Code vestimentaire et uniforme, qu'en pensez-vous?

avatar

Eli_la_Belette alltheme

Équipe TJ·elle/elle

2m

Bonjour!

Dans la dernière semaine on a beaucoup entendu parler des codes vestimentaires et des uniformes dans les écoles. On a vu des belles initiatives (code vestimentaire non genré) tout comme des nouvelles plus dérangeantes (des adultes utilisant leur main pour mesurer les jupes ou les shorts des jeunes). On aimerait vous entendre sur le sujet! Vous qu'est-ce que vous pensez des codes vestimentaire et des uniformes dans les écoles ?

Réponses

  • avatar

    CasouletContente9

    elle/elle

    2m

    Dans mon école il y a un code vestimentaire assez strict. La plupart des choses ça ma dérange pas trop, c'est juste la règle qui dit que nous avons pas le droit de bretelle spaghetti (- de 3cm) qui me dérange parce que l'été il fais chaud. Moi personnellement je fais partie des gens qui veulent un uniforme dans mon école parce que comme ça ce serais moins compliquer pour tout le monde. Les profs aurais plus besoin d'avertir les élèves, les élèves aurait pas besoin de ce soucier si les choses qu'ils mettent correspondent au code vestimentaire etc.

  • avatar

    NuageIntéressante13

    il/lui

    2m

    À mon avis: Tous les codes vestimentaires sont stupides. Je m'explique.

    À cela sert d'interdire tel ou tel vêtement? Les excuses de notre école:

    > Les élèves remarqueront une différence de richesse entre eux DONC on impose l'uniforme pour que tout le monde soit égal.

    • Je trouve personnellement que c'est une très mauvaise habitude. Au contraire à la place de cacher une "triste" vérité, autant la mettre de l'avant. Nous devons prendre l'habitude d'accepter nos différences et de ne pas juste les cacher. De toute façon, le cacher maintenant ou plus tard, il y aura toujours un néant entre les « riches et les pauvres ».

    > Les filles vont se faire plus """aborder""" par des garçons et c'est dangereux pour elles.

    • Ce n'est pas aux filles de changer leur comportement, c'est aux GARÇONS de le faire. On est en 2022 et on est tous assez mature pour ne pas se comporter comme des animaux. Encore une fois, on cache une certaine vérité et on fait juste aggraver notre cas.

    > On souhaite que nos élèves puissent représenter notre école.

    • Trouvez des alternatives! Des brassards par exemple ou bien des "patch", du matériel scolaire optionnel que les élèves pourront garder. Et n'allez pas me dire que des brassards coûteront + cher que des uniformes à 80 dollars la pièce.

    > Des inconnus peuvent s'introduire dans l'école et causer un grabuge.

    • Une petite question: Est-ce que vous saviez que l'école est en possession d'une friperie et que n'importe qui pourrait se passer pour un de vos élèves? Surtout que personne vérifie la carte étudiante d'un élève.

    > Les élèves cachent de la drogue dans leurs hoodie.

    • Je sais pas si vous avez remarqué, mais à chaque fin de cours y a une pause qui dure 20 minutes et qui donne amplement le temps au monde de faire ses échanges à l'EXTÉRIEUR?

    En tout cas, je pense qu'aujourd'hui on peut conclure qu'imposer un uniforme c'est juste ne pas assumer les réalités de notre monde ET DONC les rendre de plus en plus tabou.

  • avatar

    Casouletprodigieux3

    elle/elle

    2m

    Salut!

    Dans mon école à moi, on a pas d'uniforme mais on ne peut pas porter de chandail qui montre le nombril, de shorts trop courts (bref, des vêtements courts). J'avoue que moi, je trouve ça énervant puisque c'est dans le style qu'on s'exprime! (pas seulement dans le style mais pour moi, c'est quand même un peu dans le style vestimentaire!!) Pis pour le truc de mesurer avec les mains, moi je crois que ça devrais être interdit. Genre ya des profs qui sont là à mesurer les jupes, genre à deux doigts de toucher leur cuisse... c'est comme trop ça. Donc je trouve ça un peu ine agression si vous voyez ce que je veux dire... Aussi, pour les uniformes, j'en ai pas mais je trouve que c'est plus facile de s'habiller le matin parce que tout le monde porte la même chose mais ya aussi le fait de porter la même chose pendant tes 5 ans de secondaire pis que les uniformes sont trop genrés. (jupe pour fille et short pour gars par exemple..)

    Voilà :)

  • avatar

    YogaAuthentique5

    elle/elle

    2m

    Salut @NuageIntéressante13 ! Je trouve ta réponse très intéressante et pertinente. Ton propos qui me rejoignait le plus était celui des filles.

    Je suis tout à fait d'accord avec toi! Ce n'est pas aux filles d'apprendre à ne pas se faire violer, mais aux garçons d'apprendre le respect! Et vice-versa.

