La santé mentale pour vrai

La santé mentale pour vrai

Nouvelle publication

Récents Les plus consultées

Récents

  • avatar

    ChatCompréhensive4

    il/lui

    8h

    Problème de sommeil

    Bonjour,


    ces temps-ci je vis pas mal de choses stressantes à l’école ( la rentrée, problème avec les profs) et aussi au hockey ( début de saison la semaine prochaine nouvelle équipe et coach). Ça m’empêche vraiment de bien dormir. Je c’est la première fois que tout ça me préoccupe autant. C’est quoi les meilleurs trucs pour bien dormir.

  • avatar

    NuageCréative4

    elle/elle

    1j

    Future

    Salut

    Je suis en secondaire 3 et je sais que ça peut sembler étrange mais j’ai vraiment peur de gradué, de devoir déménagé pour aller dans le Cegep que je désirs, de devoir vivre sans mes parents. La plupart de mes amis, contrairement, on hâte de s’en aller. Je ne fait que penser à ça. Je vais devoir vivre ailleurs sans mes parents ni ma sœur. Plus de soirée télé en famille collés, plus le quotidien ensemble. Je suis tellement triste et stresser. Est ce que quelqu’un a vécu cela et pourrait me dire comment m’y habituer? Merci beaucoup

  • avatar

    TacoHonnête11

    elle/elle

    1j

    Sous sa propre pression …(•̩̩̩̩_•̩̩̩̩)

    Bonjour TJ! Je suis présentement en secondaire cinq, donc les inscriptions au cégep approche à grand pas ( trop grands…) j’ai la chance de savoir dans quel domaine je me dirige. mais selon la dpj et les professionnels de la santé mentale, il impossible de rester chez ma mère (monoparentale) comme ça serais malsain voir dangereux d’y rester. Mon soucis est le suivant : je dois partir en appartement… tout arrive trop vite de plus tout coûte tellement cher que l’anxiété m’empêche de dormir… mes diagnostics medical font que louer une chambre est vraiment moins adaptée à mes besoins… je ne sais plus où mettre la tête, où commencer et surtout je voudrait que tout sois déjà régler, que tout sois sous contrôle! Mes amis de TJ j’ai besoin de vos conseils …

    • une fille bien trop presser (stresser)
  • avatar

    KetchupOptimiste10

    elle/elle

    3j

    Inquiétude constante

    Bonjour,

    comment je fais pour avoir moins peur de me faire agresser? J'ai tjrs eu peur mais ça s'empire constamment au fil du temps (je suis maintenant en sec. 3) et je deviens anxieuse à même entendre des gens en parler. Je commence à trembler et tout, je dois boucher mes oreilles pour pas commencer à pleurer. Même si je n'ai jamais vécu ce genre de situation (Viol, agression sexuelle).

    Comment je fais pour arrêter d'y penser chaque jour?

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    2j

    « Désolée »

    Bonjour,


    Je vous écris parce qu'il y a quelque chose qui me gosse vraiment et je ne sais vraiment pas quoi faiiire !!


    Je n'arrête pas de m'excuser pour rien ! Je dis toujours « désolée » à la moindre petite erreur que je commets !! Je fais de l'anxiété sociale et parfois on me juge... J'ai eu ce réflexe de dire toujours désolée quand je fais une erreur pour ne pas qu'on me chiale dessus !


    Mais là, je m'excuse toujours ! Par exemple, quand je suis en EPS ( Éducation physique et à la santé ) et que je laisse passer une balle au Spikeball, je m'excuse ! Et je ne suis pas capable, de ne PAS m'en vouloir pour ce mini truc ! Sa me décourage !!


    Les personnes me trouves super bizarre parce que je m'excuse toujours pour la moindre petite chose , mais je ne suis pas capable de ne pas m'excuser ! J'ai dévelloper un réflexe. Je suis tannée de m'entendre dire 10 fois dans le cours : « Désolée » !


    Pourriez-vous m'aidez svp ?


    Merci !!


    BélierTalentueuse1

  • avatar

    LilasRaisonnable14

    il/lui

    5j

    La vie a aucun sens

    Pendant 2 ans j’ai vécu l’enfer puis cette été je réussissais a aller mieux et j’ai eu quelqu’un de proche qui est mort donc je feel je pense encore plus mal que avant pour vrai c presque a se demander si la douleur a une fin

  • avatar

    Arc-en-cielFestif1

    elle/elle

    6j

    Emetophobia

    Bonjour, j'ai emetophobia se qui veut dire extement peur du vomit et je pexu pas arreter de stresser ex. mon estoma me derange un peut et BOOM une attack paniqe. Quoi faire?

  • avatar

    TajineIntelligent6

    elle/elle

    12j

    uhm

    je n'ai pas le goût de grandir. je veux rester un enfant, ne pas avoir à m'inquiéter pour de l'argent, ne pas quitter ma famille, ne pas les voir mourir, ne pas perdre des personnes importantes à mes yeux, ne pas avoir à étudier comme une folle... tout ça pour finalement mourir. Ça me fait tellement peur, je veux rester un enfant pour la vie :(

    Je comprends pas vraiment ce que ça veut dire, la vie. Au fond, on passe le 1/3 de notre vie à étudier, l'autre tiers à travailler, puis vient la retraite, et lorsque tu as enfin du temps libre, tu ne peux plus rien faire car tu es trop vieux.

    J'aurais aimé à la place devenir riche et faire le tour du monde, ne pas avoir à m'inquiéter pour des stupides qui veulent la moitié de mon salaire pour détruire et refaire un trottoir 5 fois, ce qui est franchement très inutile....

    Je veux apprendre à profiter de la vie, ne plus avoir aucun soucis. Je n'ai aucune raison de m'inquiéter, mais pourtant je m'inquiète toujours. Je ne sais plus quoi faire de ma vie. Je ne fais qu'exister, personne se rappellera de moi de toute manières. Je ne sais plus quoi faire de ma vie, franchement.

    Je veux changer des trucs sur moi que je ne peux pas changer et ça me met au désespoir. Je ne veux pas mourir, mais je ne veux pas vivre pour l'éternité aussi...


    J'ai besoin d'aide.

  • avatar

    Arc-en-cielFestif1

    elle/elle

    4j

    Pleure

    Bonjour tj je te demande de l’aide pour mon petit problème. Je pleur presque tous les nuit et je stress tous le temp. Sa n’aide pas que je vais avoir des bronches Octobre 19 et j’ai déjà un appareil dentaire. Je vous demande de m’ aider à mettre ma tête au bonne endroit. Merci TJ!

  • avatar

    PaddleboardTenace8

    elle/elle

    6j

    Du mal à s'accepter

    J'aimerais vraiment perdre du poids parce que je ne suis vraiment pas a l'aise dans mon corps. (Je sais, comme tout le monde le dit, il faut s'aimer soi-même. Le problème c'est que mon poids c'est vraiment mon plus gros complexe donc je ne suis pas capable de l'accepter). Bref, en gros c'est la première fois que je veux sérieusement perdre du poids mais je ne sais pas trop comment m'y prendre, surtout que je ne veux pas mettre mes parents au courant pour ne pas les inquiéter.

  • avatar

    RandonnéeBrillante13

    elle/elle

    10j

    Stressée presque tout le temps

    Bon après-midi,

    Depuis le début de l'année scolaire (sec. 3 pour moi), je n'arrête pas d'être stressée et je me demandais si vous avez des idées de ce que je devrais faire ou des trucs pour réduire mon stress.

    En fait, depuis que j'ai commencer le secondaire je suis beaucoup plus stressée qu'au primaire, mais cette année c'est différent: je n'arrête pas de m'inquiété. Donc, voici ce qu'il se passe: Je stresse parce que j'ai peur d'être seule et, quand je suis seule, j'ai peur que quelque chose arrive et que je ne sois pas à la hauteur pour m'en sortir. Ex: Je suis la seule de ma gang dans un cours et le prof a dit qu'il allait avoir une sortie, mais je ne sais même pas si elle va avoir lieu et c'est quand, mais ça me stresse pareil. Aussi, à cause de ce stress, je me trouve des excuses pour ne pas aller faire des activités avec mes amies (je suis même aller jusqu'à trouver une excuse pour ne pas aller à la fête de mon amie) et, quand je fais ça, je me sens rejet et je m'imagine qu'elles parlent dans mon dos ce qui me fait encore plus stresser. J'ai aussi peur de la rentrée de mon secondaire 4 et 5 et de mon cégep (j'ai peur d'être seule).

