Je me sens comme meurtrier

avatar

KoalaPatient10

elle/elle

1m

Je me tenait devant la clinique, mon cœur battant la chamade dans ma poitrine. j' avait pris la décision de subir un avortement après une erreur que j'avait faite avec son petit ami.on est jeunes, insouciants, et n'avaient pas pris les précautions nécessaires. La pensée de devoir l'annoncer à mes parents me remplissait d'une terreur indescriptible. Ma famille et moi sommes conservateurs, religieux, et l'idée d'une grossesse non planifiée les aurait dévastés.J'entra dans la clinique, les larmes aux yeux, le poids de la culpabilité pesant sur mes épaules. Le processus était douloureux, à la fois physiquement et émotionnellement. je me sentait seule, terrifiée par l'avenir incertain qui m'attendait.Après l'intervention, je rentra chez moi, gardant le secret enfoui au plus profond d'e moi-même. Chaque jour était une lutte pour maintenir les apparences, pour cacher la douleur et le chagrin qui me consumaient de l'intérieur. Je portait le fardeau de ma décision en silence, espérant désespérément que mes parents ne découvriraient jamais la vérité.Mais même si je gardait mon secret bien caché, l'avortement me hantait jour et nuit. je me demandait si j' avait fait le bon choix, si j'aurait dû assumer les conséquences de mes actes. La douleur de la perte et le poids de la culpabilité étaient devenus une partie indélébile de mon être, et je savait que je devrait vivre avec ces regrets pour le reste de ma vie.

Réponses

  • avatar

    AthlétismeIntelligente5

    elle/elle

    1m

    Coucou!

    Ça fait vraiment beaucoup à porter pour une personne ça! Je comprends que le fait que tes parents soient conservateurs et religieux t'empêche de leur avouer la vérité. Mais il faudrait sans doute que tu en parle au moins à quelqu'un en qui tu as confiance ou qui ne te jugera pas. Et peut-être qu'après tu auras la force de l'avouer à tes parents ( il faut prendre son temps ). Ces genres de moments sont bouleversant il y en a aucun doute mais il ne faut pas se renfermer. Il faut avoir la force d'en parler.

    Courage et bonne chance. Je suis sure que tu y arriveras! :)

  • avatar

    SoleilSportive11 alltheme

    Ado TJ·elle/elle·18 ans

    29j

    Salut @KoalaPatient10 🤍

    Comme @AthlétismeIntelligente5 a dit, ça en fait beaucoup à porter… et tu es arrivée à en parler sur le forum :) Courage. Tu es forte 🤍

    Je ne peux comprendre à quel point la décision a dû être difficile pour toi. Je vois à quel point ce moment a été bouleversant… 

    Mes condoléances pour le fétus/l’embryon/le bébé… J’avoue que je ne connais pas de personne qui est passée par-là, mais je peux t’assurer qu’il y a une lumière au bout du tunnel 🤍

    @KoalaPatient10 , c’était une décision délicate et tu as essayé de ton mieux pour trouver un équilibre: religion, famille, tes propres besoins, à quel point tu étais prête, etc… Je ne pense pas que le sentiment de culpabilité part du jour au lendemain, mais ça peut s’arranger avec le temps... vraiment 🤍

    Malgré que le regret est indéniable, je t’encourage à prendre le temps de regarder au prochain pas vers l’avant, au jour présent, à demain. C’est pas une décision facile à accepter quand tu y repenses et c’est humain. Je t’encourage sincèrement à en parler avec une personne de confiance, peut-être à un.e intervenant.e de façon anonyme si tu es plus à l’aise. Ne reste pas seule 🤍

    Je t’encourage à continuer à prendre soin de toi-même parce que ton bien-être reste une priorité 🤍 

    @KoalaPatient10 , tu vas y arriver, tu es capable de rester forte. Donne-toi le temps parce que tu le mérites 🤍

    Prends soin de toi et n’hésite pas s’il y a quoi que ce soit 🤍

Dernières publications

Liste de discussions

  • avatar

    LamaRespectueux9

    il/lui·15 ans

    2j
    montagne russe

    c'est dernier temp j'ai du mal a me comprendre. des fois je me sens super bien et puis je retombe et lutte pour ne pas recommencer a m,automutiler. je me disait que ça allais passer mais c'est épuisant a la fin.


    Aussi j'ai remarqué ces dernier temp que j'ai l'habitude de tout mettre la faute sur moi. je suis dans mon lit a fixer le plafond et me dit que je ferait mieux de disparaître. je ne sait plus quoi faire. je voulais vraiment être mieux et passer cette phase mais je finis toujours par retomber depuis maintenent trois ans.

  • avatar

    CouscousRigoureuse5

    elle/elle

    2j
    Condon Peter

    Salut

    la seule façon de répondre à ma question c’est ici moi et mon petit amie ons a eu une relation sexuelle setais la première fois et je me demandait si tu prends pas la pilule et le codon a peter mais que il n’a pas égaculler est ce que je pourrais tomber enceinte si sa la durer au moin 7 min avant qu’il pete ou non

  • avatar

    QuinoaAuthentique1

    elle/il

    3j
    Poils pubiens qui grattent

    j'ai peux de poils mais à certains endroits ils sont dure et ça me grate. A cause de ça je m'épile les poils sous les bras mais je sais pas quoi faire a propos de poils pubiens (poils des parties intimes) j'ai peur que si je les coupe ou les rases ils repoussent plus vite et plus dur.

  • avatar

    QuinoaAuthentique1

    elle/il

    3j
    Dégoûter du sex

    Me dire que le principe du sex c’est mettre en contact les organe géniaux (qui est aussi l’endroit ou sort les déchet du corps) de différentes personnes en contact, ça me dégoûte vraiment beaucoup et me donne parfois envie de vomir. Me masturber me dérange moins car c’est moi et les scènes de sex de films me dérange pas mais quand j’imagine que c’est quelqu’un d’autre ça me lève le coeur. Est-ce que c’est normal?