La santé mentale pour vrai

La santé mentale pour vrai

Nouvelle publication

Récents Les plus consultées

Récents

  • avatar

    CamomilleRassurant4

    elle/elle

    2j

    Ni passion, ni talent... jamais LA meilleure, jamais sincère

    Bonjour,


    Version courte :


    Comment avez-vous compris ce que vous aimez?

    Comment avez-vous appris quel type d'environnement, de métier, de personnes, etc., est-ce que vous recherchez?

    Comment être reconnaissant.e envers la vie? Comment être satisfait.e?

    Comment aimer? Comment être satisfaite? Comment être reconnaissante? Comment être sincère?


    Je n'ai ni passion ni talent. Je suis assez bonne dans tout, mais jamais assez bonne pour trôner. J'ai honte de perdre ; j'ai honte de mon handicap de gratitude.


    Je repousse les gens qui veulent s'approcher de moi et je suis parfois obsédée avec ceux qui ne me voient pas...



    Version longue


    Je suis déjà à ma dernière session de cégep. La date limite pour accepter un offre d'université est le 1er mai. Je n'ai pas encore pris ma décision.


    Après deux ans en Sciences, lettres et arts (SLA), tout ce que j'ai compris, c'est que je déteste la biologie : je déteste réduire le corps humain aux molécules et réactions chimiques et je ne comprends pas la ligne entre le vivant et le non-vivant.


    À cause de la particularité de mon programme (SLA), j'ai essayé plusieurs cours dans différents domaines (on s'entend que tout reste à la surface, voire même loin de la surface du domaine quelconque)...


    Mais, je n'ai pas remarqué un cours plus difficile que l'autre. De plus, je ne me sens pas plus avantagée dans un domaine par rapport aux autres personnes... Peu importe l'activité que je fais, je peux finir dans top 25%, mais jamais, JAMAIS, JAMAIS première... Je suis "bonne", mais jamais LA meilleure, et je veux être la meilleure, du moins, je pense que je veux l'être.


    Je fais partie de ce groupe embarrassant où nul ne s'en aperçoit. Les meilleurs sont appelés à l'avant et reçoivent la reconnaissance de tous, les pires reçoivent de l'attention car il faut les aider, mais le reste tombe dans l'oubli.


    Pour plus d'une fois, je suis arrivée finaliste pour qqch (un prix, une bourse, une mention d'honneur, un concours...), mais jamais je n'ai remporté. Si on nomme plusieurs personnes et on remet le prix à un, je suis le "plusieurs personnes". Si c'est le top 3 gagne quelque chose, je suis la 4e (en effet, c'est une histoire vraie). Si on nomme 2 personnes parmi une centaine, et on remet le prix à 1 seule personne, je suis la rejetée.


    L'écart n'est pas toujours très grand, mais je ne suis jamais, Jamais, JAMAIS prise, et ce, peu importe le domaine : français, histoire, mathématiques, physique, chimie, musique...


    Par exemple, on vient de recevoir les notes de l'épreuve uniforme de français, j'ai eu AAB. J'ai un B. J'ai honte.J'ai honte de perdre, de perdre à chaque fois.Pire, j'ai aussi honte de ne pas être assez reconnaissante envers la vie. Ma raison me dit que je suis déjà privilégiée, mais je suis incapable d'accepter les résultats, je suis incapable d'être satisfaite.


    Non, en fait, j'ai déjà obtenu des reconnaissances. J'ai déjà fini #1 à mon école, j'ai déjà reçu des prix... mais dès que je les obtiens, mon regard se tourne vers ce qu'il y a plus haut. J'oublie ce que j'ai. Je suis incapable de me contenter.


    Quand je pense aimer une matière comme la physique, j'ai peur de ne pas exceller assez pour étudier en physique, de devenir chercheuse en physique tellement que c'est compétitif.


    Cela s'applique aussi dans mes relations interpersonnelles. Vous l'avez sûrement deviné, je ne suis pas une bonne amie. Une fois que je connais quelqu'un, je vais pouvoir déduire ses pensées et de m'approcher de lui/elle sans être très sincère. Mon manque de sincérité va me rattraper : je peux manipuler jusqu'à un point où mon interlocuteur pense qu'on est bestie, mais moi, je sais que je ne suis pas si engagée dans cette relation et qu'il/elle ne me connaît pas. Je lui ai dessiné une fausse image de moi parce qu'à un point de ma vie, j'ai trouvé cette personne utile. Par logique, je ressens que c'est horrible. Résultat? j'ai honte pour ne pas avoir honte de mon manque de sincérité. Je peux même me sortir des arguments comme quoi ces gens ne perdent en réalité rien : ils ne s'en aperçoivent jamais, JAMAIS, de mon manque de sincérité. Je me dis même que c'est moi la victime, parce que c'est moi qui est forcée d'être actrice, parce qu'eux, ils ne savent rien de ce qui se passe. Bref, ça fait que je ne suis pas la priorité à personne. Il y a eu plusieurs qui ont tenté de me prendre dans leur groupe, c'est toujours moi qui refuse, qui commence à les éviter. Je suis peut-être incapable de me rapprocher de quelqu'un. Je commence à en avoir marre rapidement...


    En plus, je sélectionne les gens potentiellement amis aussi sévèrement que si je filtrais pour un amoureux. Le temps que les gens "friend zone" et "sex zone" les autres. Moi, je suis en train de "friend zone" et de "kick out" les autres. Je n'ai pas de "sex zone"... je doute que j'aie envie de tomber amoureuse.


    Oh oui, vous savez quel genre de personne qui ne m'ennuie pas? Les gens avec qui je n'ai pas été capable de tisser une amitié. C'est ironique, c'est paradoxal, c'est contradictoire, c'est ridicule!!



    Ahhh... quelle horrible personne...

    Que faire? Comment aimer? Comment être satisfaite? Comment être reconnaissante? Comment être sincère?

  • avatar

    TornadePassionné5

    elle/elle·13 ans

    17h

    Jmen sens toujours pas bien

    je ne resens plus rien aucune emotion plus de sentiment..jai limpression detre vide a linterieur de moi je commence a detester mon corps plus que jamais..tout le monde me trouve bizzard

  • avatar

    CamomilleSympathique13

    elle/elle·12 ans

    18h

    Nouvelle école nouvelle moi

    Depuis que je viens de changer d'école,ma vie va mal à l'école. J'ai perdu ma meilleur amie que je connais depuis huit ans,et j'ai faillit me sucider.

  • avatar

    PâtesDynamique8

    elle/elle

    2j

    Depression speculative

    Ce titre est lié à un certain mal-être que je cache depuis longtemps, un mal-être lié à mon apparence, mon intellect bref juste moi quoi. J'ai commencé à me questionner sérieusement ces derniers temps (même si pas vraiment cela fait déjà depuis des années que j'essaye de me comprendre) j'ai donc récemment remarquer que le traitement que j'ai reçu de mes parents et juste des autres ces dernières années étaient tous simplement "injuste", par exemple le fait que l'on s'adresse à moi sans respect à mon égard. Cette réflexion est assez liée au fait qu'en ce moment, j'ai cette phase où je me sens fatigué et déprimer, j'essaye de me reprendre, mais je me dis que ça n'en vaux peut être pas la peine. J'ai si hâte de disparaître parfois. Je ne veux plus me confronter aux autres cela m'épuise trop, je ne sais pas comment m'exprimer auprès d'eux. Parfois, je me rappelle que l'on me disait être grosse et autre en fait, je ne sais pas vraiment quand est ce que ma corpulence a commencé à changer, ça coïncide avec les moments de mon enfance où les choses étaient peu compliquer... Un déménagement duquel je n'arrivais pas à m'adapter et un long moment de solitude... Ou mes parents ont rarement essayé d'aider, mais bref après les choses, on commencer à s'améliorer ? Mais en même temps pas vraiment certaines de mes interactions avec les autres mon blessé au point ou aujourd'hui je n'arrive pas vraiment à tisser des liens, je suis comme stoïque si on veut, on me dit souvent que j'arbore une expression sérieuse dans les couloirs de l'école ce qui peut décourager certain de venir me parler. J'ai pensé faire une dépression il y a deux ans et j'espérais que ce soit le cas, car cela aurait pu être une explication à mon attitude et de savoir que ce n'est pas juste " l'adolescence". Cette maladie aurait pu être l'occasion d'expliquer ce blocage bizarre qui m'empêche de juste "profiter" de la vie (peu importe ce que cela veut dire.) de me sentir heureuse et épanouie. Tout cela fait peut-être partie du passer, mais je ne peux pas m'empêcher de maudire mes parents d'avoir été aussi négligent envers moi si a l'école, je m'efforçais d'aller bien à la maison je me sentais toujours mal et seule j'arrivais pas à voir cet endroit comme étant ma maison, aujourd'hui à chaque fois que je me rappelle de mon malheur, je ne peux pas m'empêcher de me sentir mélancolique et cela me donne l'impression qu'importe ce qui adviendra, le futur me paraîtra toujours aussi sombre.

  • avatar

    CapricorneMotivé4

    elle/elle·15 ans

    8j

    Force à tous ceux qui vivent des moments difficiles

    Vous êtes forts la gagne vous êtes toujours capable! Ne baissez pas les bras, JAMAIS! Il y a toujours quelqu’un près à vous aider! Ne lâchez pas🫶💪

  • avatar

    VentApaisant12

    elle/elle

    11j

    Blessures

    Depuis mes 11 ans je m'épile les jambes par contre pour les aisselles et 🐱 je n'ai jamais osé y aller par épilation, je le fais donc par rasage.


    Il y a deux jours j'épilais mes jambes avec la même machine que d'habitude et j'ai eu un moment de micro panique en pensant au bikini pour cet été (c'est vraiment tôt et je sais que ça va repousser d'ici là mais je l'ai fait.) J'ai fait le maillot avec la machine et honnêtement ça faisais telleeement maaal que mes jambes étaient crispés, paralysées, elle ne répondaient plus au commandes de mon corp.


    Évidement si j'écris c'est parce que j'ai continué quand même et là j'ai genre des spots rouge/mauves/bleus et ça fais tellement mal que des fois j'ai de la misère à marcher. C'est horrible comme douleur sous l'eau de la douche et pourtant il n'y a pas de lésions ou de peau arrachée... c'est comme une mini-micro-toute petite hémorragie interne sauf que ouch!


    J'ai mis un onguent mais je suis vraiment perdue... je comprend pas :) Je fais quoi là vu que c'est sous ma peau et sur une région quand même assez intime?? Est ce que je vais avoir une marque le reste de ma vie? Puisque c'est visible en sous vêtement comment je vais arranger ça en maillot cet été? Je le dis à ma mère? Pourquoi ça a fait ça, ça jamais été si intense!


    xxxventxxx

  • avatar

    CrocrodileAmbitieuse10

    elle/elle·14 ans

    7j

    peut être anorexique mental

    bonjour je vous écris un gros post mais j'ai vraiment besoins de votre aide alors voila je vous explique. j'ai peut être un problème d'anorexie mental c'est ce que ma mère d'accueil pense et il faut savoir que moi je suis très maigre mais quand j'étais jeune j'étais ronde et en sur pois et les autre enfant m'intimidait et je n'avais pas d'amies j'étais un peu la fille rejet pas d'amies et cela m'a traumatisé et maintenant j'ai vraiment peur de grossir donc je ne mange pas beaucoup et si je mange c'est 1 assiette que je mange max et parfois je ne mange juste pas parce ce que je ne veux pas manger je dois a tout a le monde que j'ai pas fais alors que je veux juste pas grossir mais je ne me fais pas vomir car je ne veux pas aller a l'hôpital et ma mère pense que je vais juste cela pour les garçons mais elle a un peu raisons mais j'ai juste vraiment peur est ce que vous pouvez me donnez des conseils svp je ne sais plus quoi faire aidez moi je vous en supplie

  • avatar

    TornadePassionné5

    elle/elle·13 ans

    8j

    jvais pas bien en se moment

    jai envie de mourir je suis plus capable on me traite de mercredi adams pcq je me suis fait une frange tout le monde me juge jetais sobre de 18 jours et maintenent 0 jours jai tellement essayer daller mieux mais c tellement difficile jaii besoin daide svp

  • avatar

    LinTravailleuse10

    elle/elle

    16j

    Qui suis-je?

    Qui suis-je? J'ai l'impression d'avoir 3 facettes de personnalités différentes. Je sais très bien que je n'ai pas de trouble de personnalité multiples, ou de trucs de ce genre, mais je me sens bizarre. J'ai comme 3 cotés, je leurs ai même donnés des noms.

    L'ado;

    Impulsive, rancunière a l'os, sensible, émotive, vire crazy de rire, aime rire, bouger, niaiser

    Militaire:

    Sérieuse, essaie de ne pas ressentir et montrer d'émotions, stricte, perfectionniste, rigoureuse, psychopathe, neutre, hautaine, prête a utiliser la violence si nécessaire, veut la justice, si les mots ne suffisent pas, la violence suffira, paranoïaque, n'accorde aucune confiance, pense qu'il y a des gens qui sont des fardeaux, pense que la mort, dans tous ses sens, peut être une solution, protectrice, alerte.

    Je sais, après avoir lu celui-là, vous aller me détester. J'ai maudiment honte de ce coté et je me trouve dégeulasse. Ma psy dit que je devrais pas me sentir ainsi, elle pense que c'est la façon que j'ai trouvé, inconsciemment, pour me protéger.

    La sage:

    Celui-là est lié a ma probable surdouance. Depuis un bout, ma psy et mes proches pense que je suis surdouée de façon que mon cerveau est plus mature, que j'analyse tout et connais tout les possibilités, c'est vraiment dur a expliquer. J'ai pas encore fait les tests. Bref, je continue.