    Également, j'ai peur pour mon futur. J'ai peur de ne pas avoir des bonnes notes à l'école et de décevoir mes parents même si je suis dans les plus fortes de ma classe. Vu que j'ai peur de décevoir mes parents, je parle jamais de mes problèmes parce que je ne veux pas qu'ils le sachent. Donc, écrire ça présentement me stresse vraiment.

    Merci!!!

  • avatar

    LavandeMinutieuse8

    elle/elle

    5j

    Je sais plus ce que je veux

    Je ne sais plus ce que je veux. Est-ce que je veux casser avec mon "copain" ou je veux rester? Est-ce que je veux continuer le suivi avec la travailleuse sociale? Est-ce je veux encore donner mon 110% à l’école? Est-ce que je veux encore avoir mes "amis" qui sont de plus en plus distant? Il remarque pas quand ça va mal alors à quoi bon? Est-ce que je sers vraiment à quelque chose? Est-ce que je veux vraiment rester comme je suis? Une fille médicamentée pour la dépression toujours triste qui n’a pas de but dans la vie. Parfois je me demande même si je veux encore vivre… c’est compliqué je ne veux plus choisir. Même savoir quoi manger est dur car les trucs qui me rendait bien avant n’ont plus aucun effet sur moi. J’ai le gout de me rouler en boule dans un coin et de ne plus bouger jusqu’à mon dernier souffle. Je suis fatiguée de vivre. Pourquoi je ne peux pas faire une pause et respirer?

  • avatar

    CrocrodileCommunicatif10

    elle/elle

    7j

    je sais pu quoi faire

    jai des demons dans ma tete pis je sais pas quoi faire avec. jveux en parler mais je sais pas a qui..

  • avatar

    NuageIntéressante13

    il/lui

    16j

    J'ai pu le goût à rien

    Depuis tout petit, j'adorais juste faire n'importe quoi. Au cours du temps j'ai développé des passe-temps. Durant le primaire il y avait certains romans "adultes" qui m'intéressaient et je lisais des tomes entiers sans m'arrêter. Puis je découvris les jeux vidéos et je suis ainsi devenu fou de ces derniers. Je prenais un réel plaisir à jouer autant avec des amis que des inconnus. Le principal c'était que je jouais et en étant à l'école j'avais hâte de retourner à la maison pour finalement pouvoir retourner sur cet ordinateur. Le secondaire passe et je commence à de plus en plus perdre ce plaisir. La lecture ne m'intéressait plus. Maintenant, à ma première session de cégep je me rend compte que j'ai vraiment aucun passe-temps. Je m'oblige parfois à aller parler à des amis ou tout simplement jouer à des jeux, mais je n'ai vraiment aucun plaisir. Tout ce que je trouve à faire c'est aller dans mon lit pour soit: Dormir ou écouter de la musique.

    Y aurait pas un moyen que je finisse pas mes jours à juste m'ennuyer indéfiniment? Faudrait-il que je consulte un professionnel pour mon « manque de goût » sur tout? Je me trouve quand même misérable à juste grignoter et m'affaler sur mon lit.

    Je sais que la façon de répondre à ce post serait: « Trouve toi d'autres passions, dessine, tricote et blah blah blah ». J'ai essayé de m'y intéresser, mais je suis juste pas capable. Enfin bref, c'était plus une rant qu'autre chose.

  • avatar

    RamenHumble5

    elle/elle

    29j

    Trauma problématique

    Quand j'avais 6 ans, j'ai été victime d'agression pédophile. Depuis, quand je suis avec des garçons plus âgés ou plus grands, je me mets à stresser, comme si je voulais fuir. Ça m'encombre beaucoup la vie.

    (ps: Ça fait aussi ça avec mon père)

  • avatar

    CaféAuthentique1

    elle/elle

    13j

    Anxiété 24/7

    Hello TJ! Si je suis ici aujourd'hui c'est que j'ai besoin de parler et aussi si possible de conseil:)

    En fait, je viens de commencer le secondaires et mon anxiété est revenu. Pour faire simple, j'ai toujours été une fille anxieuse. entre anxiété de performance, anxiété social ou tout simplement stresse je suis passer par tout.

    Mais là, j'ai l'impression que c'est pire... La rentrée scolaire me stressait énormément mais évidemment, tout c'est bien passer. Sauf que mon stress est revenu lors d'un évênement la semaine passer. En fait, j'avais un cours de piscine a l'école et j'appréhendais énormément. En fait, jusqu'à mes huit ans, j'avais une phobie de l'eau. J'ai un peu débloqué quand nous avons eu une piscine mais je ne m'étais jamais baigner dans une piscine ou je ne touchais pas le fond. Alors lorsque le cours de piscine est arriver, j'allais de moins en moins bien. J'ai finis par faire une crise de panique. Je pleurais énormément, je tremblais, mes dents claquait, et je ne sentais plus mes mains qui était comme engourdie. J'avais aussi beaucoup de difficulter a respirer comme si j'allais mourir.

    A partir de se moments là, j'ai l'impression que mon stress est revenue. Comme si s'était un déclancheur.

    Maintenant, touts les matins je vit de l'anxiété. Me lever le matin dans l'optique d'aller a l'école est comme une montagne et quand viens le temps de partir pour l'école c'est comme si il y avait un mur devant la porte qui m'empêchait de sortir. Aussi, j'ai TOUJOURS mal aux ventre en partant pour l'école, genre tout les matins. J'ai envie de pleurer quand je pense a partir de la maison.

    Une fois dans l'autobus, j'overthink et je pense a tout ce qui pourrais mal se passer. Je pourrais arriver en retard, arriver en retard en cours et me faire juger, je pourrais ne pas trouver ma classe ou mes amis ou encore plein d'autre scénario.

    A chaque fois, j'arrive a l'école en un morceau et tout ce passe bien tout le long de ma journée.

    Par contre, il m'arrive aussi de stresser pendant la journée. Par example, je me mord l'interieur de la bouche ou je me gratte la peau des bras ou de la jambe.

    Quand je reviens le soir, je vais mieux comme si un poids s'était enlver de mes épaules.

    Et là, arrive le temps que je me couche. A ce moment, j'anticipe de lendemain et je retarde donc mon heure de coucher en lisant ou trainant sur les réseaux sociaux jusqu'a tard pour ne pas avoir a m'endormir. Quand je décide enfin de dormir, je pense trop, BEAUCOUP trop jusqu'a m'endormir et la même boucle reccommence le lendemain.

    Bref, j'en ai marre mais je ne sais pas quoi faire pour me sortir de ce cercle viscieux. C'est comme si une part de moi sais que tout vas bien mais je continue a ne pas aller bien.

    En plus, mecredi est mon prochain cours de piscine et j'ai une présentation oral cet date là aussi alors je sens que je ne passerai pas une bonne journée demain ni après-demain.

    Alors j'aurais vraiment besoin de conseil parce-que je sais ce qui m'attend demain matin...

    En espérant ne pas vous avoir ennuyer avec mon pavé...

    CaféAuthentique1 xxx

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    22j

    Landing on the Moon

    Bonjour !


    J'ai décidée de vous écrire aujourd'hui pour vous faire part de quelque chose et... Hem j'aimerais savoir si sa vous arrive aussi.


    Bon, on tombe tous dans la lune parfois, ça c'est sûr, mais pour ma part, je tombe souvent dans la lune... Et je trouve sa vraiment bizarre... Je suis une fille qui à BEAUCOUP d'imagination et je suis très souvent dans mon univers farfelue.