  • avatar

    TempêteIntéressant4

    elle/elle

    2m

    Bonjour dans mon ecole on a pas d'uniforme ce que je trouve tres bien plusieurs ecoles en ont je le sais et le code vestimentaire on en a entendue parler dans pliens de medias mais je trouve que c'est un sujet controverser les gars portent des shorts tandis que les filles n'ent ont pas le doit je trouve ca sexistes les gars en porte bien pourquoi pas les filles je trouve que de nos jours on rabaisse trop les filles les femmes je trouve que les gens des populations sont inegales tout simplement certaines ecoles ont des uniformes il y a des raisons mais les filles ne sont pas libre le short a la mi-cuisse ok mais nous gosser avec ca vraiment c'est aussi aux gars d'apprendre a se controler je ne parlerais pas la de drogue (on sort du sujet) mais je me comprends donc oui c'est aux gars d'apprendre a se controler

  • avatar

    TajineIntelligent6

    elle/elle

    2m

    @YogaAuthentique5 @NuageIntéressante13


    Je suis d'accord avec vous! Je suis cependant pour l'uniforme car les différences entre la richesse et pauvreté peuvent créer de l'intimidation, et malgré que la vie n'est pas juste des arc-en-ciels, on peut faire de notre mieux pour améliorer la qualité de vie des autres. Je suis cependant d'accord avec tout ce que tu as exprimé.

  • avatar

    CamomilleRassurant4

    elle/elle

    2m

    À mon école, on a une gamme de vêtements obligatoire et je trouve qu'un code vestimentaire (pas nécessaire une gamme ou un uniforme) devrait exister.

    • D'emblée, mes dépenses sont réduites. Bien que chaque vêtement de gamme coût environ 40$, je n'en besoin que de quelques hauts et bas durant 5 ans. Je pense moins à faire du shopping, j'en fait moins et j'économise.
    • En outre, j'ai beaucoup plus de temps pour mes loisirs et passions (lectures, écriture, sciences, musique, activités sportives...). Je ne passe plus des heures et des heures à magasiner et à penser aux habits du lendemain. Bref, plus heureuse, moins de stress.
    • Avoir un code vestimentaire ne me dérange tout simplement pas.

    Ensuite, bien que je suis d'accord avec LA PLUPART DES VALEURS de Nuage Intéressant, j'aimerais proposer une autre conclusion des mêmes arguements.

    • Effectivement, les différences des classes sociales devraient être laissées paraître pour sensibiliser les gens à l'enjeu de la pauvreté (donc éventuellement venir en aide aux moins favorisés de notre société) sans créer de ségrégation sociale. Or, le code vestimentaire ne va pas à l'encontre de cela. Les différences sont toujours très visibles. Les détails en disent assez. Par exemple, les habits de l'étudiant issu (j'emprunte le masculin seulement pour simplifier l'écriture) d'un milieu plus favorisé sont généralement plus neufs, son sac à dos, ses matériels scoalires et ses souliers sont dans de meilleurs états ou proviennent d'une marque plus expensive, son repas est habituellement plus sain, etc. Les différences ne sont pas plus cammouflées que si on n'avait pas de code vestimentaire.
    • Je suis tout à fait d'accord qu'il est à ceux qui commettent le crime de changer et non aux victimes. Toutefois, est-ce possible d'éliminer tous les dangers reliés à ces gens? Malheureusement, je ne pense pas. Même si c'était possible, la transformation ne viendra pas du jour au lendemain. Alors, en attendant, si on peut réduire le risque de voir une personne se faire blesser avec un code vestimentaire, pourquoi pas? (Je tiens à préciser que je n'ai pas fait de recherche sur l'effet des vêtements sur le comportement d'une personne, c'est pour cela que j'utilise « si ».
    • Ce n'est pas l'uniforme qui est un règlement qui fait qu'on assume pas les réalités de notre monde et qui les rend de plus en plus tabou. C'est la personne qui a certaines idées dans la tête et qui les utilise pour justifir un code vestimentaire. Si on change notre mentalité, on peut presque dire qu'il contribue à l'amélioration du monde.

    Bref, je pense donc qu'on devrait avoir des règles sur quoi porter.

    Par ailleurs, je vous en prie, gardez dans l"esprit que ce n'est que l'opinion d'une jeune adolescente. Je l'ai partagée car je fait partie des sujets que touche l'uniforme. Je ne suis pas experte dans le domaine de l'éducation. Je ne fais que côtoyer l'éducation tous les jours.

    Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire.

  • avatar

    GazelleAccueillante16

    elle/elle

    2m

    Je trouve quand dans mon école c’est ridicule le code véstimentaire. J’ai comme l’impression que ça vise plus les filles.

