Sa mère a répondu à la vendeuse que c’était juste une phase. Bien entendu, ça a fait friser les oreilles de mon ami. Au moins, sa mère lui a acheté le maillot ;) Je crois que c’est normal de penser que c’est une phase, que la personne se cherche. Je ne trouve pas que c’est correct, mais je crois que quand on a toujours vécu avec cette mentalité (comme quoi il n’y a que deux genres), c’est logique qu’on ne réagisse pas avec une ouverture d’esprit débordante. Simplement parce que c’est nouveau, qu’on ne comprend pas. Je ne veux pas du tout dire que c’est la chose à faire, au contraire! Mais je me dis que ça signifie que si on en parle, qu’on explique ce que c’est la non-binarité et la fluidité de genre, les gens pourront mieux comprendre et ensuite l’accepter :) 

    Ce que je trouve inacceptable par contre, c’est de te traiter de fif. Cette insulte ne devrait pas exister à mon avis… En tout cas, tu as entièrement raison de ne pas aimer ça! Tu ne mérites vraiment pas de recevoir des remarques si tu agis de manière féminine: c’est qui tu es et c’est génial comme ça. C’est rarement concluant lorsque je réponds à mes parents (en leur tenant tête pour dire mon avis), alors je ne sais pas si leur dire directement que tu ne veux pas te faire appeler comme ça serait la chose à faire. Peut-être que tu pourrais leur en parler à un moment différent (je veux dire pas au moment même où ils te le disent). Une chose est sûre : je te dirais d’en parler avec eux. Pas nécessairement leur parler de ta fluidité de genre, mais leur dire quelque chose comme « Vous savez, quand vous dites que je suis fif, j’aime pas trop ça. J’aimerais mieux que vous ne le disiez plus. » Tu as le droit et tu aurais raison de le leur dire. Ça peut être un mot écrit aussi. 

    Je pense que tu pourrais aussi essayer d’apprendre des choses à tes parents en regardant un documentaire ensemble, par exemple. Ou bien leur envoyer un article intéressant qui parle de l’identité de genre lorsque tu en trouves! Il y a peut-être des chansons que tu connais qui en parlent, des articles de revues, des podcasts, des séries… Il y a plein de moyens de s’informer sur la complexité de la communauté LGBTQ+ (ou plutôt SLGBTQIA+, devrais-je dire!). Prendre le moment d’avoir une discussion là-dessus serait vraiment très cool aussi. Si on me disait que le savon à vaisselle était fait à partir de purée de banane, je n’en croirais pas un mot. Je dirais que c’est n’importe quoi. Mais si on me faisait écouter un documentaire sur la fabrication artisanale millénaire de savon à base de bananes effoirées, que je voyais des gens expliquer leur travail et me raconter d’où ça vient, je comprendrais et j’irais peut-être même acheter du savon de banane pour encourager cette industrie adorable! Une fois qu’on comprend, qu’on sait c’est quoi, c’est plus facile d’y être ouvert. C’est comme ça avec bien des choses aussi. Certaines coutumes peuvent nous sembler incongrues si on ne sait pas que c’est une tradition importante dans un autre pays, par exemple. Tout ça pour dire que je trouve ça important d’avoir accès à de l’info, de se faire expliquer les choses. Tu pourrais dire à tes parents comment tu te sens en les voyant réagir de cette manière, puis leur demander s’il voudraient que tu leur partage de l’information à ce sujet! La mère de mon ami genderfluid lui a réclamé une présentation sur l’identité de genre (surtout sur ce qu’est une fille et ce qu’est un garçon). On sait jamais, tes parents pourraient vouloir aussi! 

    Ensuite, je crois que ça devrait être plus facile de leur annoncer que tu es genderfluid :) Tu en penses quoi?

    J’espère que mon mot t’aide un peu :) Et j’espère fort que ça ira mieux avec tout ça! Je suis là si tu veux nous donner des nouvelles ;) Lâche pas, c’est avec des gens comme toi qu’on va faire avancer les mentalités ❀

Dernières publications

Liste de discussions

  • avatar

    GuépardLogique13

    elle/elle

    6h
    Efficacité de la pillule

    Bonjour, je viens de commencer à prendre la pillule il y a 1 semaine, je me demandais quelle étais son efficacité et combien de temps ça prenais avant de faire “effet”.

    Est-ce qu’il y a un délai ou bien dès que tu commences à la prendre elle fait effet?

  • avatar

    CapucineFestive8

    elle/elle·18 ans

    21h
    J’ai peur d’aimer

    Salut !

    Je penses que c’est un sujet qu’on en parle pas souvent.

    J’ai des attirances soit au physique soit à la mentalité de quelqu’un. Mais je ne les laisse pas se développer en amour.

    Je n’aime pas être en situation de vulnérabilité ou de faiblesse, exprimer mon amour à quelqu’un va lui donner une sorte de pouvoir sur moi. Ex: Il a le pouvoir de me rendre triste, de prendre avantage de moi, etc

    je sais que ce n’est pas forcément le cas, mais je suis le genre de personne que j’aime profondément et je suis sensible, et si je me ferai jouer par quelqu’un ça me ferai beaucoup de mal.

    Donc, je me dis toujours que je ne dois pas être aussi vulnérable avec quelqu’un parce que après tout c’est risque. Et honnêtement ça me fait peur.

  • avatar

    CapucineFestive8

    elle/elle·18 ans

    21h
    18 ans

    Salut!!

    comme vous l’avez compris du titre, j’aurais bientôt 18 ans.

    j’ai attendu cet âge depuis que j’étais petite. Je me suis toujours dis je vais quitter mes parents à cet âge. Bien que j’avais jne très mauvaise relation avec eux maintenant c’est supportable+je n’ai pas les moyens pour quitter.

    En plus, j’ai manquer plusieurs expériences juste parce que je n’avais pas 18.

    Même si j’ai été excitée et j’avais hâte au début j’ai passé une année à penser comment je pouvais célébrer et tout. Je me sens déçue en moi même. Je déteste ce jour. C’est un rappel de mon échec à réaliser mon voeux d’enfance, et de mon échec en tant que personne. Je ne vois pas que je mérite d’être fêter j’ai déjà insisté que je ne reçois pas de cadeaux et j’ai une peur de l’atteindre on dirait je veux l’éviter ( ce n’est pas possible ou logique je sais)

  • avatar

    ChatBrave8

    elle/elle

    23h
    Masturbation

    salut

    Depuis quelques mois j’ai toujours envie de me masturber je sais le contrôler mais bon. Quand je veux me masturber je vais dans ma chambre mais j’ai peur de quelqu’un de ma famille rentrer et j’ai peur de leur en parler pi des fois j’aimerais juste avoir beaucoup plus d’intimité mais je sais pas comment faire exemple je veux dormir nu mais j’ai vraiment peur que ma famille le découvre donc je le fait pas désolé si c’est indiscret mais je sais pas quoi faire est-ce quelque pourrai m’aider svp