    Il m'arrive parfois de tomber dans la lune, mais comme vraiment dans la lune ! Je pense à un truc et je ne fais plus attention à ce qu'il y a autour de moi !! Je n'entend plus le monde me parler autour de moi ! Et là soudainement, je reviens à la réalitée et après que je m'en sois rendue compte, sa me perturbe...


    J'ai tomber beaucoup de fois dans la lune comme en éducation physique dans un cours de Volleyball ! Et bien sûr, j'était TELLEMENT dans la lune que je ne me suis même pas rendue compte que mon amie avait fait un service... Et le ballon m'est arrivée dans le visage ! C'est à ce moment là que je suis revenue à la réalitée haha...


    Il m'arrive aussi parfois de me PARLER À MOI MÊME sans que je m'en rends compte. Mes parents trouvent ça parfois assez étranges... Au moins, je ne le fais pas à l'école !


    Bref voilà, je ne sais pas si vous auriez des trucs à me donner parce que là, je suis un peu tannée... ( À savoir : Je ne tombe pas dans la lune dans mes cours apart en Éducation Physique. )


    Ps : Sorry si j'ai mis Diagnostics... Je ne savais pas trop quoi mettre comme sujet...


    Merci !

  • avatar

    ScorpionRespectueuse7

    elle/elle

    17j

    Acceptation de soi-même ?

    Allô à tous :)

    J'ai l'impression que je ne m'habille pas comme les gens à l'école. Je veux dire qu'ils ont un style vestimentaire beaucoup + développés (genre des vêtements Nike, des souliers Nike, etc.). Moi je n'ai rien de ça et pour être honnête, j'en veux pas. Je sais pas pourquoi, mais je me sens regardée des fois. Je sais pas si ça peut être à cause de mes vêtements qui ne sont pas comme les autres. Quand je dis ça, mes vêtement sont ben normal, y'a rien de dérangeant ou quoi que ce soit. Bref, j'aimerais avoir vos conseils pour cela. C'est comme si je ne m'accepte pas comme je suis, mais que je devrais.

    Merci :)

  • avatar

    TapiocaSouriant15

    il/lui

    21j

    Famille et etudes

    Bonjour, j'écris ici car ma famille met de la pression sur mes études. Ils veulent que je révisé TOUT ce que j'ai appris chaque jour. Je leur ai parlé de la pression qu'il me mettait, mais en vain. Maintenant, mon petit frère subit ça aussi, alors qu'il en qu'en Secondaire 1. Àa cause d'eux, je me sens mal, et je veux fuir la maison. Qu'est-ce que je peux faire pour aller mieux ?!? Ça devient insupportable !

  • avatar

    BasketballImpressionnante2

    elle/elle

    22j

    STRESS SANS STRESS

    Je dois bientôt faire les examen pour une école privé sauf que sa me stress énormément alors que ce n'est que mon deuxième choix. Je n'ai aucune idée de comment me préparer ou autre chose je vous en supplie est ce que vous avez qlqn ou un site gratuit ou des conseil pour men sortir

  • avatar

    PoutineRéaliste3

    elle/elle

    19j

    Trouble de personnalité évitante?

    Depuis plusieurs semaines, je me pose des questions sur ma santé mentale. C'est étrange à dire, mais j'ai le feeling (excusez mon anglisisme) que j'ai "quelque chose", le même que lorsque j'ai découvert que je suis TDA. J'ai fais mes recherches et je suis tombée sur le trouble de personnalité évitante, qui me correspond presque parfaitement; j'ai tous les critères sauf l'inhibition sociale (vraiment très difficile de m'impliquer dans une relation sans être sûre d'être aimée, réservée même dans les relations intimes par peur d'avoir l'air ridicule, inhibition dans les relations nouvelles à cause d'un sentiment de ne pas être à la hauteur, perception de moi comme étant inférieur et/sans attraits (dépendamment)) J'ai continué mes recherches et constaté que ce trouble inclus le Denis de l'avoir, donc je serais plus tentée de croire à de l'anxiété social spécifique, mais je me sens perdue. Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider s'il vous plaît?

  • avatar

    NuageIntéressante13

    il/lui

    1m

    C'est juste injuste

    Hier soir je revenais d'une soirée entre amis via le métro (Ligne Orange) et en attendant sur le quai et je remarque une femme et un chien. La femme a une pancarte écrit dessus « Anything would help » avec deux journaux dont un contenant une carte des lignes de la STM. Lorsque la voiture (navette de métro si vous préférez) arrive enfin, elle prendre la laisse de son chien et on découvre tous qu'il manque une patte à ce chien. Il s'est d'ailleurs un peu excité à l'arrivée de la voiture, mais elle a su le calmer très rapidement. En rentrant je remarque que tout le monde l'évitait et j'ai volontairement décidé de m'asseoir à côté d'elle, sur le banc qui était en parallèle à elle. Son chien, se cache sous deux bancs et elle consulte ses trajets. À un moment donné, elle tourne sa tête, regarde vers ma position et tous les deux on sourit. Mon sourire était un sourire de solidarité et le sien était probablement un signe qu'elle avait encore de l'humanité en elle. Plus le temps passe et plus elle est fatiguée. Je remarque soudain qu'elle dort sur place et elle échappera même une fois ses deux papiers puisqu'elle n'est pas capable de vaincre son énorme fatigue. Pendant ce temps là je textais une amie pour savoir si je devais faire quelque chose. Cette vue me rendait tellement triste en fait, car elle me faisait penser à quelqu'un que je connaissais et je voulais vraiment juste aller la voir et l'aider. Finalement ce qu'il s'est passé c'est qu'elle est descendu sur un quai différent du mien et je l'ai plus jamais revu. Je me suis senti tellement mal qu'en rentrant chez moi, j'ai juste mis de la bouffe sèche dans mon sac, une bouteille d'eau et je suis retourné pour la chercher. Malheureusement (?), j'ai perdu complètement sa trace, car son quai donnait sur la Ligne Verte et elle pourrait être dans n'importe quelle station de la Ligne Verte. Maintenant ce que je souhaite dire c'est: Pourquoi devraient ils (les itinérants) encore exister? Pourquoi Montréal n'a toujours pas trouvé une quelconque solution face à ça? Je veux dire, on est en 2022 et on peut faire tellement de choses pour eux. Moi personnellement je ne vais pas pouvoir revivre une journée sans penser à elle, me demander si elle a survécu ou non depuis. Que va t-il se passer en hiver? Son chien va t-il se retrouver sans maître et finalement tué par un quelconque véhicule? Y aurait-il pas des programmes qui pourraient aider à mieux les rediriger? Ou bien est-ce que c'est moi qui était trop fou hier soir pour avoir autant de compassion pour un cas pareil? Je sais juste que ma boussole est toute déréglée et ça me rend vraiment misérable.

    Si vous trouvez une femme avec un sac de randonnée, des tattoo sur les bras, un fishnet et un chien à trois pattes, offrez lui votre aide et prévenez moi

  • avatar

    SrirachaLoyal3

    Préfère ne pas répondre

    28j

    Retour à l'école

    Bonjour TJ!

    Je suis ici car je fais de l'anxiété sociale et qu'avec le retour à l'école après-demain je ne fait que des crises d'anxiété. Ça fait 3 ans que je suis avec ma meilleure amie dans ma classe et je viens d'apprendre que cette année je ne serais pas avec elle et qu'en plus tous mes amis sont dans une autre classe donc je me retrouve seule. Je rentre en sec 2 et comme je vous les dit je vais me retrouver toute seule et avec mon anxiété sociale je ne sais pas du tout comment faire pour surmonter ça. A chaque fois que je dois parler à quelqu'un ou même dans n'importe quelle situation sociale je me mets à paniqué. Je ne sais vraiment pas quoi faire pour me faire de nouveaux amis et pour surmonter l'école maintenant que mes amis ne sont plus avec moi. J'ai vraiment besoin de votre merci.