    -pas le droit de brettelle spaghettis

    -pas le droit de jeans troué

    -pas le droit de crop top(pas de bedaine)

    -short troué

    -chandail sans manches

    -toute les minis-robes

    On a pas le pire code vestimentaire mais je ne comprend certaine règle…

  • avatar

    MatchaResponsable12

    elle/elle

    2m

    Personnellement, il y a quelques règles que je trouves stupide du code vestimentaire de mon école

    • Les shorts trop court uniquement pour les filles. Ils sont très sévère là dessus alors j’évite juste de porter des shorts et crève de chaud l’été
    • Pas de trou dans les pantalons. Je comprends qu’il y ai une limite mais la dernière fois je me suis fait avertir pour un trou avec -de 4 cm. D’autant plus que j’avais ce trou puisque je suis tombé et mon pantalon c’est déchiré.
    • Pas le droit de bandeau sur la tête sauf si c’est un symbole religieux.
  • avatar

    ChienLoyal6

    il/lui

    17j

    honnêtement je trouve sa vrais indécent car les vêtement font partit de notre personnalité ou notre genre et que tt le mon soit habiller pareille 🤢🤮

Dernières publications

Liste de discussions

  • avatar

    NatationPrudent15

    elle/elle

    6h
    Je suis toujours fatiguée

    Je suis autiste, mais j'ai aussi de la douance, alors ça ne paraît pas vraiment et donc ça ne fait pas longtemps qu'on le sait. Ça m'a aidé à comprendre beaucoup de choses. Par exemple, je sais maintenant que si je suis aussi épuisée après une journée d'école, c'est parce que toute la journée, il y a trop de bruits, trop de lumière et agir comme une personne normale me demande beaucoup d'efforts. L'an passé, j'ai essayé de trouver des solutions, comme passer le plus de temps possible à la bibliothèque ou demander d'être assise à l'arrière de la classe, mais je m'endors quand même dès que je reviens à la maison, même si je dors au moins 8-9 heures par nuit. Je suis aussi assez active, je fais plusieurs sports, mais ça n'aide pas très longtemps. Cela fait en sorte que c'est compliqué d'étudier et de faire mes devoirs, parce que je n'ai jamais la concentration nécessaire le soir et cette année, j'aimerais commencer à travailler, mais l'école me prend trop d'énergie. Que pourrais-je faire pour être moins fatiguée par l'école?

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    13h
    Coeur en dynamite

    Bonjour ( ^ u ^ )

    Comme vous pouvez le voir sur le titre, mon coeur est en dynamite. Une métaphore bien sûr... Parce que parfois on dirais que mon coeur fait Tic tac et bha il va exploser à un moment donné...Je voulais vous parlez de quelque truc qui se passe avec mon anxiété avec vous... Peut-être pourriez vous m'aidez ( = ^ u ^ = )


    Bon premièrement, je suis une fille qui fait beaucoup d'anxiété ( sociale et de performance ). Heureusement, je me suis trouvée des trucs et j'ai eu des belles fierté malgré cet anxiété. Mais parfois mon coeur bat TRÈS vite. Souvent, ça me fait peur parce que j'ai peur de faire une crise cardiaque. Est-ce que ça ce peux ? ( o ~ o u )


    Deuxièmement, rougir pour moi c'est l'enfer. Surtout devant les gens. Et je rougis souvent parce que je me sens mal à l'aise, honteuse, gêner. Et savoir que je rougis ça me fait rougir encore plus. Comment faire pour arrêtez ça ?! ( ⊙▽⊙ ) Il a aussi ces TREMBLEMENTS que je déteste par dessus tout ! Je déteste avoir ça ! ( >"<||| ) Ça me mets encore super mal à l'aise devant les personnes parce que ça se voit que je tremble si on est à côté de moi. Et rôôôh il a des fois où mes amis me dise : « TU TREMBLE ». Mais je le sais que je tremble !! Pas besoin de me le dire ! Souvent trembler ça fais que ma performance n'est pas au top... Comme lancer un ballon de basket dans un examen (→_→) Pas super quand tout ton corps tremble ! ( Le ballon bougeait litteralement dans ma main ! ) Même que parfois, j'ai déjà claqués des dents ! Bref tout mon corps tremble. (⊙﹏⊙)


    Et que dire de ce « DÉSOLÉE » que je dis à la moindre petite minime chose que je fais. Par exemple juste bousculer quelqu'un au passage ! Même quand c'est l'autre personne qui ma bousculé ! Je dis vraiment désolée pour tout et je ne sais pas comment faire pour arrêter ça... ( * - * )


    Et finalement, il y a ma respiration... Déjà là, on dirais que je ne respire pas ( ^ u ^ u ) Genre en ce moment même en vous écrivant, ma respiration est tellement petite que je ne sens même pas mon ventre LEVER !! ( O - O ) Je n'aime pas faire les respirations ventrales. Ça me gêne, on dirais que tout le monde va m'entendre ! Quand je cours c'est l'enfer ! Déjà je fais de l'asthme et en plus j'ai de l'anxiété et je ne suis pas capable de prendre ma respiration en courant. Après une minutes j'ai des points de côtes ( T o T ) Parfois j'ai un mal de coeur aussi, mais c'est rare...Auriez vous des conseils à me donner ?