    Mature, comprends les grands principes et les leçons, réfléchie, remarque tout les détails, pense que nous sommes tous égaux, défend beaucoup de causes comme l'égalité, les droits des femmes et l'environnement, pour la paix, pour la justice, pour l'égalité, contre la peine de mort, tient a bien s'entourer, peut pardonner, a l'écoute, compréhensive, sympathique, empathique, observatrice, aime aider les autres, ouverte d'esprit, engagée, protectrice, reconnaissante, honnête.

    Je me trouve bizarre car malgré ce côté-là, il m'arrive d'avoir des pensées noires et ce genre de truc.

    Merci d'avoir pris le temps de lire tous ca… vous en pensez quoi?

  • avatar

    RoseOptimiste7

    elle/elle

    6j

    I’m scared.

    Basically my dad got an IRM and his ligament of the shoulder is ripped from over working 7 days a week, 72 hours and they saw something on the bone and will go check with another machine that is known for detecting tumors (don’t know the name) He could loose his job and that would devastate him as he’s worked so hard, being at home he’s been more unhappy even joking about suicide once a while and argues about everything. I’m scared for our financial stability if he gets it and my mom is cold to him sometimes (she’s overworked from her 42+ hours because of her diabetes (type 1.) and IGA disease (Nephropathy) She also needs to have iron shots and are given only when she’s at her lowest. and so much things she suffers so she’s extremely exhausted and tired) and they don’t have good communication rn. You probably get why I clean the most now, my sisters became phone addicts and everyone in the family is so close yet so apart. And my right hand ligaments are hurting and shoulder when I write, I’m scared for my book and my cleaning and my future yk, how do you heal that anyway? lol? I guess. I’ve been writing a lot honestly these lasts days and today I finished my birth control and my period hit, couldn’t even go to school or eat I was crying or groaning, I look melodramatic but hey I’m a woman. I really could be prone to cancer or diabetes 1 but my parents never had money to test us all, my ulcer pills have been double in dose and are better for now. (My aunt had cancer (we don’t know the prime source except ear where it developed honestly.) , my grandpa (testicular) my aunts grandma (boo bs cancer) and a lot had it.) oh yeah I’m writing a book actually I didn’t mention it before and I’m heavily in literature and poems now, I followed what I love and it’s backing up on me (I was even practicing calligraphy, if anyone thinks I can use the computer, that’d be smart of you, but I can’t write as fast, i love writing on paper too. Even if I’m destroying my hand.) I always make those post longs don’t I? Eh, I get feed back anyway. Thanks for anyone that read this. Mwah😼🎀

  • avatar

    HamburgerPersuasif12

    il/lui·15 ans

    5j

    Je ne sais pas quoi faire

    J’essaie d’être moi même, mais tout le monde me déteste, a cause de cela j’ai de la difficulté à me faire des amis, de plus, j’ai un faible pour une fille dans ma classe, mais le problème c’est que j’ai peur que ma « réputation » gâche le tout. Qu’est ce que je devrais faire???

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    13j

    Avoir un puissant faible

    Je sais comment le dire ni comment le formuler.. En fait, j'ai peur du jugement..A l'école, on na des ateliers Speech ( C'est un atelier où crée de chansons)J'adore trop!! Et la prof je l'apprécie beaucoup!On va l'appeler Anna pour l'exemple! (je peux pas dire son vrai nom question de confidentialité). J'ai appris à la connaître petit à petit. On n'a bien appris à ce connaître, elle m'aime bien!

    Je sais pas depuis quand mais, de jour en jour j'ai commencé à penser à elle très souvent.. même quand elle étais pas là.. Elle me manquais énormément :.. J'ai commencé à voir des papillons, au début je savais pas trop pourquoi je croyais que c'était de passage mais non.. j'avais encore des papillons en moi. Je sais que vous allez trouver bizzard mais,j’ai réalisé plus tard que j’avais des sentiments envers Anna.. Je cesse de penser à elle, déjà j’ai un trouble de l’attachement faque sa empire plus? Dimanche j’ai eu un tournage pour speech et elle étais tout le temps là pour me rassurer et être là avec moi, on n’a même pris des photos ensembles! ( j’arrête pas de l’es regarder d’ailleurs). Elle est tellement belle, elle as une voix d’or, j’aime bien quand elle chante, elle fait vraiment briller mes journées.. 🥰 J’aime tout d’elle en fait.


    Mais bref,

    je me pose cette questions, est ce que c’est normal?.. Est ce que je devrai lui en parler? Ou pas? Des questions comme sa m’envahît..


    Une fille amoureuse.. 😞

  • avatar

    KetchupOptimiste10

    elle/elle

    9j

    Quel tenue mettre? (édition anxiété)

    Salut!

    La semaine passée, à mon école, c'était la semaine de sensibilisation des agressions sexuelles. Et là, j'apprends que ce mercredi, on a le droit de mettre des jeans à la place de la jupe/pantalon (de l'uniforme) en support à une fille qui s'est fait .... voila avec des jeans à un cours de conduite et tout bref. Voici la partie anxiété: je suis une personne qui, depuis longtemps, redoute les agressions comme la mort. Ça me donne de l'anxiété à y penser, j'arrive plus a manger, c'est horrible. Mais je serais prête à tout pour aider une fille dans cette situation. N'importe où, n'importe quand. Donc, est-ce que je mets le jean et je montre mon support, mais je fais de l'anxiété toute la journée parce que ça pourrait m'arriver, ou est-ce que je ne le mets pas et ça pourrait dire aux gens que je ne supporte pas?? Et en plus pas mal tout le monde va en avoir? Je sais pas :/

  • avatar

    VentApaisant12

    elle/elle

    1a

    Mal alaise d'exister…

    En premier bonjour,

    depuis que je toute petite sans m'en rendre compte j'avais souvent de la difficulté a être heureuse. Ma mère me disais d'aller m'isoler tranquille dans ma chambre et je jouais avec mes toutous.

    Mais depuis janvier 2023 environ, j'ai vraiment beaucoup de difficulté a m'accepter… au début je me trouvait mal chanceuse que mon père ai décidé de déménager a 1h de chez ma mère et qu'a cause de ça on le voit une fin de semaine sur deux moi et ma sœur.

    Ensuite, en plus de ça j'ai commencé a me maquiller plus régulièrement et a développer un peu d'anorexie et de complexes.

    Mais la on dirait que même si j'ai de super bons amis, des superbes notes et pleins de rêves je n'arrive encore moins a me sentir acceptée!

    J'ai commencer a pleurer le soir a cause que j'avais peur de ce que sera le lendemain, a cause des nombreuses chicanes que j'ai avec mes amies et du fait que je fait maintenant de l'anxiété de performance parce que j'ai peur que je n'aille pas d'assez bonnes notes pour devenir Urgentologue (même si je suis dans les meilleures).

    Bref la je parle de mes problèmes mineurs mais j'ai en plus de ça des pensées suicidaires et je D-É-T-È-S-T-E parler a des adultes de ce qui m'arrive (pour vrai par fois quand je vois ma psychologue ou mon médecin j'ai le gout de fondre en larme et de fuguer de chez moi et ne plus jamais revoir ma mère a cause qu'elle me fait consulter. J'aime encore moins en parler a mes parents ou a mes amie, je préfère vivre ça seule car je D-É-T-E-S-T-E aussi le positif et être dans la société.

    Comme je l'ai dit plus haut je consulte plusieurs endroits en même temps (CLSC, bureau d'intervenant et un médecin de famille (a cause d'une profonde dépression que je vis actuellement). Plus jeune je n'ai jamais vécu de traumatisme ni rien… ça par comme ça. Surtout que souvent je pogne les nerf après tout le monde et que je deviens violente dans mes paroles et mes gestes.

    J'aimerais tant que les gens comprennent que je souffre et que je suis si bien quand je souffre et que ce n'est pas un problème que je souhaite réglé parce que j'aime voir les gens tristes. J'aimerais aussi que les gens arrêtent de me fuir.

    En tout cas j'écris pour mes pensés suicidaires qui prennent de plus en plus de place dans ma tête.

    S.O.S

  • avatar

    LinTravailleuse10

    elle/elle

    15j

    Petit sondage utile à tous

    Dites, je me demandais, c’est quoi vos trucs pour cacher lorsque vous avez pleuré et que votre visage est tout rouge, à l’école ? Cela me serais utile et je pense que je ne suis pas la seule à qui sa pourrait servir . Merci d’avance pour vos propositions !

  • avatar

    HalloumiArtistique8

    elle/elle

    11j

    Mon corps....

    Rebonsoir, il fallait que je revienne parlé de quelque chose d'autre qui me tracasse en raison du bal ou je doit accompagner ce cher garçon.. Personnellement, je n'aime pas mon corps, je me trouve grosse... et vous voyez y'a beaucoup de robes que je trouve belles mais malheureusement lorsque je les essaient le fait de ne pas apprécier mon cours me fait penser que j'ai peur de ridiculiser celui que j'accompagne en raison du corps et des formes que j'ai... J'ai des épaule bien carré je suis bâtis du cou et des épaules. De dos aussi je me répugne... Du ventre, j'ai des bourlets. Donc dès que je suis assis j'essaie soin de mettre des vêtements amples ne permettant pas de voir ceux-ci ou je m'assis en fonction de ne pas laisser mon ventre ressortir. Donc j'ai peur de l'accompagner à son bel et qu'il se fasse ridiculiser ou qu'il regrette seulement de m'avoir invité. De plus même si certains me dirait que il a fait le décision de m'inviter donc mon corps ne dois pas le déranger mais si vous avez lu le post avant celui-ci, j'explique que je ne sais pas si il ma invité car il avait envie que je sois celle qui l'accompagne ou seulement car je lui avait proposé d'être à ses côtés si il ne trouvait personne. Bref, voilà ce que j'avais à dire... merci

  • avatar

    CouscousRusé8

    elle/elle·17 ans

    13j

    Bonne fête moi même ... en centre jeunesse

    Aujourd'hui j'ai 17 ans . C'est supposé être joyeux mais je ne sais pas si je suis heureuse puisque je suis placée à mon anniversaire . :( J'arrive pas à en profiter réellement à cause de sa. Au moins je vais chez moi ce soir ... Mais en attendant la journée est longue . c'est le pire combo : dépression et anniversaire et le tout en centre jeunesse.

  • avatar

    TornadeFiable8

    elle/elle·13 ans

    18j

    Question

    Je sais que ça peut paraître pas important mais jose pas demander à quelqun en réel, à un adulte entk. Ma psy m'avait dit que elle allait dire à ma mère que tout se passait bien, mais avant hier, ma mère ma dit que on avait rdv, elle et moi. Avec ma psy genre ensemble, en réel, en même temps. Ma psy avait pas précisé ça... Elle avait juste dit qu'elle allait dire à ma mère que tout ce passait bien. Est ce que quelqu'un peut me dire si elle a le "droit" de faire sa stp?😅 ça me tracasse depuis que ma mère me la dit que j'ose pas demander à quelqu'un et je me sens clairement pas prête à encore faire un rendez vous avec mes parents.

  • avatar

    LapinAssidu14

    il/lui·16 ans

    11j

    addiction à la vape

    Bonjour, J'ai commencer a vapoter avec mes amis a l'école depuis 1 semaine et je voudrais commencer à arrêter la vape car je veux pas avoir de cancer et je veux pas avoir de problèmes avec mes parent. pouvez vous me donner des conseils.

  • avatar

    AspergePragmatique10

    elle/il·15 ans

    14j

    J’ai des rêves violents 🩸

    Ca fait depuis mes huit ans environ que je fais des rêves excessivement gores. C’est quand même éprouvant mentalement, mais je m’y suis habituée. Le problème, c’est que je peux pas en parler avec mes proches sans les dégouter ou les choquer.. récemment, ma mère a parlé à quelqu’un diagnostiqué HPI qui apparement fait aussi des rêves du genre.. alors je me demandais si c’était sans rapport ou lien quelconque ou s’il y avait vraiment un lien entre HPI et rêves violents? (Je sais pas trop dans quel thème mettre ca)

  • avatar

    LinTravailleuse10

    elle/elle

    16j

    Parano

    Ok, je m'en suis rendu compte il y a pas longtemps... je suis complètement paranoïaque. C'est vrai, malgré que ma mère pense que j'invente ca. Je vis complètement dans la peur, la méfiance, la pure paranoïa, des fois je me rend compte que ce que je fais ou pense n'a pas de bon sens, mais je continue quand même Genre dans ma tête, tout le monde m'attend a chaque coin de rue, armé, avec des caméras, prêts a me faire souffrir. Je ne fais même pas confiance aux gens qui vivent avec moi, ma famille. Pourtant, ils n'oserait jamais me faire du mal. Je ne sais pas pourquoi je suis aussi paranoïaque sur tout tout tout, j'aimerais bien savoir. Et j'aimerais bien que ca arrête, c'est rendu beaucoup trop , je me sens pas bien, je ne peux pas expliquer tout ce que je m'imagine, ca serait trop compliqué. Help!

  • avatar

    LinTravailleuse10

    elle/elle

    16j

    Incomprise

    Ces temps ci, ca va vraiment pas. Certains problèmes, que j'ai toujours eu sont plus flagrants. Et la, y'a personne pour me comprendre J'ai bien une psy, mais je la voie aux 3 semaines. En fait, c'est la même que je voyais quelques années plus tôt. Après ca a été une TES et la je la revoie car c'est pire. Ma mère est une bonne mère, elle me dit que je peux me confier a elle sauf que quand j'ai osé, elle a dit que je m'inventais des problèmes, etc. Bref. De plus, si je me confit a mes proches, ils vont pas comprendre et je vais pas arrêter de me questionner...Je me sens seule...

  • avatar

    LinTravailleuse10

    elle/elle

    16j

    Correcte ou pas?

    Dites, je me sens pas bien ces temps ci, donc je mange mes émotions... je prend full de malbouffe en dessert, même si je suis sur le bord de vomir ou presque, Je suis pas capable de m'arrêter. Est-ce que c'est grave?