  • avatar

    ChipotlePositive1

    il/lui

    1a

    Un gars ça peut pleurer

    Depuis que je suis jeunes, mon père m’a appris que les gars ne pleurais pas. Ces temps-ci j’ai toujours envie de pleurer mais je ne veux pas le montrer à mes parents car j’ai peur qu’ils me jugent...Mais je crois avoir besoin d’aide...Quoi faire?
  • avatar

    NatationPrudent15

    elle/elle

    1m

    Je suis toujours fatiguée

    Je suis autiste, mais j'ai aussi de la douance, alors ça ne paraît pas vraiment et donc ça ne fait pas longtemps qu'on le sait. Ça m'a aidé à comprendre beaucoup de choses. Par exemple, je sais maintenant que si je suis aussi épuisée après une journée d'école, c'est parce que toute la journée, il y a trop de bruits, trop de lumière et agir comme une personne normale me demande beaucoup d'efforts. L'an passé, j'ai essayé de trouver des solutions, comme passer le plus de temps possible à la bibliothèque ou demander d'être assise à l'arrière de la classe, mais je m'endors quand même dès que je reviens à la maison, même si je dors au moins 8-9 heures par nuit. Je suis aussi assez active, je fais plusieurs sports, mais ça n'aide pas très longtemps. Cela fait en sorte que c'est compliqué d'étudier et de faire mes devoirs, parce que je n'ai jamais la concentration nécessaire le soir et cette année, j'aimerais commencer à travailler, mais l'école me prend trop d'énergie. Que pourrais-je faire pour être moins fatiguée par l'école?

  • avatar

    ChienLoyal6

    il/lui

    1m

    santé mental + un animal

    Je viens d'avoir un gecko et moi dans la vie je fait bcp d'anxiété donc pour moi sa a été une solution et depuis je vais vraiment mieux je me sent plus apaiser je le recommande 🦎🦎🦎

  • avatar

    FattoucheIngénieux15

    il/lui

    1m

    Bad trip qui dure

    Enfaite j’avais fais un bad trip y’a 2 semaine et j’ai 13 ans et la j’ai tiré à 22h puis j’ai eu des effets à 23 h et là il est 9h j’ai encore les effets… on dirait je suis au ralenti je respire vite mon coeur bat vite … et j’ai pas de voix… on dirait je meurs mais dans la vraie vie et on dirait je suis dans un rêve le bad trip peut durer combien de temps svp et il faut j’en parle à ma mère ?

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    1m

    Coeur en dynamite

    Bonjour ( ^ u ^ )

    Comme vous pouvez le voir sur le titre, mon coeur est en dynamite. Une métaphore bien sûr... Parce que parfois on dirais que mon coeur fait Tic tac et bha il va exploser à un moment donné...Je voulais vous parlez de quelque truc qui se passe avec mon anxiété avec vous... Peut-être pourriez vous m'aidez ( = ^ u ^ = )


    Bon premièrement, je suis une fille qui fait beaucoup d'anxiété ( sociale et de performance ). Heureusement, je me suis trouvée des trucs et j'ai eu des belles fierté malgré cet anxiété. Mais parfois mon coeur bat TRÈS vite. Souvent, ça me fait peur parce que j'ai peur de faire une crise cardiaque. Est-ce que ça ce peux ? ( o ~ o u )


    Deuxièmement, rougir pour moi c'est l'enfer. Surtout devant les gens. Et je rougis souvent parce que je me sens mal à l'aise, honteuse, gêner. Et savoir que je rougis ça me fait rougir encore plus. Comment faire pour arrêtez ça ?! ( ⊙▽⊙ ) Il a aussi ces TREMBLEMENTS que je déteste par dessus tout ! Je déteste avoir ça ! ( >"<||| ) Ça me mets encore super mal à l'aise devant les personnes parce que ça se voit que je tremble si on est à côté de moi. Et rôôôh il a des fois où mes amis me dise : « TU TREMBLE ». Mais je le sais que je tremble !! Pas besoin de me le dire ! Souvent trembler ça fais que ma performance n'est pas au top... Comme lancer un ballon de basket dans un examen (→_→) Pas super quand tout ton corps tremble ! ( Le ballon bougeait litteralement dans ma main ! ) Même que parfois, j'ai déjà claqués des dents ! Bref tout mon corps tremble. (⊙﹏⊙)


    Et que dire de ce « DÉSOLÉE » que je dis à la moindre petite minime chose que je fais. Par exemple juste bousculer quelqu'un au passage ! Même quand c'est l'autre personne qui ma bousculé ! Je dis vraiment désolée pour tout et je ne sais pas comment faire pour arrêter ça... ( * - * )


    Et finalement, il y a ma respiration... Déjà là, on dirais que je ne respire pas ( ^ u ^ u ) Genre en ce moment même en vous écrivant, ma respiration est tellement petite que je ne sens même pas mon ventre LEVER !! ( O - O ) Je n'aime pas faire les respirations ventrales. Ça me gêne, on dirais que tout le monde va m'entendre ! Quand je cours c'est l'enfer ! Déjà je fais de l'asthme et en plus j'ai de l'anxiété et je ne suis pas capable de prendre ma respiration en courant. Après une minutes j'ai des points de côtes ( T o T ) Parfois j'ai un mal de coeur aussi, mais c'est rare...Auriez vous des conseils à me donner ?

    Voili, voilà.

    Sorry pour le long texte ;)

    Merci de nous aidez TelJeune :) Parlez avec vous quand j'en es de besoin me fais le plus grand bien.

    BélierTalentueuse1

  • avatar

    ChawarmaRigoureux11

    elle/elle

    1a

    Changer pour son chum

    Mon chum ma dit que j’étai un peu grosse. Est-ce que je devrai perdre du poids pour lui?
  • avatar

    CaféCalme2

    elle/elle

    1m

    Changement au secondaire

    Allo, sa fait maintenant un an que je suis au secondaire, l’autre jour j’ai pris la décision de changer d’école pour mon secondaire deux. A mon ancienne école j’étais dans les populaires( sa ma pris beaucoup de temps pour me rendre la). Cette année je voulais commencer et déjà me sentir dans les gens populaires donc je suis allée voir sur les réseaux sociaux les filles de cette école, elle sont tellement parfaite. Elle sont tous grande et tres mince. J’ai une envie vraiment profonde d’être populaire et je pense que pour sa je dois être comme elles et depuis je me prive de nourriture pour leurs ressembler. En même temps je sais que c’est pas tres sains mais je trouve que c’est la seul solution pour m’en sortir au secondaire. Je suis perdu, je sais plus quoi faire.

  • avatar

    KetchupPassionné1

    elle/elle

    1m

    phobie d'impulsion, changements d'humeur, etc

    salut! je viens de créer mon compte, même si je lis des posts faits ici depuis un certain temps. Je sais que c'est anonyme, mais je pense que je peux quand même dire mon année pour donner du contexte. J'entre en secondaire 5. Je vois ma psychologue actuelle depuis l'été dernier, avant ça en secondaire 3 j'en voyait une autre mais je sentais que mes émotions n'étaient pas valides avec elle (ex. quand je lui parlais de mes humeurs elle me demandait si j'avais mes menstruations) alors je ne voulais plus y aller et ma mère m'a trouvé une autre psychologue, j'ai eu de la chance oui. il est peut-être important de mentionner que je suis dans l'attente d'un diagnostique de tsa, mais le reste m'inquiète et je ne suis pas certaine que c'est relié.

    malheureusement, mon problème n'est pas réglé. je me sens toujours invalidée. je pensais peut-être demander pour rencontrer un pédopsychiatre ou voir mon médecin de famille, mais je sais que la file d'attente peut être longue et je ne veux pas prendre de la place pour rien. en fait, mon humeur change tellement rapidement je peux vouloir me faire mal un soir et disparaitre alors que le lendemain je serais trop heureuse et j'ai l'impression que c'est ça qui fait en sorte que je ne suis pas prise au sérieuse, j'ai l'air heureuse en allant à mes rendez-vous. je me suis récemment faite laissée (il y a deux mois), et je me rends compte que mes emotions dépendaient beaucoup de lui et il était le moyen que j'avais trouvé pour réguler mes émotions autre que me faire mal. mes phobies d'impulsion ont vraiment augmenté depuis, surtout dans mes passes plus basses. quand j'en ai parlé à ma psychologue, elle m'a dit que tout le monde en a et c'est juste des pensées. je lui ai dit que ça me fait réellement peur, mais elle m'a dit qu'il fallait que je m'y fasse et que j'accepte que c'est juste des pensées. peu importe, je me sentais très invalidée et elle ne m'a pas du tout aidé. autre que mes phobies d'impulsion, comme je l'ai dit mes émotions changent rapidement, sans raison. de plus, je vis mes émotions intensément. au point où je ressens un vide quand je ne suis pas extrêmement triste, heureuse ou fâchée. depuis que mon ex m'a laissé, la peur de l'abandon que j'avais avant a uniquement augmenté. je me sens tellement insécure dans toutes mes relations, même avec mes amis ou ma famille je me sens constamment rejetée par tout le monde.