    Voili, voilà.

    Sorry pour le long texte ;)

    Merci de nous aidez TelJeune :) Parlez avec vous quand j'en es de besoin me fais le plus grand bien.

    BélierTalentueuse1

  • avatar

    LamaEngagé5

    elle/elle

    15h
    Pas toujours facile

    Salut,

    Mon ex et moi on est resté bonne amie et cela me dérange vraiment pas! C juste que sa meilleure amie... C une très bonne personne c juste que elle a vécu des chose difficile et je ne veux pas contrôler la vie de mon ex! C juste que j'ai vrm peur de ce qu'elle pourrait faire. Il y a une expression : si ton amie saute d'un pont tu ne le suivrais pas. Bah je crois que elle oui, elle tiens vrm à elle. Et c pas sa qui me fait peur c juste que sa meilleure amie a eu des mauvaise habitude pis disons qu'elle une influence sur ses amies. Et puis je me mettrais jamais entre les deux c'est juste que sa me tourmente un peu sans le vouloir :(

    Merci de m'avoir écouté!

    P. - S: Merci à @Cassouletprodigieux3 d'avoir répondu à toutes mes publications!

  • avatar

    KetchupPassionné1

    elle/elle

    1j
    phobie d'impulsion, changements d'humeur, etc

    salut! je viens de créer mon compte, même si je lis des posts faits ici depuis un certain temps. Je sais que c'est anonyme, mais je pense que je peux quand même dire mon année pour donner du contexte. J'entre en secondaire 5. Je vois ma psychologue actuelle depuis l'été dernier, avant ça en secondaire 3 j'en voyait une autre mais je sentais que mes émotions n'étaient pas valides avec elle (ex. quand je lui parlais de mes humeurs elle me demandait si j'avais mes menstruations) alors je ne voulais plus y aller et ma mère m'a trouvé une autre psychologue, j'ai eu de la chance oui. il est peut-être important de mentionner que je suis dans l'attente d'un diagnostique de tsa, mais le reste m'inquiète et je ne suis pas certaine que c'est relié.

    malheureusement, mon problème n'est pas réglé. je me sens toujours invalidée. je pensais peut-être demander pour rencontrer un pédopsychiatre ou voir mon médecin de famille, mais je sais que la file d'attente peut être longue et je ne veux pas prendre de la place pour rien. en fait, mon humeur change tellement rapidement je peux vouloir me faire mal un soir et disparaitre alors que le lendemain je serais trop heureuse et j'ai l'impression que c'est ça qui fait en sorte que je ne suis pas prise au sérieuse, j'ai l'air heureuse en allant à mes rendez-vous. je me suis récemment faite laissée (il y a deux mois), et je me rends compte que mes emotions dépendaient beaucoup de lui et il était le moyen que j'avais trouvé pour réguler mes émotions autre que me faire mal. mes phobies d'impulsion ont vraiment augmenté depuis, surtout dans mes passes plus basses. quand j'en ai parlé à ma psychologue, elle m'a dit que tout le monde en a et c'est juste des pensées. je lui ai dit que ça me fait réellement peur, mais elle m'a dit qu'il fallait que je m'y fasse et que j'accepte que c'est juste des pensées. peu importe, je me sentais très invalidée et elle ne m'a pas du tout aidé. autre que mes phobies d'impulsion, comme je l'ai dit mes émotions changent rapidement, sans raison. de plus, je vis mes émotions intensément. au point où je ressens un vide quand je ne suis pas extrêmement triste, heureuse ou fâchée. depuis que mon ex m'a laissé, la peur de l'abandon que j'avais avant a uniquement augmenté. je me sens tellement insécure dans toutes mes relations, même avec mes amis ou ma famille je me sens constamment rejetée par tout le monde.

    je dois avouer que j'avais également le besoin de partager ce que je ressens et j'ai besoin de me sentir entendue, mais bon, je mets ça ici parce qu'au final ma question est: est-ce qu'il serait juste de demander à rencontrer par exemple un pédopsychiatre ou mon médecin de famille? (mon diagnostique de tsa va se faire dans une clinique spécialisée en tsa, mes rdv vont commencer à l'automne prochain. même si ma mère le suspecte depuis longtemps et le test de dépistage de tsa que ma psychologue m'a fait faire était positif, ce n'est pas confirmé. je l'ajoute si jamais ça influence la réponse, je ne sais pas.)