  • avatar

    SagittairePassionné10

    il/lui·17 ans

    16j

    Je suis perdu.

    TW: pensé s*icidaire. Et c’est un peut long et sa été très dur pour moi à écrire.


    salut. Je vais vous avouer que je ne me sens pas très bien c’est temps-ci. J’ai déjà un fait gros post ou je parlais de mon plus gros traumatisme. (Donc je ne parlerai pas ici parce que c’est beaucoup trop de trucs) et c’était il y a environ quelques mois. Mes depuis se temps j’ai l’impression de ne pas me sentir bien. Parce que tout c’est mauvais souvenirs reviennent encore et encore. Je suis très stressé à cause de l’école et aussi de mon stage et de mon futur. Avec tous ça je suis moins actif. Je suis souvent enfermé dans ma chambre. Et je suis aussi très fatigué. Au point où ça me prend beaucoup de temps pour dormir. Je ne regarde pas souvent l’heure mais j’ai regardé une fois et il était genre 23:45 le soir! (C’est quoi se bordel!?) mais surtout depuis quelques temps j’ai commencé à développer des pensées s*icidaires. Je suis complètement perdu face à ça. Mes parents sont au courant de mon traumatisme d’enfance mais ne sont pas au courant de ça! Déjà lorsque que ils ont aprie se que j’ai vécu par le passé ils m’ont regardé avec de la peur et de la tristesse. Sa me hante encore. Et donc si ils apprenait ça je peux pas imaginer. Et chaque fois que un docteur ou psychologue me demandait ça je répondais toujours par instinct que non. Mon dieux si je serais tout seule chez moi je me serais hurler dessus! Et pourtant je veux trouver une solution! Et j’ai essayé d’appeler le numéro de téléphone pour ça qui est le 1-866-APPELLE (se que je vous conseille de faire si vous ou un proche à besoin d’aide.) mais j’ai pas envie que on m’entende. J’ai essayé de texter mais ont me demande souvent de faire des trucs. Bref je sais pas quoi faire avec tout ça! Je veux bien que on me foute la paix avec tout ça mais je suis juste perdu dans ma tête. Et bien sûr je me déteste pour ça. Svp donner mois des conseils. Aider moi!

  • avatar

    BubbleteaServiable12

    elle/elle

    24j

    Est-ce que c'est normal

    Quand j'avais 10 ans j'ai fait ma première tentative de suicide, à 11 ans j'ai commencer l'automutilation etc... Mais même si j'ai réussi à arrêter de me couper presque toute les jours j'ai envie de recommencer depuis que j'ai rechuter mais je suis maintenant capable de rester loin de mes lame mais je n'arrête pas de penser à refaire une tentative et je fais tout pour ne pas penser à recommencer ni à me couper ni les tentative mais je sens que bientôt je ne pourrai pu me retenir


    est-ce que quelqu'un a un truc qui pourrait m'empêcher? (Les tentative personne n'est au courant même pas mes parents mais l'automutilation c'est mon pédiatre qui l'a découvert donc mes parents l'on su)

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    1m

    Nouvelle année, nouvelle moi?

    Je sais que les autres années précedentes ont été difficiles avec la covid et tout le reste.. mais cette celle de 2024 m'angoisse beaucoup.. l'année à déjas mal commencer pour moi, mes seules amies à l'école sont parties de leurs coter en me laissent toute seule..

    La grippr à recommencer aussie, Tannée d'être en centre jeunesse.. pour mes notes à l'école je sais plus trop, tout va mal!! Moi qui croyais que cette années allais être mieux que les autres.. Dois-je changer comment je suis? pour que la société m'aime mieux?..


    Une fille qui est perdu dans ses pensée et qui as besoin d'aide..

    Lapine xox

  • avatar

    CouscousRusé8

    elle/elle·17 ans

    22j

    Découragée

    Depuis ma dernière visite a rivière des prairies a l'urgence ont m'a dit qu'ils ne pouvais plus rien pour moi . Alors ils m'ont envoyés en centre jeunesse. Sauf que en centre ca ne change pas grand choses. Je suis en dépression. Je n'arrive pas a fonctionner . C'est trop difficile.

  • avatar

    CouscousAnxieux12

    elle/elle

    1m

    Automutilation

    Allo les potes! J'aurais besoins de quelques petits conseils pour arreter l'automutilation. Mettons que c pas facil ma vie en ce moment et j'ai commencé l'automutilation il y a genre 1 ans et je sais que c pas bien, mais j'ai l'impréssion que la douleurs me garde dans la réalitée. Est ce que je suis weird?? ou sa vous faits sa a vous aussi?? Parceque j'ai d gros problemes d'anxiete pis toute, mais j'ose pas dire a mes parent ou a ma psy ou ma pédiatre que je m'automutile. Parceque jsp trop comment abordé le sujet... J'ai déja essyé d'arrêter, mais c que toute les fois que j'essaye, il y a un objet a proximiter de moi qui va finir par me tenté... Je sais plus quoi faire pour arreter. Si vous avez des conseils, je suis down de les essayé. J'aimerais savoir, avez le sentiment d'être vide et invisible parfois? c peut'être moi qui est weird mais bon. Merci guys!

  • avatar

    TempêteProdigieuse8

    elle/elle

    19j

    Je fais n'importe quoi

    J'ai l'impression que mes tromatisme son exsagéré ( désoler pour la faute.. ). Y'a des personne il ont vu leur parents mourire dans leur face et leur traumatisme son pire....

    Moi j'ai peur du noir, j'ai peur lorsque les personnes de ma classe lève simplement la main vite, j'ai peur si je n'ai pas de contacte physique, j'ai peur de l'alcool, lorsqu'une personne élève la voix, j'ai peur de tout.

    Tout sa juste car ma mère a déjà été violente psycologiquement ET physiquement.

    Que faire ? Suis-je folle ?

    Merci de m'avoir lus.

  • avatar

    EmpanadasCompréhensif12

    elle/elle

    22j

    Suis-je la seule?

    Salut, j’espère que vous allez bien, moi bof. Je suis en secondaire 5 et je me demandais si j’étais la seule à avoir fait cela. Laissez moi vous expliquer. Quand j’étais en secondaire 2, j’avais beaucoup d’amis, j’étais bien entourée, tout allait relativement bien. Par contre, je voyais souvent des trucs sur tiktok ou Instagram avec des personnes qui se mutilaient. Voir constamment ce genre de choses m’a amené à le faire seulement pour attirer l’attention et je sais que ça c’est pas top comme comportement. C'était pas fou fou, mais jai arrêté après secondaire 2. Cette année, mettons que tout n'allait pas super bien. J'ai donc recommencer, mais plus souvent. j'ai d'abord été sur ma cuisse, mais en sachant que personne ne pouvait voir les marques, j'ai décidé d'y aller sur mon bras. malheureusement, les cicatrices sur ma cuisse sont visibles et je n'arrive pas a les faire partir y'aurait-il un moyen??? (pour cet été) aussi, j'aimerais savoir si je suis la seule a faire cela pour que les gens me demande si je vais bien?

  • avatar

    MagnoliaÉpatante7

    elle/elle

    23j

    Automutilation

    Je me mutile depuis presque un an. Au début je le cachais et suite à vos conseil j'en ai parlé avec mes parents. Ils m'ont fait promettre de ne plus recommencer ... Après m'avoir forcé a voir les marques. J'ai essayé de toute mes forces d'arrêter. Mais je sens que je vais rechuter. J'ai tellement envie de le refaire. Je suis "Clean" de 20 jours et j'aimerais continuer, je ne veux pas perdre ce que j'ai. Mais en même temps j'ai tellement envie de recommencer. Mais parents sont convaincus que ça va mieux depuis (juste après avoir vus mes marques ils m'ont enlever l'objet avec lequel je me mutilais).


    Je ne veux pas les décevoir mais ça me fatigue tellement. Je ne vais pas mieux. Je suis en attente pour un psy mais c'est long. Je me sens mal de vouloir recommencer. Mon père (que j'apprécie beaucoup) m'a fait promettre de ne pas recommencer. Et a dit à mes intervenantes qu'il s'attendait à ce qu'il n'y ai plus jamais cicatrices sur mon bras dus a l'automutilation. Et je me sens tellement mal car je ne vais pas mieux je fait juste le cacher.


    Ma mère ne veut plus me voir car elle dit qu'elle en a assez et qu'elle en a assez donner dans notre relation. Alors qu'elle m'a juste changé a jamais a cause des ses addiction a la drogue et l'alcool. Je sais que je devrait être heureuse de quitter notre relation au complet mais je me sens tellement triste car au fond c'est ma mère. Elle aurait dus être là pour moi.

  • avatar

    WasabiCompréhensif10

    iel

    1a

    Emetophobia

    Bonjour, j'ai emetophobia se qui veut dire extement peur du vomit et je pexu pas arreter de stresser ex. mon estoma me derange un peut et BOOM une attack paniqe. Quoi faire?

  • avatar

    LilasCalme14

    elle/elle

    9m

    Émétophobie

    Salut. Je suis émétophobe, c'est à dire que j'ai la peu phobique de vomir. Ça m'handicape beaucoup dans la vie. Je peux même en venir à ne plus manger pendant un certain temps. J'angoisse énormément à l'automne et l'hiver étant donné que les maladie sont plus fréquente. Par exemple si ma famille attrapait la gastro, ça serai le cauchemar.. Maintenant j'ai une psy pour m'aider, mais elle se focus surtout sur ma dépression et un peu sur ma phobie. Je suis déjà peu confiante sur le fait que je peux surmonter ma peur, je l'ai depuis si longtemps que ma vie sans me parait impossible. Et je suis tellement pressée de m'en débarrasser. Est ce que vous savez si c'est possible de s'en sortir par la psychothérapie où bien je devrait me tourner vers autre chose? J'ai une autre question, aussi. Je sais que je suis dépressive mais je n'ai pas de diagnostic mais pourtant je sais ce que je ressens depuis des mois et j'ai tout les symptômes, est-ce que si je veux un suivis sur ça, je dois vraiment avoir un diagnostic? Merci de votre réponse.

  • avatar

    RatatouilleBavard9

    il/lui·16 ans

    25j

    automutilation

    allo je me demandais si sétait considéré comme de l'automutilation de boire des 20aine de ver d'eau salée. jimagine que tu veut un peu de contexte hyn? bon quand je vais moins bien et que je me sens pas bien aulieux de me bruler, je bois des vers d'eau salée.


    merci bcp.

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    1m

    Mon cerveau partie en vacances

    J'ai une mémoire de travail et c'est temps-ci sa c'est empirer de jour en jour.. c'est fou comme j'oublie des choses, je me perd dans ma tête en une fraction de seconde!! Genre.. j'en peux plus, je pense peut-être oublier mon nom je sais plus, cest devenue grave..

    à l'école je comprend de moins en moins malgré qu'on m'explique et que mon école c'est spécialiser :(

    déjas avec mon DI c'est difficile.. Je sais pas si je pourrais apprendre le piano, j'ai toujours rêver d'apprendre cet instrument la, c'est tellement beauu!! malgré que je joue du violon j'aime aussie le piano.. mais bref, je suis mélanger.. je veux avoir de faux espoires.. 😓


    Une fille perdu dans ses pensées

  • avatar

    TajineSage3

    elle/elle·14 ans

    27j

    Auto-mutilation

    Hey,

    il y a 3 ans j’ai perdu un oncle au suicide et je me suis mise à me mutiler car je me sentais coupable de son suicide.

    Moi et ma meilleure amie on a fait un pacte de confiance, on s’avait promis de parler à personne de notre mutilation et de nos idées suicidaire dans ce temps là. On savait promis d’arrêter de se mutiler. Il y a 2 ans elle s’est enlevée la vie et j’ai recommencé à me mutiler, au début je me sentais mal et puis ça m’a aider. Sauf que ma mère la découvert, elle n’étais aucunement fâché mais elle m’a fait promettre d’arrêter.

    Ca va faire 1 ans que ma mère est décédée de la même façon que mon oncle et ma meilleure amie. Je me sentais coupable des deux décès d’avant et celui là m’a aussi faite sentir coupable. En octobre j’ai recommencé à me mutiler, je ne suis pas capable de dormir sans me faire couler le sang maintenant.

    jaimerais avoir des conseils pour arrêter, vous voyer?

  • avatar

    BasketballJudicieux14

    elle/elle·15 ans

    10m

    j'ai des petits seins

    mon chum que j'aime beaucoup dit qu'il aime les filles avec de gros seins mais moi les gens me confondent des fois avec un homme tellemt je n'ai pas de formes alors j'ai peur qu'il me quitte

  • avatar

    RoseOptimiste7

    elle/elle

    3m

    Do I know anything?