    je dois avouer que j'avais également le besoin de partager ce que je ressens et j'ai besoin de me sentir entendue, mais bon, je mets ça ici parce qu'au final ma question est: est-ce qu'il serait juste de demander à rencontrer par exemple un pédopsychiatre ou mon médecin de famille? (mon diagnostique de tsa va se faire dans une clinique spécialisée en tsa, mes rdv vont commencer à l'automne prochain. même si ma mère le suspecte depuis longtemps et le test de dépistage de tsa que ma psychologue m'a fait faire était positif, ce n'est pas confirmé. je l'ajoute si jamais ça influence la réponse, je ne sais pas.)

  • avatar

    GrenouilleMinutieux3

    elle/il

    1m

    Trop de temps libre?

    Ces temps ci je stresse beaucoup, souvent et intensément. Je ne stressait pas autant quand j'allais à l'école, donc je me suis mis à me demander, est-ce que j'ai trop de temps libre? J'ai peut-être trop de temps pour penser à des choses stressantes, pour voir des problème là où il n'y en a pas et pour ne penser à rien d'autre que mon anxiété? C'est l'été, j'ai pas d'heure au travail depuis un bout de temps et je n'ai pas vraiment de hobby, donc mes journées sont longues et vides. Je sais que je devais me trouver une occupation mais j'ai pas de motivation. Je ne veux pas commencer un projet et devoir l'interrompre parce que je fais une nouvelle crise. Je dois faire au mieux, si quelqu'un a des suggestions, je prend. Merci de votre écoute.

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    1m

    Possible trouble de colère

    (je sais que je post beaucoup récement ici. ces pas parse que je cherche de l'attention ou quoi que ce sois, ces juste que je prend enfin le courage de parler de problemes que j'ai depuis des années 🫥)


    Je crois avoir un trouble de colère. Il y a plusieurs choses qui ne font pas de sense qui me fache. des fois je peux avoir la meilleur journée au monde mais un seul petit truc arrive, et mon année est gaché.

    Exemples: tout ce qui sors du corp a quelqu'un. que ce sois, un rot, une toux, un pet ou même quelqu'un qui expire fort. ca me rend fou de colère. je ne peux pas expliquer pourquoi mais des fois je me retien de ne pas frappé la persone (même quand ces mes propre parents)

    les bruits forts. juste quand ma mère m'appelle pour souper, ca me frustre énormément. et ces même pas comme si ca me déconcentrait de ce que je faisait. des fois, je m'attend a ce qu'elle m'appelle depuis 10 minutes, mais des qu'elle m'appelle, jai envi de jeter un vase sur le mur😂


    Il n'y a pas juste ca. je prend les choses frustrante très mal. si je me chicane avec mes parents, ou meme si je trouve quelque chose d'injuste... Je me mutile de colère. je prend le rasoir, et je m'épluche la main. j'ai encore une cicatrice d'une chicane d'il y a 2 mois. cetait ma plus grosse coupure. jai eu un plaster pendant 2 jours parse que ca arretait pas de saigner. jai cacher ma main pendant les 2 jours et quand ma mère a vue la cicatrice, je lui ai dit que je me suis érraflé solide en jouant sur l'asphalte.

    je sais pas quoi faire. parse que si je dit a mes parents que j'ai un trouble de colère, je vais devoir leurs avouer toute les menteries que jai dit a propos de mes cicatrice.

    savez vous ce que je devrais faire? ou peut être, avez vous des technique pour ce calmer quand je suis en colère? merci bcp

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    1m

    je déteste la sueur avec passion

    J'ai toujours été plus large que les autres. et j'ai toujours détester ca de moi même. depuis genre 2 ans, j'essaille de prendre ca en main. je fait du sport, je bouge plus... mais il y a une chose qui m’empêche d’atteindre mes buts. La sueur.

    Je DÉTESTE la sueur. Ces facilement mon top 1 des pire sensations que je peux sentir. je ne peux pas exprimer a quel point jai envi de crever quand je sue. A chaque fois que je fait de l'éxercise, j'arrête a cause que je peux pas endurer la sueur.

    Sauriez vous comment m'aider a endurer la sueur? ou si vous avez des technique pour apprendre a vivre avec? merci bcp

  • avatar

    ChatCompréhensive4

    il/lui

    1m

    tw: idées suicidaires

    salut. Je sais pas trop par où commencer... je pense que j'écris cette publication surtout pour m'aider à mettre de l'ordre dans ma tête. Ya quelque mois j'ai publier un poste concernant le deuil difficile que je traversais. Aujourd'hui bien que je crois que ça ne m'aide pas trop d'avoir perdu mon père, mais j'ai l'impression que mon mal être ne vient pas uniquement de ça.Je vais mal. Mais je n'arrive pas a mettre des mots sur ce mal être la. Je pense que j'ai honte daller mal en fait. J'ai honte de ne pas être le gars plein de vie et toujours de bonnes humeurs qui remontent le moral a tout le monde.Je garde tout en dedans un j'ai pas vraiment les mots pour expliquer ce que je vis à l'intérieur de moi. Deux biens je ne sais pas a qui je voudrais parler. J'ai des amis, mais je ne me vois pas avoir ce genre de conversation avec eux. Je me mets a leurs places pis je ne saurais pas quoi me dire fac... je ne veux pas gâcher le mood avec mes idées noires. Avec ma mère ce n’est pas une option pour moi. C'est compliqué entre elle et moi. Mes grands frères ouain je me dis peut-être, mais comment ? Bon il me reste l'option dans parler avec mon intervenant.. Sauf que le problème je bloque a chaque fois je sais pas pourquoi ?J'ai compris une chose avec mon intervenant . J'ai du mal à progresser dans mon deuil parce que je ne me laisse pas le droit de vivre mes émotions. C'est difficile de pleurer un père qui n'était pas alaise de me voir pleurer. Peut-être bien que c'est la base de mon mal être en fait. Trop de larmes refouler. Je ne sais pas je réfléchis en écrivant.Dans les derniers jours, j'ai fait des conneries que je ne nommerais pas parce que ce n’était pas légal et parce que je suis loin d'être fier de moi. Je pète de plus en plus de coches des grosses coches. Je suis toujours en criss . On dirait que je ne vois pas le bout. Je ne me reconnais plus du tout. C'est la première fois que j’ai des idées suicidaires . Je pense que faudrait que je demande de l'aide. Je vois déjà un ts au CLSC ont dirait que j'ai peur de lui en parler. J’ai peur parce que j’ai peur que ma mère et mes frères le sachent que mes amis sachent. J’ai peur parce que Jai honte et parce que je ne vois pas comment ça peut réellement m'aider. Je suis bien entouré jai une grande famille, des amis, une équipe de hockey, un coach, etc. j’arrive a parlé a personne. je suis fake avec tout le monde.Je ne sais pas ce que j'attends en écrivant ici je pense que j'avais juste besoin organiser ma tête un peu. 

  • avatar

    VentFier15

    il/lui

    1m

    Solution

    J'ai relapse pi mon bras fait extrêmement mal. Je dois arrêter de le couper mais j'ai besoin daide.

  • avatar

    RamenHumble5

    elle/elle

    1m

    Stress, perfection, dépression, l'histoire de ma vie.

    (Je préviens, ce qui suit est l'histoire de ma vie.)