    I always think of the way or what happens after I die, the way it was written in Hamilton (musical) it got to me and made me think about it, what is a legacy? Who truly knows what to do in everyday moments? What does death feel like? Cold, warm, wet, dry? Is it a feeling or a pain? Do you have the wisdom when you die? Do you think of yourself or love ones? Will someone ever tell your story? Who do you trust for such things? I want to know but I won’t, will I? Will someone love me so that they tell my story truthfully? How to know what love truly is? Is it complicated? Is it the way you see them and it feels like you always knew them? Do they feel like what you were is what was missing in their life? Is it sweet? What if it gets bitter? Who will sacrifice to sweeten it? What if it’s already cooked and just stays bitter forever? What if you don’t have a good life? I don’t know what to do about it but I don’t want to be ruining someone because of my own past. What if I never get kids? What do I know?! I don’t know anything about everything but everything about nothing.. IT TRIGGERS ME BUT ITS TRUE! I can’t just be blind over the fact that we completely forgot about the fact that we aren’t even close to knowing what is happening in the world and universe yet we act like we have a clue, how did Einstein knew? I mean it was always there, how did he perceive things? He was just always right? No way. I barely know anything like him but I want to know, not to flex. Those things fascinate me so much I’m happy to know more. Even though I don’t have the energy of process like him but I want at least a glimpse of it. I want to have my own mark in history. Still my own mind knows im worth more than a dollar, at least I hope so! I’m not sure I’m wise, what is a wise person? someone whom gain knowledge by experience and errors? I think so. But there’s so much more to it I think.. lately I’ve been feeling like a little clock. Always watched, I’m not feeling well outside of my house, is the world looking at me in such ways it knows I’m in danger? I don’t think so, I hurt my body staying inside but I can’t get out without having the feeling something will happen to me, I want the person to stop the mockery of me. It’s not fair, I want it to stop. Just who is it!? I feel like I’m looking for a needle in a bottle of hay. I’m lost, I can’t find what I like. What if I make the wrong choice of my future? I don’t want to lose everything. Who will be the one telling my errors on front page of embarrassment? I want to seek the truth and future yet future can’t ever come to me, the truth flows through me and never lightens me or my mind, do I not know how to achieve this knowledge yet? I need to get back on my feet.. laying on the ground will never make me fly through wind and find the unseen truth of it all, but what will awaits me there? What if I can’t see or feel the truth? What if the truth will never come? What if the truth was false? What can I achieve in a world where I am nothing until I find a purpose I haven’t gotten hints to find it? What if my purpose is to find a way to make it happen? Make what happen? Why shouldn’t I be in history? Why would I be in history? What if those eyes are the people watching my story? Watching my future unravel before my own very eyes? What if I am both of them? Nothing and everything? I mean, nothing to the world, everything to my twin.. celebrities who became everything wishes to be nothing. What is nothing then? Small comfortable house and nothing else? But is that really nothing? I’m just trying to make sense of it all honestly.. Im scared of being forgotten after my last breath. I’m running out of time, am I? I’ve done nothing wrong nor achieved anything. I want to leave the world with something. I want more time, I want to learn the piano, saxophone, violin and harp. I want to learn the way music works, the way it’s taught, the way it makes us teach ourselves things that we never knew existed..Would I have done enough? I want to leave letters, I’m sure nobody would read them. Technology. Haha. So is this my letter to the world and future? I don’t want to hear it anymore.. I don’t want this to be a mark of my existence. It isn’t enough! I want to mark people, make them live, make them live the emotions I ever so slightly felt at least once, I want to feel proud of myself in my last moments. Will I? Will people ever know my life the way I did? Will they ever understand my feelings? I just never will know, I’m miserable. I want to die. But I don’t want this. I don’t want the world to know that this is the weakness I fell for. I want to know that the world has loved me. I want to be able to feel the way that they will feel. Knowing my feelings, mistakes, wins, my legacy (I still have no shot what it is) my love, my family, my death, my fears. Just how long will I survive? How long will it take till I truly live? I don’t know… the answer probably is not that much longer.. maybe just maybe, I’ll love someone. I don’t have a greater mindset than anyone else, I have no idea what my Purpose is and how to go through it, against it, pass it. Is it really all in my mind already? Where can or would I be able to find it? I want to know that I will be learnt by people.. studied even, I am selfish. I am scared of just leaving ashes behind my death whatever it might be, I’m not a poet at all and I don’t do great poems, I wish I did. Do we all have a shot in life? I really don’t think so, I hate that life is so unfair. But it’s not like I was power in this fucked up place, I think about death daily. Like I’ve been there, was I? I don’t remember any life threatening events that happened to me. I want to laugh at peoples misery, the I’m the most miserable human in any room full of person I see. All have a purpose.. what is mine? Will I ever know it? I’m so tired of trying to find my own happiness again and never once getting the slightest of idea it might be.. I know small facts, I’m not a big mind.. I don’t know how to become one. I want to fly free as a bird, like the sound of my instrument flowing through the air with ease, like a runner in a race, like a baker in its own bakery. I want my place. I am a rat in a fancy restaurant, a princess in the slums, a pig with lipstick in a ball. I am not in my own place.. my right place, is Canada the place I wanna live in till my very last breath? Dying in honor for this country? Having my own future in this place? Yet another thing I can’t understand about everything. I clean every day and nothing changes, I hate this life. I want to trace my own life and it’s wild path, but how? I am repetitive but I need to know if I have enough to do the right things before I am gone, I want the world to know that I am not a person with no meaning or moral. I have my own limits, mistakes regrets and fears. I have not yet achieved any of my dreams or goals since I have no idea what they are, my life is bad but I’m fighting, dying is too easy for me to give up yet if I could I would yield to suicidal thoughts easily enough but I want to be something before nothing. If I throw myself away, is this how I’ll be reminded? I want this to be my legacy, my writing. No.. that’s dumb. I want it to be imprinted in people’s mind, make them change perspective, make them think of what they want to achieve before their last breath. I don’t want to be ashes. I want to live in someone’s mind, be honored for what I did, I am human, everyone is. I don’t want prizes, I want people to go for their own dreams and path even if the world screams and scares them. I want to change our future generations, we can do better than now yet nobody does. I have my life ahead of me yet I do nothing. I am useless, but you guys can. Ashes I will be. We are all decomposing, we need to act beforehand. I want to affect the world. I want to leave my print. I am dumb maybe I’m an idiot.

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    1m

    Être moins dans le décord..

    J'ai commencer l'opéra depuis quelques semaines et j'aime beaucoup sa! Quelqu'un que je connais fait de l'opéra et je l'a trouve très bonne! Elle est bien connue d'ailleurs. Sa me rapproche d'elle encore plus.

    Mon spectacle est dans deux mois, et sa m'angoisse beaucoup, cette semaines on va donner nos rôles, j'avoue que sa me stresse un peu. j'ai peur qu'on me met pas beaucoup de rôle à cause de mon trouble de langage qui affecte beaucoup.. J'ai peur que je sois pas très important à cause de mon trouble..

  • avatar

    HoumousAttentive9

    elle/elle·16 ans

    1m

    Bulle

    J'ai littéralement l'impression d'avoir une bulle dans le cerveau. Je suis diagnostiqué d'un trouble alimentaire hyperphagique boulimique depuis mes 10 ans (j'en ai 16 aujourd'hui). J'ai tout essayé pour me "guérir": Thérapies, psychiatrie, hypnose, neurofeedback, et tout le reste. Mon médecin semble croire que je suis une cause perdue, que je ne guérirai pas autrement qu'en prenant de la médication. Il m'a prescrit du Vyvance, qui est une pilule de TDAH habituellement, mais comme elle coupe la fin, elle serait supposément une sorte d'aide afin que je perde du poids. Évident, je ne dirai pas de chiffre, mais je vais être franche, je suis grosse et je ne suis pas gênée de le dire. J'ai beaucoup travailler sur l'affirmation de moi-même et de l'image que je montre aux personnes autour de moi. Mais malgré se travaille, rien ne va. J'obsède sur mon physique maladivement, tout en mangeant car c'est ce qui me rend "heureuse". Je pense à tous les petits détails. J'ai hâte à l'été, mais j'ai peur de me mettre en short et en t-shirt. Je ne peux simplement pas me baigner et je m'empêche même de faire du vélo, parce que bien évidemment que les personnes en surpoids ne peuvent pas faire d'activité physique. Penser à entrer dans mon cours d'éduc me donne des palpitations et de l'anxiété. Je ne supporte pas que quelqu'un me touche et qu'il remarque mes bourrlets, mes défauts. Un moindre commentaire sur ma consommation de nourriture ou sur mon activité physique m'enrage et me pique, au point où c'est invivable pour moi et les autres. Mon problème, c'est que je sais ce qui cloche. Je sais que si j'avais la détermination et la persévérance, je pourrais atteindre mes buts personnels. Mais la barrière de la phobie sociale et de la peur du jugement est trop solide et trop haute. Ou en tout cas, dans ma tête.

    Je partage mon histoire ici car j'ai besoin de conseil. J'ai besoin de sortir de ma tête. J'aimerais vivre une adolescence normale, ou du moins, moins lourde. Si mon histoire peut aider qui que ce soit, j'en suis vraiment reconnaissante

  • avatar

    GrenouillePrécis8

    elle/elle·16 ans

    1m

    Prendre soins de soi

    Comment on prend soins de soi pour avoir une meilleure santé mentale? J'ai envie de m'en sortir et d'aller de mieux en mieux.

  • avatar

    SaxophoneRigoureuse10

    elle/elle·14 ans

    1m

    Un slam et aucune confiance en moi

    Salut

    je fais un slam devant public et juge mais j’ai pas trop confiance en mon slam et aucunement en moi je suis tellement stressé et j’ai peur de faire une crise de paniques donc j’aimerais beaucoup avoir de l’aide

  • avatar

    TournesolJuste15

    Préfère ne pas répondre

    1m

    Pourquoi catégoriser?

    Salut! Je me demandais: pourquoi on catégorise les choses? Et pourquoi le genre? Les vêtements, plus précisément. Je veux dire, n’importe qui peut porter n’importe quoi. Et comment on est venu à faire ça? À dire que tel ou tel affaire, c’est pour les gars ou les filles. Comment c’est venu?

    Par exemple, un imperméable, ça reste un imperméable. Noir, gris, blanc… ça marche un comme l’autre. Alors pourquoi on les sépare? Les grandeurs sont différentes sûrement, mais pourquoi sinon? Surtout qu’ils pourraient faire toutes les grandeurs, c’est tout.

  • avatar

    LuzerneCurieux1

    il/lui·17 ans

    1m

    Pourquoi je ne vais pas mieux ?

    Ça fait 6 ans que toutes mes pensées noires sont arrivés, 6ans que je vis tout les jours avec elles, j'ai souvent essayé d'abandonner mais en vain. J'ai des hallucinations visuels et auditives et je suppose des tca (je sais même pas si j'ai le droit de dire ça comme j'ai aucun diagnostiques mais au moins vous comprenez)

    Je vois beaucoup de spécialistes, j'ai une psychologue, un psychiatre, une arthérapeute et une hypnothérapeute. J'ai aussi ma médecin généraliste qui forme mon chien d'assistance :)

    Mais j'ai l'impression que rien ne marche.

    Pour me soulager je ne vois que l'automutilation et je sais que c'est pas la bonne solution, je suis à bout.

    J'ai mon copain qui me soutien mais je veux pas être un poid pour lui, mes parents c'est un peu compliqué et j'ai pas vraiment d'amis.

    Je veux pas abandonner, j'ai encore trop de choses à faire, mais c'est trop dur, je n'y arrive pas...

    Si vous avez des mini conseils a me donner pour que ma vie soit moins pénible je prends direct, merci à ceux qui m'auront lu..

  • avatar

    HoumousAttentive9

    elle/elle·16 ans

    1m

    Mutilation

    Au début de l'année scolaire, je n'allais vraiment pas bien. J'avais commencé à me mutiler, mais jamais des coupures profondes, car au final, je n'avais pas de pensées suicidaires, je ressentais juste le besoin de ressentir quelque chose. J'ai arrêté, mais parfois, je regarde mon bras et j'ai envie de recommencer. Mais j'essaie de ne pas y penser et je suis fière de dire que ça fait maintenant 5 mois que je suis clean d'automutilation :)

  • avatar

    TornadePassionné5

    elle/elle·13 ans

    1m

    La fin

    Je suis mal dans ma peau jai limpression que tout le monde me dévisage en classe, on mappele la suicidaire car je me mutile, heureusement lannee prochaine je demenage chez mon pere et je change decole, mais il reste encore 3 mois decole et je sais pas si je vais reussir a men sortir mon ex raconte des rumeur sur moi et est entrain de retouner tout le monde contre moi, je nai presque plus damie a cose delle...ma vie va mal en se moment et jai essayer den parler a mes parent et il me disent daller voir le psy de lecole et quand jessaie daller le voir il est pas disponible, quand je veux aller voir le t.e.s bin il dit que je devrais aller voir le psy mais il est jamais dispo pour me voir serieux en se moment jai juste envie de partir loin de tout sa et de jamais revenir

  • avatar

    ThéSportive13

    elle/elle

    1m

    Souffrance depuis longtemps

    Depuis plus de trois ans je souffre énormément… j’ai arrêté de manger soudainement et je l’ai caché à tout mon entourage jusqu’à septembre dernier. J’ai perdu énormément de poids ce qui me plaisait, mais je suis aussi devenu très fragile. Pendant longtemps je me suis caché en me privant de manger et je m’automutilais parce que c’était les deux seules choses que je savais faire.

    Dans les derniers mois avant que mes proches apprennent ce qu’il m’arrivait, je n’allais vraiment plus bien. Je me faisais énormément vomir, je me blessais constamment et je n’arrivais plus du tout à manger. J’ai commencé à manger un peu, mais je faisais comme si tout allait bien devant ma famille.

    À Noël, j’ai trop mangé et j’ai l’impression que depuis ce temps je ne peux plus m’arrêter… j’ai repris presque tout le poids que j’avais réussi à perdre en 3 ans. J’ai aussi commencé une nouvelle médication qui a comme effet secondaire de me faire prendre du poids et mon médecin a osé me dire que ça ne serait pas bien grave dans mon cas, mais présentement je veux juste arrêter de la prendre et je veux que ça revienne comme avant. Je ne suis plus bien du tout avec moi-même et je pense souvent à me blesser. Je ne sais plus quoi faire…

    Je ne veux juste plus manger présentement…

  • avatar

    PianoOrganisé5

    il/lui

    1m

    probleme dans ma vie

    Mes deux freres se font intimider a l'école on a meme volé un objet leur appartenant,a la maison on arrive plus a se retrouver (on n'arrive plus a passé de bon moment),depuis plusieur année j'ai tendance a pleurer le soir pour de multiples raison...,j'ai de la difficulté a atteindre mes objectifs scolaires et pour finir j'ai appris que mes deux meilleures amis changent de programme et donc on risque de ne plus se voir.

  • avatar

    ChatResponsable3

    il/lui

    8m

    PTSD-RAD

    Salut, en faite je me demandais si jetais pas le seul a avoir un PTSD (choc post traumatic) et un Trouble De L'attachement (RAD) car je me sens seul a avoir cela.. jaimerais juste sava+oir si je suis reelement seul ou noin

  • avatar

    CouscousAnxieux12

    elle/elle

    1m

    TPSD

    Salut les gens! Je fait de l'anxiété depuis mes 4 ans et ses diagnostiqué pis toute, mais en juillet dernier, j'ai été suspecter de faire un TPSD ( Post Traumatic Stress dysorder) et je viens de faire un petit séjour en pédo-psy, et il est resorti des evaluations psycologiques, que je ne fait aucun TPSD mais, que j'ai plutot de la diffculté a m'affirmer et a etre sociable. Mais, comment explique mes cauchemards ou je revis cette scène traumatisante? Mes ( flash-back)( Mutisme) ou je revie la scene traumatisante en boucle et en boucle. Que je fais des crise de panique la nuit... Le pédo psychiatre ma dit que c'étais de ma faute. Que je le faisais inconsciament pour obtenir de l'attention de mes parents, parceque ma soeur prend beaucoup de place du a son endicape. Quoi faire? Je suis désespérer et tanné de cette situation. Pourquoi je me sens si seul? Pourquoi personne ne me prend au serieux? Si vous avez des trucs, je prends vraiment tout... Parceque j'ai commencé l'auto mutilation sur mes levres, mes cuisses et mes avants bras.

  • avatar

    SrirachaOriginale3

    elle/elle·15 ans

    4m

    Anorexie ?

    Bonjour ! J’aurais besoin de savoir si ce que je vis ressemble à de l’anorexie. Pour vous aider voici un exemple:

    24 décembre

    Je calcule mes calories ingérées et me rends compte que j’ai un peu (beaucoup) dépassé mon nombre quotidien étant de 1800. Cette journée, j’étais dans les 2100 (Selon mes calculs). Je commence à paniquer et à culpabiliser: je n’aurais pas dû manger ceci et cela. Pourquoi j’ai fait ça?

    Je vais ensuite me peser pour ensuite remarquer aucun changement sur la balance (sachant que je pèse 72 lbs pour 1m58.)


    C’est comme ça tous les jours où je dépasse mes calories que je me fixent. À chaque fois que je fais un excès je culpabilise et je n’arrive pas à penser à autre chose. C’est de l’anorexie ?

  • avatar

    SaxophoneRigoureuse10

    elle/elle·14 ans

    1m

    Mutilation aidé moi

    je m'excuse d'avance pour les fautes d'orthographe si vous êtes comme moi vous voudrez les corrigé à tout bout de champs. désolé pour l'intro j'ai jamais utilisé le forum et ça me stress un peu d'écrire ici. donc plongeons dans le vif du sujet, je m'auto-mutile beaucoup ces dernier temps et je souhaiterais des truc pour arrêter de me couper avec des ciseaux ou un coupe-ongle. il est important de mentionné que j'ai un stress post-traumatique qui a entrainer de l'anxiété sociale et de performance. en plus de tous ça je suis en douance donc je sur analyse. si je précise cela ce n'est pas pour faire ma frèche mais plutôt car cela affecte les truc. je doit aussi préciser que j'ai des idée suicidaire depuis ma 4eme année du primaire là je suis en secondaire 1 et ça va un peu mieux malgré le fait que j'en ai encore un peu des fois.

  • avatar

    NuageCréative4

    elle/elle

    3m

    Vide

    Je sais pas trop comment l’expliquer mais j’ai toujours sentie ce genre de vide en moi. Un sentiment genre de tristesse et d’anxiété.

    Je me dis toujours que ça va finir par passé mais maintenant je réalise que d’aussi loin que je me souvienne je me suis toujours sentie comme cela.

    Ça me faire peur. J’ai l’impression de n’avoir aucun buts ni aucun rêves dans la vie. J’ai juste toujours envie de dormir. J’ai beau essayer j’arrive pas à trouver quelque chose qui me permette de me sentir bien.

    J’ai jamais l’impression d’être chez moi ou d’être réellement heureuse. J’essaie de trouver du bonheur dans les petites chose mais faut croire que je suis une personne plutôt triste et je pense que c’est comme ça.

  • avatar

    LuzerneCurieux1

    il/lui·17 ans

    1m

    Moi et la nourriture...

    Depuis 6 mois je ne mange plus tout a fait correctement. J'en ai conscience mais c'est beaucoup plus fort que moi. Je saute pas mal de repas quand je suis seul ( je suis déscolarisé pour d'autre trucs niveaux mental donc je suis seul toute la semaine) car personne ne peux me dire comme quoi c'est mal donc je me lâche. Quand je suis avec ma famille je mange mais sans plus, et certaine fois je me fait vomir juste après avoir mangé. J'ai énormément peur de prendre du poids et justement avec ça j'ai réussi à en perdre. Mes parents voient bien que je perd du poids mais n'ont jamais fait de remarques. Je suis suivi par une psychologue avec qui j'en ai un peu parlé et mon psychiatre n'est absolument pas au courant. Mon copain n'est pas au courant non plus, enfaite il a eu des TCA et j'ai trop peur de le replonger dans ça si je lui en parle...Je ne sais pas quoi faire pour arrêter ça, si vous avez des conseils a me donné je suis preneur

    Désolé pour les fautes d'orthographes.

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    2m

    Sacré DI.. 😕

    J'ai su après mon évaluation psychologique que j'ai été diagnostiqueée Déficience Intellectuel (DI).. Je me sens toute à l'envers, avant de le savoir je savais qu'il y avais quelques choses qui clochais en moi et comment mon cerveau fonctionnais. Lundi matin, j'ai eu un rendez-vous pour qu'on m'explique le rapport de mon évaluation.

    la psy m'avais expliquer que je pouvais tant fonctionner comme les autres, moi qui voulais aller à l'université, finir mes études et avoir un baccalaureal et enfin travailler avec Tel-jeunes. c'est mon rêver d'aider le monde au mieux que je peux! Ma travailleuse social et ma mère ont dit que je devrais mettre une crois sur ce rêve..

    Je me déteste.. je deteste ce trouble qui m'êmpeche de realiser mon rêve..

    Je sais plus quoi faire... Est-ce que je dois continuer a y croire que je vais y arriver? ou je dois laisser tomber?..

    Lapin xx

  • avatar

    TempêteFiable3

    elle/elle·17 ans

    2m

    Vapotage

    Hello, si je vous écrit aujourd'hui c'est que je me rends bien compte petit à petit que je suis dépendante à la nicotine. Je vapote depuis 2 ans maintenant et auparavant je "fumais" un paquet de 3 pods en plusieurs mois mais maintenant je le finis en 1 semaine ce qui est énorme. J'aimerais arrêter car je sais que ça nuit à ma santé mais je m'y sens totalement incapable, j'en ai de besoin. De plus, étant une jeune en foyer de groupe (CJ) je me sens mal de leur demander de l'aide par peur d'avoir des conséquences puisqu'il y est formellement interdit de posséder une vapoteuse dans ce lieu. Aussi, ce qui me tracasse le plus c'est que je demande à ma mère de me les acheter, là n'est pas le plus gros problème mais que je ne travaille pas donc elle l'est paie de ses poches. Elle n'a pas beaucoup d'argent alors je me sens mal de lui faire payer pour ça alors que ce n'est pas nécessaire à ma survie ( dans la réalité des choses). Bref, j'aurais bien besoins de vos conseilles.

    - D'une jeune fille désespérée.

  • avatar

    PianoComplice14

    elle/elle

    1m

    ai-je un trouble alimentaire?

    ( désolé pour les fautes d’orthographes qui vont suivrent )


    Alors voilà, c’est mon petit recours d’urgence ce forum donc j’espère recevoir une réponse à mes questionnements! ça fait assez longtemps que ça dure mais je n’ai jamais vraiment porté attention au fait que mon humeur dépendant de mon alimentation et j’étais dans le déni. parfois je trouvais ça bizarre mais sans plus. il peut m’arriver de manger mais uniquement la nuit du genre que durant l’heure du souper je n’ai pas envie de manger et j’attends vers la nuit tomber pour y manger mon repas. d’autre fois c’est comme une sorte d’oubli et soudain j’éprouve l’envie de manger si je suis pas trop paresseuse je descends me prépare un simple truc sinon je m’endors avec seulement 1 repas dans le corps ( souvent lui du dîner) ça peut m’arriver aussi quand je suis pas d’humeur mais ça dure souvent une courte période et ça disparaît et ça recommence ou quand je me gave de nourriture un jour, j’ai un repas normal quoi et le lendemain mon corps décide de faire un jeûne temporaire? c’est assez bizarre et je m’inquiète parce que c’est pas nécessairement volontaire

  • avatar

    BambooPersévérante5

    elle/elle·13 ans

    1m

    Aide svp...

    Salut,

    j'ai vrm trop sur le <3 c tmps ci. mon grand-père à le cancer. mon oncle a ete diagnosé avec la sclérose en plaque. mon père a des prblms, il dois utiliser une machine pour respirer quand il dors et as des problemes avec son foie(marche pu j'pense ou qqchose du genre). ma soeur est malade aussi. j'ai eu des essai au su!c!de et je me mutile depuis très longtemps. une amie ne me donne pas de nouvelles depuis 3 mois pis personne ne la vue(elle a déménagé très loin). un autre ami a demenager v'la deux ans et là il me parle pu alors qu'on se parlais a tout les jrs. mes notes on baisser à l'école. ma mere veut m'envoyer à un hopital psychiatrique. ma psy c pas asser. j'était clean de sh pour 2 jrs mais j'arete pas de retourner a 0. je suis découragée. je dessine sur moi, j'écoute de la musique pis tout mais je reviens tjrs à l'auto-mutilation. je mangais trp avant mais maintenant je mange pu du tout. je me chicane tjrs avec mes soeurs (3 soeurs) et mon frere. je suis vrm perdue. conseils svp... je prends tout les trucs possible...

  • avatar

    MagnoliaÉpatante7

    elle/elle

    1m

    Anxiété intense

    En ce moment j'ai beaucoup d'anxiété. Généralement au point de ne plus avoir envie de manger, des maux de coeur intense. Très bientôt je vais passer une fin de semaine chez mes grands parents. Ils habitent assez loins et je ne les voient pas souvent. Je vais passer toute la fin de semaine sans mes parents avec eux. J'ai très hâte et je suis assez heureuse mais en même temps ça m'angoisse. Généralement car je dors chez quelqu'un (sans mes parents) je commence a angoissé énormément je panique et j'en ait déjà vomis. Je me mutile également mais j'essaie d'arrêter. Mes grands parents ne sont au courant d'absolument rien.

    Est ce que vous avez des astuces pour que j'arrive a me sentir mieux et que j'arrête de paniquer ? Ou des astuces pour mieux le géré? Car généralement je ne sais pas trop comment le gérer et je panique encore plus.

  • avatar

    SrirachaOriginale3

    elle/elle·15 ans

    1m

    Anorexie

    Bonjour, ça fait deux mois que j’ai commencé un traitement et une thérapie pour soigner cette horrible maladie. Mais je ne vois pas de fin !! C’est horrible, la guérison est horrible, tout est affreux !!! On dirait qu’il n’y a rien à faire, que je pourrais plus jamais être comme avant. Même si je fais des efforts, que je veux prendre du poids pour que ça finisse, j’ai toujours peur de trop manger et de grossir. Disons que quand tu es obligé de manger 2500 à 3000 calories c’est un peu stressant. Car oui je calcule encore mes calories ingérées. Je sais que je ne devrais pas le faire. À chaque fois que je vois ces gros nombres apparaître je panique. J’ai peur de ne jamais pouvoir revenir comme avant, de manger comme l’année passé par exemple, c’est-à-dire sans stresser pour mon poids et sans savoir les calories présentes dans chacune de mes assiettes. De plus, j’ai du arrêter tous mes sports pour un temps indéterminé. C’est tellement difficile, surtout que j’ai toujours été une sportive. Puis, il y a la menace de l’hospitalisation qui me pèse sur les épaules. Si je perds du poids et que j’en l’écoute pas les consignes, je vais à l’hôpital. Ça veut dire que je manquerai mon année scolaire. Je n’en peux plus, je ne sais pas combien je vais encore pouvoir endurer cette enfer, mais j’ai peur, je stresse et tout ce que j’ai envie de faire c’est de pleurer dans mon lit jusqu’à ce que ce soit terminé.

  • avatar

    TiramisuAnxieuse13

    elle/elle

    1m

    Je me sens seule et je stress énormément

    Je suis remplie d'une profonde tristesse parce que je me sens seule. À l'école, j'ai l'impression de ne pas avoir d'amis. Il y a une fille avec qui je m'entends relativement bien avec, mais elle n'est pas là la majorité du temps pour raisons X (elle n'est là que 2 jours sur 5 par exemple) et de toute manière quand j'essaie de lui parler en dehors de l'école par texto, elle dit être occupée, mais invite son autre amie à coucher chez elle. Je pensais être le deuxième choix de tout le monde, mais j'ai réalisé qu'en fait je n'étais même pas un choix. J'ai l'impression qu'elle traine avec moi par "gentillesse" ou par pitié plutôt vû qu'elle sait que je me mutile et elle ne voudrait pas que ce soit à cause d'elle que je mette fin à mes jours (elle se sentirait coupable).. De plus, à chaque fois que je lui dit quelque chose elle en parle à sa mère (même un truc pas rapport. Elle lui dit littéralement tout). Je trouve ça plate.. Des fois je me demande si je devrais arrêter de trainer avec elle parce qu'elle est souvent de mauvaise humeur avec moi.. Par contre, lorsqu'elle parle avec d'autres personnes, elle est très souriante. :(


    La solitude à un moment ça devient lourd. Il n'y a pas longtemps, je me suis mutilée jusqu'à ce que mon bras soit tout enflé et honnêtement, je me suis sentie mieux. Je me suis dis que si je si je n'avais pas d'amis c'était probablement pour une bonne raison et que c'était de ma faute. Alors en me fesant du mal, c'est comme si je m'infligeait ce que je méritais. Une chance que j'ai des chandails à manche longue.