    Quand je suis née, j'ai automatiquement développé un fort besoin de protection, j'ai toujours été EXTRÊMEMENT anxieuse, jusqu'à même que dans mes premières semaines, je ne pouvais VRAIMENT PAS être séparer de ma mère (même si j'étais avec mon père) , je faisais littéralement des ÉNORMES crises de rage, bref, fort besoin d'attention et de sécurité.

    L'année d'après, une personne est arrivé dans ma vie: MON PETIT FRÈRE.

    Imaginer vouloir tout l'attention du monde et que pendant un instant, ce n'était plus POSSIBLE. Vous voyez, j'ai deux frères, un grand (3 ans de plus que moi) et un petit (1 an et demi de moins que moi).

    L'année d'après, ma mère est tombé en dépression (pendant 4 ans), j'ai donc manqué pas mal d'attention durant ma petite enfance, car mon père n'était pas le plus présent, il travaillait beaucoup et c'était comprenable avec 3 enfants en bas âge.

    J'ai donc pas mal minimisé mes crises d'anxiété et de rage, mais cette anxiété n'a jamais disparu, je l'ai canalisé (Et j'avoue, j'étais doué à 5 ans).

    Durant mes premières années de primaire, j'ai découvert que mes deux frères étaient diagnostiqués TSA et TDAH (oui, les deux avec hyperactivité, mais plus dans la parole quand dans les gestes). Donc mes parents, déjà fatiguer par leurs travails (ma mère aux études et mon père en usinage temps plein), donc le restant de l'attention, ils devaient l'utiliser pour mes frères, donc j'ai eu très peu de soutient, donc j'ai encore plus canalisé moi mes émotions et mon anxiété, mais...

    J'avais trouvé une manière d'avoir de l'attention. J'ai nommé ÊTRE PARFAITE, parce que oui, mes parents me félicitaient quand j'avais de bonnes notes, c'était un des seuls moyens d'avoir de l'attention. Parce que oui, j'ai toujours eu de la facilité à l'école, et c'était encore mieux si je faisais mieux. Donc un objectif m'est venu en tête: ÊTRE LA PERFECTION NIVEAU SCOLAIRE (oui, c'est idiot, mais j'avais 7 ans, faut pas m'en vouloir).

    Donc j'ai continué ce petit jeu jusqu'à ma 3ième année du primaire. Parce qu'un nouveau problème est arrivé, j'ai nommé LES AMITIÉS, parce que ce n'est pas très simple à gérer, j'étais un trio avec deux filles, et une de ses deux là ne voulais pas que je sois leur ami. Du coup on m'a laissé planter là pendant 1 ans, seule (manque d'attention niveau suprême).

    Donc j'ai trouvé un nouveau truc pour résoudre ça (oui, c'est toujours nul, mais c ma mentalité d'enfant de 10 ans). J'ai décidé de ne pas être juste parfaite niveau scolaire, c'était rendu niveau PARTOUT. Je voulais être la perfection incarnée. Parce que c'est bien connu, on ne peut rien reprocher à la perfection. J'ajoute à ça que je faisais de l'anxiété TOUS les soirs, j'étais incapable de sortir de chez moi à cause de mon agoraphobie et de mon émétophobie sauf pour l'école.

    Donc, j'ai continuer avec cette mentalité de basse qualité jusqu'à ma 5ième et 6ième année, je décrirais en cinq mots:

    Anxiété de performance, TAG, trouble d'anxiété social, intimidation, fausses amitiés.

    Donc depuis ma 6ième année, je suis en dépression, je suis rentré au secondaire avec toute cette merde d'histoire et j'ai commencé à penser au suicide (J'y pense encore, et j'arrive pas à m'en débarrasser), j'ai fait une tentative de suicide (cachée, mes parents n'ont jamais su, juste une de mes amies) et il y a 4 semaines j'ai trahi une amitié en déchargeant mes émotions, j'ai quasi coupé les ponts avec une autre (ma crush) et je repense au suicide, j'ai vraiment le goût, mais j'ai promis à quelqu'un de ne pas le faire.

    Je me mutile et j'ai recommencé mes crises d'anxiété et de panique,

    BREF JE NE SAIS PLUS QUOI FAIRE je cache tout à mes parents, bien qu'ils se doutent de quelque chose.

  • avatar

    GrenouilleMinutieux3

    elle/il

    1m

    Solitaire

    Bonjour c'est la première fois que je m'exprime ici, j'espère que ce sera utile. J'éprouve beaucoup d'anxiété en ce moment, surtout le soir, on appelle ça des angoisses nocturnes, c'est difficile de vivre avec ça. Le soir c'est souvent le moment de la journée où on est le plus vulnérables, donc l'anxiété nous gagne facilement. Je finis souvent la soirée en pleurs. Pour m'aider, je vais sur des lignes d'écoute 24h/24, je me sent moins seul dans ce que je vis, parler aide vraiment à soulager, alors c'est un conseil que je donne, merci de votre écoute.

  • avatar

    NuageIntéressante13

    il/lui

    5m

    Ma résistance psychologique est en porcelaine

    Rebonjour TJ!

    J'aurai besoin cette fois de conseils concernant mon sentiment d'insécurité constant! J'ai remarqué depuis quelques temps que le moindre commentaire pouvait accélérer mon rythme cardiaque à vitesse V. Pire encore: Je ne dors pas, car j'ai l'impression d'avoir fait du mal à quelqu'un ou bien parce que je soupçonne quelqu'un de m'haïr.
    N'y aurait-il pas un moyen de me calmer? Me parler à moi même n'aide pas du tout, ça ne fait que créer d'autres scénarios dans ma tête.
  • avatar

    BasketballImpressionnante2

    elle/elle

    3m

    PLUS CAPABLE

    La période d'exam est passé mais j'ai limpression de tjrs être stressé alors quon ne ma jamais rien diagnostiqué je stresse plus que les gens qui font de l'anxiété jai limpression de tjrs faire ce quon attends de moi donc je me ronge les ongles je pleures souvent pr ça je suis dsl si il ya des fautes j'écris a 23:34 en ce moment mais bref tout sa pour vous demander de laide et c reparti je recommence a pleurer je vous en pris aider moi jsp comment je vais faire vous êtes ma derniére chance avez vous des moyens pr que sa arrete je narrive pas a gérer mon stress

  • avatar

    HalloumiAnxieuse9

    elle/elle

    2m

    Se débarrasser de tics nerveux

    Hi!

    J'ai un tic nerveux que je déteste, je crois l'avoir commencé autour de mes 8-10 ans et donc ça doit faire environ 9-11 ans que je le fais. Mais cette année, il s'est comme "aggravé". Mon tic? Je m'arrache la peau des doigts, autour de mes ongles en anglais ils appelent ça "Skin picking". JE NE ME RONGE PAS LES ONGLES/DOIGTS!! Je m'arrache littéralement la peau, comme quand y'a de la peau morte mais elle est pas morte. Qu'est-ce qui a aggravé? Bah, maintenant je m'arrache la peau aussi autour du nez et sur le front. Vous savez lorsqu'on sent une petite bosse sur notre front qui n'est pas nécéssairement un bouton? J'm'en prends à ça. Pour le nez, j'ai toujours eu beaucoup de peau morte à cet endroit (vous avez sûrement déjà entendu l'expression "Avoir le nez qui pleume"), donc, me suis tannée et j'ai commencée à l'arracher aussi

    J'fais comment pour me débarasser de cet affreux tic?

  • avatar

    CaféCalme2

    elle/elle

    1m

    Comment être plus heureux

    Depuis environ deux ans ma vie a complètement changé et je trouves que c’est normal de changé mais maintenant depuis mon entrée au secondaire on dirait que toute ma vie est une vraie jungle… je n’es plus aucune motivation dans se que je fais, toute les choses qui me rendait heureuse bien maintenant je ne ressent plus aucune joie avec cela. Je me sens invalide et j’ai mal mais je sais pas pourquoi, il m’arrive souvent de penser que la meilleure manière de sortir de sa est de mourir. Je sais pas trop comment je pourrais améliorer ma vie puisqu’en se moment je n’es plus aucune joie.