    J'ai souvent des pensées suicidaires. Mon beau-père souvent me fait réaliser bien des choses comme la fois où il m'a dit que: si je mourrais le monde allait s'en "crisser" sauf la famille, que le monde allait pas arrêter de vivre parce que je ne suis plus là (désolé pour le juron je répète ce qu'il m'a dit). Ses paroles ont un effet énorme sur ma santé mentale, mais bon. Il est gentil la plupart du temps quand il ne dit pas ce qu'il pense..


    Chaque jour devient de plus en plus difficile à vivre de plus que je n'ai personne avec qui en parler vû que je n'ai aucun amis et que mes parents ne sont visiblement pas très compréhensif face à ma situation.. Je consulte présentement une psychoéducatrice, mais je ne vois pas de changement envers ma santé mentale. J'ai l'impression qu'elle s'aggrave.


    Quand mon réveil sonne le matin pour me dire de me préparer afin d'aller à l'école, ça ne me tente pas du tout. Je stresse comme ça se peux pas. J'ai pris comme habitude de manquer des jours d'école puisque de toute façon c'est pas comme si mon amie allait être là, elle n'est quasiment jamais a l'école. Mes parents sont fâché bien évidemment que je manque l'école, mais tant que je peux éviter les personnes qui me dévisagent à l'école parce que je suis seule et mon intimidatrice dans le bus.


    J'ai juste l'impression d'être un poid pour tout le monde. Je me dis souvent qu'ils seraient tous plus heureux sans moi. Les gens ont toujours l'air plus heureux avec les autres qu'avec moi (comme mon amie par exemple). Je ne vois que le côté négatif des choses, ma confiance en moi est au plus bas et je me sens atrocement seule.


    Des fois j'aimerais juste pouvoir être comme les autres adolescents de mon âge qui ont des amis, qui font des partys et qui sont heureux.


    Je ne me suis jamais projetée dans le futur. Jamais je me suis vue adulte avec une maison, un travail, des enfants, etc. J'ai pas de rêves, d'aspirations, de but dans la vie. J'ai rien à perdre. Je compte pour personne.

  • avatar

    RandonnéeBrillante13

    elle/elle·15 ans

    1m

    Stress + pensées noires

    Salut! Je m’excuse en avance, ça risque d’être long… Ces temps-ci, je me sens étrange. J’ai beau me garder occupée, faire du sport et des activités qui m’animent normalement, j’ai commencé à avoir des pensées noires et ça m’arrive de penser au suicide, mais je ne veux pas mourir. Je suis juste tannée d’être presque tout le temps stressée. Je n’arrête pas de me faire des scénarios où je fugue, où je me cache à l’école parce que je panique, où je sors d’un cours parce que je suis tannée de me sentir comme ça, etc. Même mes rêves sont dans ce genre-là. Ce qui me gosse aussi, c’est d’habiter en face de mon école. Je la vois tout le temps, donc j’y pense tout le temps, donc je suis tout le temps préoccupée par mes devoirs et tout, donc je veux être de plus en plus performante, donc ça me fatigue et me démotive. Je pense que je devrais demander de l’aide, mais ça ne me tente vraiment pas en même temps. Je l’avais fait l’année passée et ça ne m’avait pas aidé. En fait, mes parents étaient de plus en plus protecteurs, me surveillaient tout le temps et me coupaient ma liberté. À l’école, c’était correct et je sentais que le personnel et mes amies étaient là pour moi. Je sais que ça ne veut pas dire que c’est ça qui va arriver encore cette année, mais mettons que ça ne me donne pas le goût de demander de l’aide. Bref, je ne me sens pas super et je ne sais pas trop quoi faire…

    Merci à l’avance pour vos réponses et je suis désolée, c’est un peu long!

  • avatar

    MoutardeAutonome12

    elle/elle·17 ans

    1m

    Je ne sais plus où me situer…

    Je vie depuis quelques mois un inconfort et des changements d’émotions brusques qui mettre mal a l’aise mes amis et mon copain… Je change d’humeur en moins de quelques seconde et je me déprime sur tout tres facilement. L’approche du cégep me stress et tout la vie autour aussi je ne sais plus si j’ai besoin d’aide ou de tout laisser tomber..

  • avatar

    GazelleJudicieuse12

    elle/elle

    1m

    Future ou coÏncidance ???

    Depuis 5 ans je fait des rêve mais pas n'importe lequels je peut paraître folle mais dans mes rêve ,je rêve de ma journée exemple une fois j'ai rêvée que a l'éduc je mangais un coup de ballon dans face pis je les eu mes genre je pouvois rien faire pour empêcher que sa arrive.JE SAVAIS que sa allais arrivée mais j'étais bloquée,paralysée.C'est pour sa que je dis que vous pouriez croire que je suis folle. :(

  • avatar

    NuageComique4

    elle/elle

    1m

    La vie est dure

    Je vis beaucoup d’anxiété en ce moment, je ne sais pas pourquoi. Je me demande quel est le point d’être en vie si je vais juste tout le temps me battre contre mes propres pensées, qui parfois me disent de me tuer. Pour en rajouter, mon grand père va mourrir dans quelques mois et ouais c’est ça.

  • avatar

    TennisComplice5

    il/lui·14 ans

    1m

    Mon amie en foyer prend des drogue et se mutilé et je ne sais pas quoi faire

    Elle a 16 ans elle se mutilé ne vient plus en coursbois de l allcole fait des crises et son cas s'aggrave de plus en plus je m'inquiète pour elle aider moi svp

  • avatar

    SnowboardCombatif7

    elle/elle

    1m

    Agression

    Récemment une amie m'a confié que son chum l'a agressée (sexuellement) l'an dernier. Elle a de la misère avec elle même depuis et même si c'est moins pire maintenant elle ne feele pas tant bien encore. Elle a essayé d'aller chercher de l'aide chez des psy mais dans son cas ça n'a vraiment pas fonctionné. J'aimerais l'aider un peu à aller mieux et je me demandais si vous auriez des trucs à me donner?

  • avatar

    DauphinAmusé14

    elle/elle

    6m

    estime de sois même

    qui as une estime de sois même peux parfois nous mettre aileurs

  • avatar

    SoleilChaleureux9

    elle/elle

    1m

    auto mutilation chez un proche

    Bonsoir, j'écris ici cherchant à obtenir de l'aide ou des réponses. Ma petite-amie s'auto mutile depuis plusieurs années déjà, mais j'ai remarqué que cela s'empire, ses coupures doubles chaque jours. Je suis consciente du fait que je ne pourrais pas l'aider a arrêter et encore moins l' "obliger" à le faire. J'aimerais alors pouvoir l'accompagner, ou lui apporter un soutient qui pourrais l'encourager à ralentir ou à mieux gérer ses coups de mou..

    Pour cela j'ai besoin de comprendre les déclencheurs, les effets ou sensations ressenties chez la personne qui s'auto mutile. Nous en avons déjà parlé, mais j'ai besoin de plus de "témoignages" pour bien comprendre et ne pas dire ou faire de choses qui pourrait la blesser. D'autant plus, c'est quelque chose dont elle n'est pas fière et je ne voudrais pas la froisser étant un peu maladroite parfois..

    Merci beaucoup d'avance pour vos retours, et je souhaite a tous le meilleur, sachez toutes et tous que vous n'êtes pas seuls <3.

    Bonne nuit !

  • avatar

    CamomilleTenace4

    iel

    4m

    Insomnie, j'en peut plus!

    Bonjour, je fais de l'insomnie. Il y a au moins 2 jours sur 7 que je dors pas. Je suis tout le temps fatigué.e. Avez-vous des trucs? J'ai essayer les méditations, les exercices, les respirations, écrire, lire, dessiner, la musique relaxante, les pauses, le lait chaud. Des fois, ça aide, mais la plus part du temps, non. Et ces temps ci, chaque soirs je m'endors très tard. Je suis vraiment fatigué.e et désespéré.e. Aidez-moi, svp!

  • avatar

    PizzaPrudente4

    elle/elle

    1m

    Dépression

    Bonjour j''aimerais parler de ma dépression cela fait environ 1an que je suis en déprime,car l'année passée je me fesais harceler à l' école donc je sais pas si ces ça qui fait que je suis en dépression ou ces autre chose




    Merci de m'aider

  • avatar

    SourisImpliqué6

    Préfère ne pas répondre

    1m

    ✨Mon passé✨

    Une année que je n'oublierai jamais, j'avais 11 ans , c'était pendant les vacances d'été,le soleil lumineux et la chaleur très forte.Ma mère m'avais inscrit au centre d'été, il y avais des divertissement assez cool, parc d'attraction,camping,ect...

    Mon problème c'était que je ne souriez pas enfin je souriez sans l'envie de sourire

    J'étais triste sans vrm savoir pourquoi

    Et a force que je cherchais la réponse je me sente a de moins en moins bien.

    Vous vous dites sûrement quelle est le rapport avec le centre d'été?

    Ba c'est là où je commencer a me sentir mal il y avais tellement de bruit que je me mettez à stresser, je n'aimez pas le monde parfois l'animateur ma demander de sortir dehors pour me calmez , mon père m'a acheté des bouchons d'oreilles anti-bruit , mon isolation etais mon réconfort et la musique et le dessin m'aider a m'exprimer sans parlez.

    Je Souriez souvent avant mais je ne ressentais pas la joie ,quand je rigolais je ne ressentais pas l'envie de rire.

    1semaine plus tard j'ai commencé a m'habiller en noir,je m'étais ma capuche.

    Vous vous dites sûrement que j'avais extrêmement chaud?

    Ba oui j'avais très chaud a cause d ema veste noir mais je cachais mon corps, j'avais honte e de mon corps👈et a cause sa une autre couche a étais mis et j'étais un dépression, cette obscurité m'avais envahi, et sa a vrm détruit mais vacances, mais parent ignorer vrm se que j'avais ils ne savais rien...

    Heureusement que j'avais une ami qui savait mon problème et je l'ai toujours avec moi

    BIEN SUR MAINTENANT JE VAIS MIEUX! 😊

    je n'ai plus cette isolation et je suis très heureuse, j'ai ma famille mes ami ect...

    MERCI D'AVOIR LU JUSQU'AU BOUT

    ET SACHEZ QUE SI VOUS AVEZ A PEU PRÈS VÉCU COMME MOI , VOUS ETES Juste UN/UNE COMBATTANT(E)

    ET J'ACCEPTE QUI JE SUIS MTN

    !au revoir!

  • avatar

    DauphinHumble12

    elle/elle·14 ans

    1m

    Émotions pas légitimes?

    Ça fait à peu près 2 ans que j'ai mes règles, et j'ai réalisé que mes émotions sont assez liées avec mon cycle. Je vais être très sensible les quelques jours avant ma semaine, et d'autres jours pas du tout. Je sais que je suis pas la seule à qui ça arrive, mais il y a quelque chose dans ça qui me bloque. Admettons que je pleure pour une certaine chose qui se passe dans ma vie dans les jours avant ma semaine, et que le reste du temps, ça m'affecte, mais pas au point de pleurer. Est-ce que ça veut dire que c'est un problème que je dois me préoccuper, ou est-ce que c'est juste une chose qui s'est passé à cause de mon cycle? J'ai l'impression, parfois, que je dois pas m'en faire de pleurer pour une certaine situation si c'est juste mes hormones. D'autres fois, j'ai plus l'impression que je dois arrêter de pleurer parce que ça en vaut pas la peine vu que c'est pas un "vrai" problème, que c'est juste de la faute de mes hormones si je me sens comme ça.

  • avatar

    LapinAnxieuse13

    elle/elle

    2m

    Mon corps

    Salut :)

    Je suis vraiment gênée d'écrire ça, car j'en parle jamais. Mais voilà, je vais le faire.

    J'ai 14 ans, et malgré le fait que toutes mes amies ont de la poitrine, moi, j'en ai pas. J'ai vraiment peu ou pas de forme.

    Ce n'est pas quelque chose qui me complexe énormément, mais je me demandais si c'est normal.

    Je dois l'avouer, j'aimerais quand même paraître comme une adolescente "normale". Et là, bien que je suis très grande pour mon âge, mon corps a pas tant changé depuis ma sixième année.

    Donc, voilà, est-ce que c'est normal ?

    Merci d'avance xxxxxx

  • avatar

    BubbleteaArtistique1

    elle/elle·13 ans

    2m

    Suis-je normale ?

    Suis-je normale? Toute ma vie, j'ai changé pour les autres. Par exemple, quelques personnes dans ma classe n'aimaient pas Roblox donc j'ai arrêté de jouer. Donc, si je n'aurais jamais changé pour les autres, je serais une autre personne. Est ce que je serais normale si je serais réellement moi ?

    En plus, maintenant, j'ai des troubles de dépersonnalisation donc j'ai l'impression de ne pas me connaître. Est ce que c'est parce que j'ai arrêté tout ce que j'aimais pour les autres où c'est parce que c'est une phase de ma vie ou je ne connais pas mes goûts ?

  • avatar

    FattoucheRassurante11

    elle/elle

    2m

    Pour te remonter le moral &lt;3

    Écoute, on se connais pas, mais je sais que ça va pas. À l'école, à la maison, partout t'a la sensation que t'es vide, ou triste. Mais je te jure que c'est une phase. Prends soin de toi, tu es tellement important/tante pour beaucoup de gens! Tu mérite le bonheur, la joie et toute les belles choses de la vie. Ne lâche pas, t'es capable, t'es plus fort/te que ça. Tout ne va peut être pas se régler demain, mais un jour tu verra la beautée des choses. Tu es parfait/te telle que tu es, ne change pas! Tu compte pour des gens, au minimum pour moi. Je te le promet. Maintenant, j'espère que tu t'es rendue compte de quelle perle rare tu es et que tu va faire ton possible pour guérir. Bonne chance 😘

  • avatar

    TornadePassionné5

    elle/elle·13 ans

    3m

    jai envie den finir

    je ne sens plus lenvie de vivre jai limpression que je sert a rien, le seul endroit ou je me sent bien c chez mon pere mais je veux pas perdre tout mes amie et ma blonde mais je voudrais vraiment aller vivre chez mon pere

  • avatar

    VentApaisant12

    elle/elle

    2m

    Cicatrices

    Je suis sobre d'automutilation depuis maintenant 6 mois et je n'y pense plus donc je crois pouvoir rester sobre encore très longtemps! La dernière fois ça avait été vraiment hard, j'avais fait l'erreur d'utiliser un ciseaux pour les cheveux que j'avais trouvé dans ma salle de bain, ça coupe en titi! Ça avait beaucouuup saigné (incontrolablement), je m'étais fait des bandages moi même et je capotait un peu!


    Bref, mes cuisses sont encore marqués d'une quarantaine de petites cicatrices, ça parait si on y prête attention mais juste comme ça si je porte des shorts ça saute pas aux yeux. Les cicatrices sont longues jusqu'au milieu de ma cuisse (en hauteur) , ça me gêne énormément et je suis toujours en pantalons. Le fait qu'on est l'hiver me sauve un peu parce que personne ne porte des shorts et en éduc c'est pas si pire coté chaleur si je porte des leggins.


    Sauf que l'été arrive et ça me fait angoisser. J'ai déjà vécu un été en cicatrice, je sais donc que la peau bronze mais pas les marques! Mes cicatrices sont roses/blanches et j'ai peur que ça se voit full en maillot ou en shorts! Des conseils pour les oublier? Je ne veux pas les faire disparaitre ou camoufler, je veux juste me sentir libre du regard et de l'opinion de la personne qui verra mes cuisses ornés d'une multitude de marques roses...


    xxx

  • avatar

    TournesolPatiente5

    elle/elle

    2m

    Le temps

    J'ai l'impression que le temps passe trop vite, que je n'ai pas le temps de profiter à cause de mes nombreux devoirs. Je suis encore jeune, mais j'ai l'impression de grandir trop vite. L'année passée, j'étais moi même et heureuse. Maintenant, quand je revois des vidéos de moi, je me trouve gênante, mais j'amais vraiment me filmer. J'ai l'impression que je ne suis bonne en rien. J'aime chanter, mais je ne me trouve pas bonne, j'aime danser, mais je ne me trouve pas bonne. Au moins, l'année passée, j'étais heureuse pour de vrai et je pouvais profiter pleinement..Je suis juste perdue, je suis sûrement la seule au monde qui pense qu'on est encore en 2020 et même si personne ne répond à cette publication, c'est correct, au moins, je me suis libérée un peu...

  • avatar

    MargueritePersévérante2

    elle/il

    3m

    Dépression?

    Salut! Depuis quelque année je me pose des questions sur ma santé mentale. J'ai commencé a m'automutiler en 5eme année je suis maintenant en secondaire 4. j'ai beaucoup diminuer depuis le début mais je le fais toujours parfois. Et j'ai des symptomes de dépression et depuis juillet sa a empirer. Je ne ressent plus d'émotion sauf la tristesse et la colère. Je n'arrive plus a faire de vrai sourire nis de vrai rire. J,ai de l'aide autour de moi mais je ne ressent pas leur aide. Même si j'en ai je me sent seule au monde. j'ai un psy et une travailleuse sociale mais peut importe l'aide ou le soutient qu'il m'apporte je ne le ressent pas. Mes parents ne sont au courant de rien a ce que je vis et je porte simplement le masque du faux sourire. Mes amis le savent mais en même temps. Sa ne aide pas dans parler. De plus je suis de plus en plus malade j'ai des nausées constente depuis fin juillet. Quand je mange quand je fais du sport = genre monté les escaliers ou trop courire. quand y a trop de bruit etc. Je ne suis pas enceinte je n'ai jamais fait de chose avec un homme. Mais je ressent simplement un vide constent avec mes émotions avant je pouvais rire encore et encore mais depuis début 2023 sa na pas arrêter de se dégradé et maintenant ses encore pire. Aider moi je veux savoir ce que j'ai. Désolé pour les erreurs d'ortographe.

  • avatar

    BoxeCommunicative15

    elle/elle

    1a

    je n'y arrive plus

    Je bois quand ça va pas, je bois aussitôt qu'il y a de l'alcool. Lorsque je n'y ai pas accès je suis perdu et je pogne les nerfs. Je parlais a un gars qui me disait qu'il m'aimait et tout d'un coup il change sa photo de profil pour en mettre une avec une fille ou elle est taguer avec un "je t'aime". Je prend tout ce que je trouve peut importe la substance, la provenance, tout ce à quoi j'ai accès. Il y avait de la vodka dans le frigo je me suis mis la moitié de la bouteille sec dans la bouche et j'ai tout recracher c'était DÉGUEULASSE. Maintenant je ne sais plus quoi faire ma mère va remarquer si j'en prend d'autre. Et la je peux même pas appeler le centre jeunesse ou je suis, ni parler à une intervenante ici.

  • avatar

    BubbleteaServiable12

    elle/elle

    10m

    La vie

    Est-ce que je suis la seule qui vois la vie comme un défi? Le défi de vivre le plus longtemps possible parce-que certaine personne auront des handicap, d'autres auront des troubles d'apprentissage ou des maladies ou rien mais honnêtement je vois la vie comme un défi et j'aimerais savoir si c'est juste moi qui est bizarre ou si d'autres personnes ont ce point de vue

  • avatar

    FougèreVigilante7

    elle/elle

    5m

    je ne sais plus quoi faire

    jai toujours eu le bonheur difficile voir inexistant par moment. dépressive et faisant de l'hyper anxiété cest pas facile. je prenais une pilule et commen jai de la misere a etre assidue et que sans me le cacher elle ne faisais pas vraiment deffet de mon point de vue (pour mes proche et ma famille jetais sois disons plus ``heureuse`` mais pour moi elle faisais juste effect de cage et encore plus me renfermer sur moi) je ne la prend pue et la mes reactions se bouscule. je peut tres bien etre full heureuse et meme pas 10-20 minute apres me mettre a pleurer de penne quand dans cette instant il ne cest rien passer de spéciale.et je naie pas comme enbition de faire appelle a un psychologue. et jai pas genre d'idée suicidaire ou de quoi de ce type ya des jours moment que je suis correct, heureuse et dautre que je suis en deprime total comme une dépression mais sa se replace tout seul pouf. merci d'avoir lue.

  • avatar

    FourmisAudacieuse14

    elle/elle

    2m

    Je ne comprends pas

    Parfois j’ai l’impression que les gens autour de moi me trouve pas belle. J’ai l’impression que je n’arriverai jamais à avoir un chum. Le truc c’est que je me trouve belle et j’ai des amies qui me font souvent des compliments, mais c’est juste qu’elles ont toutes déjà eu un chum, moi non. Je sais pas trop pourquoi, je sais pas si c’est à cause de moi ou si c’est seulement que je n’est pas encore rencontrer le bon.

  • avatar

    BoxeBrillant8

    elle/elle·17 ans

    2m

    Cicatrices

    Salut depuis plusieurs année je me sent pas bien dans mon corps a cause de mes cicatrices d'opérations. En été j'ai peur de montrer mon corps devant les filles a cause du jugement:(

    Qu'est ce que je pourrais faire pour me sentir mieux dans ma peau avec tout ces cicatrices?

  • avatar

    HamburgerCréative7

    il/lui·15 ans

    2m

    ¿C’est quoi mon problème?

    Je suis vraiment spécial. Je parle beaucoup, niese beaucoup et bouge beaucoup. J’ai le monde que je comtois en les faisant rire. Je fait rire tout le monde, je met un sourire dans la fasse à tout le monde. Ces temps si, je vois que peu de personnes vont bien puis j’essaye vraiment d’aider tout le monde. Mon problème, sa fait environ 7 mois que je suis dans quelques chose. Je sais pas quoi mais je sais que c’est en rapport avec la santé mentale. Durant quelque semaine voir mois consécutifs, j’ai eu de la misère avec mon alimentation puis par la suite mon hygiène personnelle. Je ne prenais plus soins de moi. J’avais arrêté de parler. Quand j’étais jeune je parlais none stop pis inquiéter vous pas la je continue. mais quand j’ai recommencé à parlerya quelque mois, j’avais de la misère à parler normalement.Depuis peut-être deux ou trois mois je crois que sa vas un peu mieux mais je suis un peu perdu. Je ne tien pas compte de se que je vie ou se qui m’arrive ou se que je me fait. J’oublie mes problèmes facilement quand je m’occupe des autres. Quand je suis seule à nouveau après une journée de « sourir », de nieseri puis ben d’école, je prend un gros recule. Je réfléchis trop. Pis quand je suis avec certaines personnes, les mots pis les actions résonnent dans ma tête. Je suis pas à l’aise avec beaucoup de personnes pis seule avec moi même c’est pas trop bon pour le mental. Je m’aime pas souvent mais à mon âge c’est normal. Beaucoup de personnes crois que je suis bien. J’veux dire une bonne personne mais moi je me vois juste pas. Je vois pas comment le monde peuvent me trouver « normal ». en général depuis 7 mois je suis instable sur plusieurs aspects. pis pour finir sa fait je dirait 2 semaine que je me suis pas fait mal. je collectionne les cartes teljeunes je crois que sans tel jeune mon ami d’enfance serait pas la aujourd’hui. Je veux aller mieux.

  • avatar

    FleurdeselEnthousiaste11

    elle/elle·16 ans

    2m

    émétophobie

    bonsoir, je vis avec l'émétophobie depuis maintenant plusieurs années et ce n'était pas tant handicapant que cela avant il y a quelques temps. je m'empêche de manger, j'ai de plus en plus de difficulté à gérer mon stress & mon anxiété reliée à cette phobie et j'ai toujours l'impression que je vais vomir, même dans les situations les plus anodines comme lorsque je vais au lit ou que je fais mes devoirs. j'en ai parlé à mes parents et ai demandé à consulter la psy de mon école, mais elle est débordée et je suis vraiment écoeurée de vivre avec ça. quels sont vos trucs pour endurer ça?? merci d'avance

  • avatar

    BubbleteaContente2

    elle/elle·15 ans

    2m

    Je ne vais pas bien depuis 10 mois

    Bonjour

    Premièrement, désolée si mon texte est pas mal chaotique, j'écris ça à 2am donc j'espère que ce ne sera pas trop incohérent!

    Bref, voilà ce qui se passe: je le sais depuis plusieurs mois, mais je sens que y'a quelque chose qui cloche. Depuis avril à peu près. À ce moment-là, j'étais hyper fâchée envers moi-même et les autres et je ne voulais plus avoir d'amis, j'étais dans une genre de mentalité «Mais qui a besoins d'amis? Je peux bien être seule.». Je me suis dit que c'était normal, il me semble que j'étais en conflit avec ma gang à ce moment-là donc bon, rien de bien préoccupant.

    Sauf que ça s'est éternisé. En juin, en j'ai commencé à avoir d'horribles maux de ventre qui me pourrissent le moral et me rendent encore plus irritable.

    Mois après mois, j'ai commencé à me refermer de plus en plus. Je n'ai vu personne, à part ma famille, pendant les vacances d'été. Au retour à l'école, j'ai juste totalement perdu la motivation et rien n'a changé depuis, en février de l'année suivante. Ça fait donc près d'un an que je vis avec ça.

    J'ai considéré la probabilité d'une dépression, mais, pour moi, je me suis dit que c'était surement banal, que ce n'était qu'une phase. Mais en regardant les symptômes possibles, c'est là que c'est flagrant: tristesse, irritabilité (au début, je mettais ça sur mon mal de ventre, mais ça persiste même sans les douleurs), stress/anxiété (crise de panique), fatigue (je suis constamment drainée depuis un an, extrêmement fatiguée mentalement), manger plus (j'ai remarqué que je mangeais souvent du chocolat en revenant de l'école et après le souper, souvent pour combler un sorte de "manque", je ne sais pas comment l'expliquer), perte de motivation, isolement... Honnêtement, je ne me comprends même plus.

    J'ai essayé d'en parler avec la TES de mon école, mais bon, elle m'a pas vraiment aidé (elle m'a sorti "Si tu n'arrives pas à te comprendre, je ne peux pas te comprendre et les autres non plus". Donc bon, j'ai plus trop envie d'aller la voir!). Pour aller voir un psy, il faudrait que j'en parle à mes parents, et je doute qu'il vont me prendre au sérieux. Ils ont toujours pas mal minimisé mes problèmes.

    La seule solution que j'envisage, c'est d'aller au CLSC près de chez moi grâce à une amie qui pourrait m'y conduire. Par contre, je ne sais pas comment ça marche. Est-ce qu'il faut prendre un rendez-vous préalablement par téléphone ou on peut directement se présenter à l'accueil? Est-ce qu'il y a des rendez-vous, du style une fois aux deux semaines, ou il n'y a pas de suivi? Est-ce qu'ils sont capables de poser des diagnostics? Et si jamais un constat tombe, est-ce que je dois en parler à mes parents?

    Bref, désolée pour toutes ces questions! Merci à l'avance!