  • avatar

    SkateboardCourageux11

    elle/elle

    4m

    Quesque je dois faire si j'ai l'impression que mon ex ami va se suicider par ma faute??

    J'ai confronté mon ex ami depressif par message pour lui dire le mal que il ma fait il me répond plus j'ai l'impression que il va se suicider..

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    2m

    Le meilleur, pire moment de ma vie

    Hier. J'était avec ma mère et mon beaux père. littéralement tout allais bien. on était heureux et c'etait littéralement comme chaque jours.

    -Contexte. Mon beaux père M'a finnalement installer un rideaux dans ma chambre il y a deux semaine. mais il veux pas que je l'ouvre parse que le soleil rentre et ca réchauffe la maison. mais il veux non plus que j'ouvre la lumière parse que l'électrisité coute plus cher. bref, je peux rien faire avec MES ridaux sans me faire chicaner.

    J'etait faché las dessus de puis la première semaine. mais je disait rien parse que j'ai peur qu'ils ce fache. mis Hier, j'ai laisser mes rideaux ouverts toute la journé et ma chambre etait plus froide que d'habitude. donc je l'eurs ai dit et je pensait quils aurait compris

    "hey, ma chambre est plus froide mais jai laisser mes rideaux ouvert toute la journée! donc je crois que ce cerait mieux que je les laisse ouvert"

    je n'avait pas l'intention de sonner comme si je fesait de l'hatitude, mais mon beaux père l'a pas pris. quand je suis remonter dans ma chambre, mon beaux père a commencer a dire de la marde sur moi a ma mère, dans mon dos. mais je les enttendait parse que mon beaux père a une grosse voix. mais il a pas arrêter.

    genre 30 minutes plus tard quand le souper etait prêt, je m'en allait décendre quand j'ai enttendu mon beaux père CRIER de la marde sur moi, A MA MÈRE. j'en pouvait pu. je me suis cacher dans ma chambre et j'ai barré ma porte. mon coeur battait tellement fort je croyait qu'il allait exploser. jai jamais enttendu mon beaux père aussi faché de ma vie.

    après un moment, ma mère est monté. elle pleurait comme elle a jamais pleurer auparavant. et ELLE M'A FAIT LA MORALE SUR COMMENT J'AVAIT UNE ATTITUDE DE MARDE QUAND JE PARLAIT DES RIDEAUX..

    mon beaux père etait pas foutu de me le dire dans la face. il a du littéralement GUEULER a ma mère de faire les chose a ca place.

    mais la bonne chose ces que cetait la meilleure conversation avec ma mère de ma vie.

    on a réaliser plein d'affaire et on a trouver des solutions pour mieux communiquer dans la famille. et je me suis enfin ouvert a ma mère. de tout les problemes que j'ai déja poster ici. j'ai enfin pu être moi même face a ma mère.


    Je suis encore extremement faché apès mon beaux père pour sa lacheter et le poid qu'il a infliger a ma mère. mais maintenant je suis plus proche avec ma mère que jamais. :)

  • avatar

    PoutineÉpanoui13

    elle/elle

    9m

    Apprendre à toléré, est-ce possible?

    Je fais de l’insomnie et j’ai tout essayer. Lire, lâcher mon cell, la méditation et d’autre encore. Je dors 2-3h par nuit et avec mélatonine 4h. Mais pour une journée qui commence à 6h et qui fini a 15h10 c’est difficile.(surtout que je prend l’autobus et j’ai beaucoup de difficulté socialement.
    Le sujet principal est que mes parents et ma famille veulent que je fasse du sport. Et je déteste cela. Pourquoi veulent-il? Pour que je dorme mieux. Le problème est aussi que quand je fais du sport j’ai des penser noir(suicide et automutilation). Que faire? Est-ce que je dois quand même faire du sport?
  • avatar

    HoumousCommunicative9

    elle/elle

    1m

    Peur du temps

    J'ai constament peur du temps qui passe et a cause de ça je ne profite pas assez des moments que je passe avec les gens que j'aime... J'en ai marre j'aimerai que ça s'arrête mais je sais pas comment faire...

    Merci d'avance et gros bisouuus

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    2m

    Anxiété du Sport...

    Bonjour,

    Je vous écris car Je voulais savoir votre avis sur un un truc...

    Alors voilà, hem je fais de l'anxiété sociale et de performance. Les sports m'on toujours causé de l'anxiété. Surtout quand je suis en équipe... Il n'y a pas longtemps, j'ai vue que j'était assez doué au frisbee. À mon école il y a de l'Ultimate Frisbee et j'aimerais bien essayer l'année prochaine. Le problème c'est que je ne sais pas si je vais faire de l'anxiété... Je fais du Karaté ce qui ne me cause pas d'anxiété puisque c'est plus chacun pour soi. De plus, l'année passée j'ai fait des arts donc, c'est sûr que c'est plus « RELAXE » Mais le Ultimate Frisbee c'est plus en équipe et c'est du SPORT. Ce n'est pas vraiment pour des gens plus gêner comme moi...

    Bref voilà, j'aimerais vraiment beaucoup essayer mais j'ai peur de faire de l'anxiété ( ce qui fera que je ne me sentira pas bien ) Que faire ?

    Merci :D

  • avatar

    RamenLogique2

    il/lui

    2m

    Peur du jugement

    Souvent, ma sœur me fait des tresses françaises ou je me mets du vernis. J'aime ça mais dès qu'on passe dans un lieu public, j'ai l'impression d'être jugé par les autres ou d'être anormal. Est-ce que c'est normal ou suis-je le seul à qui arrive ce genre de situation?

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    2m

    Je suis Bloquer dans ma tête

    Jai un probleme, Je suis toujours coincer dans ma tête. voici quelque des nombreux symptomes que j'ai:

    -Jai l'habitude de toujours toujours Crée une conversation que je vais bientot vivre. (par exemple, si je dois avoir une conversation avec ma mère, je me dit toujours dans ma tête ce que je vais dire peut être durant les deux semaine précédent l'evenement)

    J'ai toujours de la musique qui joue dans ma tête. TOUT LE TEMP. même quand je ne le pense pas.

    je tombe dans la lune des centaines de fois par jour.

    je suis toujours en train de pensée, de n'importe quoi durant les cours. et ca affecte beaucoup mes notes.

    je peux black out en pleine conversation.


    J'ai cru pendant plusieurs moi que c'etait un TDA. mais plus je fait de recherche, moi je sais ce que je peux avoir. ma mère crois que ca peux être de l'anxiété, et va regarder pour prendre un rendez vous avec une proffessionelle, mais en attendant je sais pas quoi faire.

    avez vous une idée de ce que je pourrait avoir? merci d'avance

  • avatar

    LoutreResponsable11

    il/lui

    5m

    L'intimidation

    Je me fait intimider depuis 6 mois par 3-4 gars et ils n'arrêtent pas.
    Avez-vous des trucs?
  • avatar

    BalletFidèle10

    il/lui

    2m

    Effet secondaire de l'anxiété?

    Depuis que je suis petit, je grince des dents quand je dors. Je me plaignait à mes parents d'avoir une douleur à la mâchoire à mon réveil. J'ai appris que c'étais parce que je grinçait des dents quand je dors. Ça fait un bruit horrible. J'étais curieux à ce sujet donc j'ai fait mes recherches. Ça peut être la cause d'une présence de stress/anxiété/dépression chez la personne (et plus). Je ne sais pas les points négatif à ça. Je sais juste qu'il faut que je consulte mon dentiste au plus vite mais le truc qui m'inquiète est que je ne sais pas ce qui peut m'arriver si jamais je n'y vais pas à tant. Est-ce que je suis le seul?