  • avatar

    TisaneÉlégante7

    elle/elle·13 ans

    2m

    J'veux pas

    J'veux pas retomber dans la depression mais j'ai l'impression que j'ai de la difficulter de retrouver la joie de vivre et y'a toute ces personnes qui normalise des problème grave comme l'anorexie et l'automutilation. Et quand les personnes en parles jai juste envie de recommencer.

    J'veux pas replonger dans les problèmes alors que je vien de m'en sortir.

    Help.

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    2m

    Phobie social ou Anxiété?

    Argh!!!

    je sais plus ce qui ce passe dans ma tête!!! Mes notes sont devenue bof depuis les vacances de Noël, mes amies toxique ( oui, je précise. J’ai des amies ULTRA toxique..) me parle plus. Cette année, je crois que c’est devenue la plus pire!! J’angoisse constamment, comme si je manquais d’hygiène.. souffle? Je sais plus un truc comme sa! Je pense arrêter à l’école je travaille presque plus, je dort plutôt! Je dort mal c’est temps si parce que je vie une période compliquée dans ma vie donc je dort moins. Je m’enferme mille ans dans les toilettes pour vider toutes larmes de mon corps, le bruit.. les gents à l’école omg le monde!!! 😱😱 j’ai realiser que l’ecole m’angoissais à partir du jour un.. C’est une phobie social ou c’est juste de l’anxiété tout court? 😮‍💨

    Une fille bien angoissée.. 😵‍💫

  • avatar

    TornadePatient7

    il/lui·14 ans

    2m

    RAAAAAAAAH!!!

    …. Salut …. De pire en pire maintenant aussi tot que je suis seule j’ai la pression au torce je suis toujour fatiguée maintenant j’ai 5 coupure au bras et je braille seule dans mon lit aussi tot que j’ai une chance et si j’ai le malheur de penser a quelque chose de frustrant j’ai envie de tout défoncée

  • avatar

    ChatOriginal11

    elle/elle

    6m

    Anxiété

    Je sais pas si je suis la seule mais je fais extrêmement d'anxiété c'est temp si....parce que,je suis maintenant au secondaire 1 et j'ai peur de raté ma vie.....je fais aussi pas mal de crise de panique sois le soir ou la nuit a cause de la mort.... Je sais pas si je suis la seule mais quand je pense a la mort c'est comme si je la sentais venir à moi et que j'allais mourir dans les prochaines 10 minute....

    😶‍🌫️🙁😥

  • avatar

    ThéFestive1

    elle/elle·13 ans

    4m

    Douleur

    coucou!

    J’aurai besoin d’aide pour arrêter de me faire mal. Quand je suis anxieuse ou en colère ou triste j’ai tendance à me mordre ou me tordre les mains. Je ne sais pas si c’est le fait de ressentir la douleur ou juste me défouler qui m’aide mais après je me sens mieux mais pas pour mon corps. Cela fait longtemps que j’utilise cette technique et maintenant les marques de morsures reste une journée/nuit avant de disparaître… je sais que si ça continue comme ça, ça va empirer et mal se finir. Aidez-moi, svp.

  • avatar

    ViolonAnxieuse7

    elle/elle·17 ans

    2m

    La dépression

    Salut.. j’étais entrain de faire des recherches résultat je me suis retrouver ici a me crée un compte. Donc voilà un résumé de mon histoire… Cela fait maintenant 4 ans que je souffre de dépression. A chaque fois que j’ai l’impression que je vais m’en sortir il m’arrive quelque chose et je retombe. Mais cette fois ci je n’es plus envie de me battre, j’ai pu envies de sortir bref pu envie de quoi que se sois. Je suis complètement seul je n’es aucun amis ( la pertes de mes amis est arriver il y a 3 ans environs parce que je ne n’allais vraiment pas bien) et depuis ce moment je suis seuls sans amis sans personne à qui parler à part ma psy et honnêtement j’ai l’impression que malgré depuis le temps que je la voie y’a comme pas eu de déclic avec elle donc ça marche pas trop. Il y a ma mère qui essaye de son mieux de m’aider mais j’ai l’impression que je la repousse plus qu’autre chose et ça me fruste car ce n’es pas ce que je veux. Ça fait 4 jours que je ne sort plus de ma chambre ça fait 4ans que je fait de la grosse insomnie et 3 ans environ que je ne mange presque plus… bref comme vous devez vous en douter il m’est arriver un truc il a 4 jour qui m’a complètement replonger dans tout ça. Cette fois j’ai l’impression que c’est une des rechute les plus dures que j’ai eu. Je sais plus comment m’en sortir puisque une partie de moi est fatigué de se battre donc je me laisse dépérir sans rien fair. Je suis perdu… désolé des fautes j’ai beaucoup de difficultés avec l’écriture.

  • avatar

    AthlétismeAuthentique6

    Préfère ne pas répondre

    2m

    Quoi faire

    Dernièrement, je me sent déprimée, car je me sens submergée par tout ce qui se passe dans ma vie. Je ne sais pas ce que je veux faire à l'avenir, j'ai des tonnes de devoirs, mes entraînements sont fous, je dois trouver le travail que je veux prendre cet été (si je suis acceptée), je dois équilibrer ma vie avec mes amies et ma relation amoureuse, j'ai l'impression que de plus en plus de choses se présentent dans ma vie et je ne sais tout simplement pas quoi faire. Je me sens indésirable et négligée par mes parents, à tel point que je ne veux même plus vivre avec eux. Je me sens inutile. Je me sens incapable d'accomplir quoi que ce soit. J'ai l'impression que ça ne sert à rien. Je ne sais pas quoi faire.

  • avatar

    NuagePrécise12

    elle/elle·16 ans

    2m

    Rebonjour!

    Bonjour! Désolée, ça fait des semaines que j'ai pas donnée de nouvelles. Pour faire court, ma vie est un peu compliquée ces derniers temps. Mais, vous inquiétez pas, je suis encore là. Bref cette semaine, j'aimerais savoir si vous avez déjà pris une décision, alors que personne était d'accord avec, mais que tu regrettes pas... ou encore, le contraire, pourquoi regrettes-tu cette décision. Donnez des détails si vous êtes à l'aise!

  • avatar

    HoisinSérieux1

    elle/elle

    2m

    est ce que je suis normal

    coucou, je suis au secondaire et jai l'impression d'etre bizarre de ne pas etre dans le norme jai beaucoup de difficulter a gerer mes émotion et en ce moment tout mes émotion se transforme en colere ou je me met a pleurer mais jai l'imprssion que aucune de mais amie m'aime vrm et quelle sont tout contre moi ma meilleure amie ma abandoner et ma mis toute mes amie a dos mais cette fille je l'aime vrm et je m'inquiete pour elle car son chum la quitter et elle est celibataire mais elle enchaine les relation pour l'oublier je fais du patin et du snow mais ma mere ne veut jamais aller me porter a la patinoire donc je peut pas vrm aller en faire bref

  • avatar

    MagnoliaÉpatante7

    elle/elle

    2m

    Besoin de conseil (Automutilation)

    Je me m'automutile depuis un certain temps. Je sais qu'il fait que j'arrête j'essaie mais j'ai beaucoup de difficultés. Ça fesait 10 jours que je ne l'avais pas fait (je le fesait très régulièrement parfois plusieurs fois par jour), mais hier j'ai recommencé. Avant je n'avais pas vraiment de difficultés a le cacher car les cicatrices partait après quelques heures. Puis progressivement les cicatrices on commencé a durée de plus en plus longtemps car je me fait plus mal a chaque fois. Petit peu par petit peu. Mais c'est dure d'arrêter j'essaie de les cacher mais c'est difficile. Est ce que vous auriez des trucs pour les cacher ?Je fait le truc de l'élastique et j'essaie de ne pas le faire mais c'est dure ( si vous avez des techniques ou des conseils pour arrêter je suis preneuse) personne n'est au courant a part une de mes amie. J'ai une travailleuse sociale et je me dit que je devrait en parler a quelqu'un ou a mes parents avec qui j'ai une très bonne relation. Mis je me sens coupable de me mutilé et j'ai l'impression que mes parents vont être déçu de moi, en colère, ou vont être triste que je me sente aussi mal. Ce qui me rend vraiment coupable et c'est pour ça que presque personne est au courant. Je me sens tellement mal j'ai plus d'énergie je suis fatigué, j'ai de la difficultés a mangé car je suis souvent nauséuse et je n'ai donc pas faim surtout le matin mais également parfois le reste de la journée. J'ai déjà vomis/mal de coeur a cause de mon anxiété ce qui me rend encore plus anxieuse. Mais j'ai peur dans parler pour pas faire de la peine a mes parents. Et j'ai peur de comment va réagir mon entourage. Car je sais pas ce qui va ce passer si ils découvrent mon état. J'ai peur de ce qui pourrait ce passer si j'en parle a des professionnels. Je sais plus quoi faire. Avez vous des conseils ?

  • avatar

    TornadePassionné5

    elle/elle·13 ans

    2m

    Again and again

    sa fait plusieur ts que je fait et sa ne marche jamais mes camarade me demande pk jetais pas la la veille et je leur ment en disent que jetais malade alors que enft je suis a lhopital car jai pris trop de medicament mes ts ne marche pas et meme jamais je sais pas comment faire je suis tanner

  • avatar

    BubbleteaPassionné8

    iel

    2m

    Automutilation

    Bonjour. Depuis 2020, je m’automutilie. Au départ c’était avec un crayon, puis mes ongles, ouis des ciseaux, puis une lame.

    Mais je ne le fait jamais profond parce que je n’aime pas ça, j’ai peur quand je saigne très peu, donc je ne le fais pas profond.

    J’ai envie d’en parler à ma travailleuse sociale, car je suis tanner de le garder pour moi, mais j’ai peur qu’elle pense que ma vie sois en danger. (Ma vie n’est PAS en danger.)

    Je ne veux PAS mourir, je n’est PAS d’idées suicidaires, j’ai peur de la mort et j’ai beaucoup de choses que j’aime que je ne veux pas perdre (surtout mes amis, ma famille et mes loisirs.)

    M’infliger des blessures m’aide simplement à faire face à mes émotions (je suis au courant que ce n’est pas bon.)


    Il y a 2 points que je suis venus aborder avec cela:

    1- À chaque fois que je le fais je me sens mal de le faire je ne sais pas pourquoi. Ça me fais du bien, mais je me send mal, j’ai peur que ma famille le découvre.

    2- Je veux en parler à ma travailleuse sociale, mais j’ai peur qu’elle pense que je suis un danger pour ma sécuriter, malgré le nombre de fois que je dis que je ne le suis pas. Elle pourrais penser que la situation pourrais s’aggraver, mais je ne le fais pas profond et je ne le fais pas souvent.

    J’ai peur d’en parler, avez -vous des suggestions?

Les plus consultées

Liste de discussions

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    2m
    Sacré DI.. 😕

    J'ai su après mon évaluation psychologique que j'ai été diagnostiqueée Déficience Intellectuel (DI).. Je me sens toute à l'envers, avant de le savoir je savais qu'il y avais quelques choses qui clochais en moi et comment mon cerveau fonctionnais. Lundi matin, j'ai eu un rendez-vous pour qu'on m'explique le rapport de mon évaluation.

    la psy m'avais expliquer que je pouvais tant fonctionner comme les autres, moi qui voulais aller à l'université, finir mes études et avoir un baccalaureal et enfin travailler avec Tel-jeunes. c'est mon rêver d'aider le monde au mieux que je peux! Ma travailleuse social et ma mère ont dit que je devrais mettre une crois sur ce rêve..

    Je me déteste.. je deteste ce trouble qui m'êmpeche de realiser mon rêve..

    Je sais plus quoi faire... Est-ce que je dois continuer a y croire que je vais y arriver? ou je dois laisser tomber?..

    Lapin xx

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle·17 ans

    1a
    Anxiété du Sport...

    Bonjour,

    Je vous écris car Je voulais savoir votre avis sur un un truc...

    Alors voilà, hem je fais de l'anxiété sociale et de performance. Les sports m'on toujours causé de l'anxiété. Surtout quand je suis en équipe... Il n'y a pas longtemps, j'ai vue que j'était assez doué au frisbee. À mon école il y a de l'Ultimate Frisbee et j'aimerais bien essayer l'année prochaine. Le problème c'est que je ne sais pas si je vais faire de l'anxiété... Je fais du Karaté ce qui ne me cause pas d'anxiété puisque c'est plus chacun pour soi. De plus, l'année passée j'ai fait des arts donc, c'est sûr que c'est plus « RELAXE » Mais le Ultimate Frisbee c'est plus en équipe et c'est du SPORT. Ce n'est pas vraiment pour des gens plus gêner comme moi...

    Bref voilà, j'aimerais vraiment beaucoup essayer mais j'ai peur de faire de l'anxiété ( ce qui fera que je ne me sentira pas bien ) Que faire ?

    Merci :D

  • avatar

    LapinPolyvalente12

    elle/elle

    1m
    Nouvelle année, nouvelle moi?

    Je sais que les autres années précedentes ont été difficiles avec la covid et tout le reste.. mais cette celle de 2024 m'angoisse beaucoup.. l'année à déjas mal commencer pour moi, mes seules amies à l'école sont parties de leurs coter en me laissent toute seule..

    La grippr à recommencer aussie, Tannée d'être en centre jeunesse.. pour mes notes à l'école je sais plus trop, tout va mal!! Moi qui croyais que cette années allais être mieux que les autres.. Dois-je changer comment je suis? pour que la société m'aime mieux?..


    Une fille qui est perdu dans ses pensée et qui as besoin d'aide..

    Lapine xox

  • avatar

    BubbleteaPassionné8

    iel

    2a
    Clavardage
    Est-ce normal que quand j’essai de clavarder cela ne marche plus? Cela fait disparaître la petite fenêtre de clavardage et elle réapparaît quelque heures après