  • avatar

    BalletFidèle10

    il/lui

    2m

    Mon histoire avec mon anxiété

    Depuis que je suis petit, j'ai toujours eu de l'anxiété et encore plus de l'anxiété sociale. Toujours peur de m'approcher des autres enfants et de me faire des amis. Mais malgré cela j'ai réussi à m'en faire quelques un. En grandissant, mon anxiété à pris une plus grande empleur et a commencé à nuire. Ma confiance en moi en beaucoup descendu depuis que je me suis faite harceler en 4e année. En 6e année mon anxiété a commencé à avoir de l'effet sur les gens autour de moi. C'est-à-dire que depuis que j'ai parlé à mes amis que mon anxiété a commencé a augmenter et d'avoir beaucoup d'empleur sur moi et ils ont commencé à s'éloigner de moi. Ils ont commencé à dire que je ment et que je veut juste de l'attention. Arrivé en secondaire, tout a mal virée. Mon anxiété avait de effets beaucoup trop gros. Tout les jours des crises, avoir peur d'aller à l'école, me sentir mal à chaque seconde de la journée. J'ai commencé à prendre des anti dépresseur 10g. J'ai eu un diagnostic et commencé à avoir un psychologue. Je mentais tout les séances pour arrêter de le voir. J'ai commencé à avoir des tics d'anxiété, des plaques rouges sur mon corps. maintenat je me sens un peu mieux. Je prends une plus grosse dose de mes médicaments. Sauf que quand j'ai mes crises c'est encore plus sévères que avant. Il y a une fois où j'ai vomi à cause du stress. Merci pour votre écoute

  • avatar

    VolleybalPositive2

    elle/elle

    6m

    &quot;juste de l'anxiété&quot; ou &quot;arrête de stresser et contrôle toi&quot;

    les personnes qui font de l'anxiété les ont entendu 10 000 000 de fois ces phrases. que se sois pour un examen, pour un personne, etc.... cela ne résout rien. aujourd'hui, je vous demande de l'aide, moi, qui a la base ne faisais qu'un tout petit peu d'anxiété. j'ai récemment commencer a avoir peur des gens, de leurs réaction; de l'école, etc.... les phrase de se style son celle qui ont aggravé mon cas. j'ai des crise de plus en plus souvent et je ne sais pas comment les gérer ni comment les arrêter. le stress n'est pas quelque chose qui se contrôle facilement. merci de m'aider si quelqu'un vie ou a vécu une situation similaire a la mienne.
  • avatar

    CibouletteAccueillant15

    elle/elle

    2m

    simple question

    why can't we have to chose either we want to live or die

    i mean it's my life any way

  • avatar

    ArpeÉpanoui11

    elle/elle

    2m

    Ma vie difficile

    Salut! Depuis plusieurs mois je vais vraiment pas bien... J'ai eu des idées suicidaire, auto mutilation, tentative, etc... Il a eu touts plein de spécialistes pour m'aider. Et maintenant, la DPJ m'a envoyé en centre jeunesse pour que j'aille "mieux" Sa vas faire 2 mois et demi que je suis là-bas. J'ai due quitter ma famille, mon école, mes amies... sa été très dur d'accepter se petit changement dans ma vie. Je c'est que la DPJ m'a envoyé là-bas pour que je puisse faire une pause dans ma vie et que je puisse me concentrer juste sur moi pour que j'aille mieux. J'espère que sa vas marcher. J'espère que je vais retourner chez moi heureuse de vivre avec les gens que j'aime.

    J'ai écrit ceci pour me libérer de cette souffrance. Je suis une personne qui ne parle pas beaucoup donc je garde tout en moi mais des fois c juste trop... Donc j'écris ceci, pas pour que vous puissiez m'aider mais plutôt que vous lisez se texte et après de l'oublier.

    Donc voilà ma vie difficile :)

  • avatar

    BubbleteaImpressionnant3

    elle/il

    2m

    Possible phobie?

    Bonjour, c'est la première fois que je suis ici,

    Depuis ,je crois toujours, j'ai vraiment peur de me faire piquer, que se soit des abeilles, guêpes, moustiques et injection de toute sorte. Pour le premier, j'ai fait une crise a peu près, normal , mais pour la deuxième dose, on a eu "littéralement" besoin de m'attacher alors que je me débattais de toute mes forces en criant à l'aide. Ma mère considère ça comme une anxiété car j'en souffre, mais j'avais vraiment peur de me faire transpercer la peau . Comme si ce n'était pas suffisant , je n'aime vraiment pas comme me touche, ça me dégoute(Les gens ne me dégoute pas mais qu'ont me touche, si) donc, le fait de m'attacher tout en retenant mes bras m'a plus que terrifier. Cela m'a peut-être réduit mes chances de fuites, mais à augmenter mes peurs. Depuis, j'évite le plus possible ma mère et les gens.(selon tout le monde que je connais, la peur de se faire piquer n'existe pas, comme la peur de se faire toucher, des chien , des avions, tous se qui est répugnant, être malade et j'en passe)


    Bye car je ne sais pas comment terminer la publication. merci de le lire

  • avatar

    PâtesAnxieuse3

    il/lui

    2m

    le jugement..

    Bonjour. je veux vous faire part d'une sensation que j'ai depuis ma naissance. qui ruine ma vie. qui m’empêche de vivre ma vie pleinement. La peur du jugement des autres.

    j'ai toujours peur du jugement des autres.

    quand je suis seul chez moi, je suis heureux avec moi même. mais dès que il y a quelqu'un dans la même pièce que moi, je me déteste, je suis gros, je suis laid, je suis inutile..

    j'ai peur d'être moi même. j'ai jamais oser faire mon coming out a mes parents. ils on du l'apprendre en regardant mon téléphone. J'ai aussi plein de plans dans ma tête. changer de style vestimentaire, m'habiller comme je veux, me peidre les ongles, etc. mais je le fait pas. parse que j'ai peur. peur que mes parents me juge, peur que mes amis me trouve weird.

    ce qui est bizzarre ces que je suis le contraire de mon frère. mon frère est autiste. il demande tout ce qu'il veux, quand il veux, il a honte de rien. le pire ces que mes parent sont totallement correct avec ca. ils ne l'ont jamais jugé. mais j'ai quand même peur.

    j'ai L'impression d'être gros, mais jai trop peur de demander de l'aide a mes parents pour perdre du poid. Je crois avoir un TDAH, mais j'ai trop peur de le dire a mes parents.......

    La liste ne finis pas.... J'ai besoin d'aide svp..

  • avatar

    BélierTalentueuse1

    elle/elle

    2m

    Problème technique...

    Bonjour, en fait j'ai comme un petit problème technique sur la plateforme.

    Quand je veux écrire à un adulte sur le petit encadré « Besoin d'aide » et que je vais « dans parler à quelqu'un » Je ne peux pas communiquer avec vous. Il me dise ceci :

    Merci ! Pour les personnes de plus de 20 ans et/ou qui habitent hors Québec, voici ce que tu peux consulter et qui, on l'espère, pourra t'être utile!

    Le problème, c'est que je suis plus jeune que 20 ans et que j'habite au Québec.

    Pourriez-vous m'aidez ?

    Merci !

  • avatar

    TiramisuAccueillant2

    iel

    2m

    Summer déprime

    Allo. Depuis la fin de l'école et depuis une période de stress très intense, je me sens en ce moment comme si j'étais déprimé. Je mange moins, quand j'ai faim je n'ai pas envie de manger. Je n'ai pas envie de voir mes amies, avec qui ça ne va pas très bien et j'ai très peu d'énergie même quand je fais des activités. Je n'ai pas du tout envie d'aller travailler à ma job que je déteste et je n'ai plus l'impression de savoir qui je suis. Je me sens comme si je flottais au dessus de mon corps quand je me regarde dans le mirroir. Je n'ai pleuré qu'un seul soir cette semaine, alors que dans ces moments là je pleure davantage. Je ne sais pas comment décrire ce que je ressens et je ne sais pas quoi faire pour me sentir mieux. J'ai l'impression de ne plus être dans ma propre vie. Je me sens seule et en même temps je n'ai aucune envie de voir mes amies, juste certaines. Je suis fatiguée.

  • avatar

    LamaOptimiste10

    elle/elle

    4m

    Anxiété

    Bonjour! En ce moment je suis très stressée et angoissée. Souvent le soir je pleure dans mon lit.
    Je me demande si vous n’auriez pas des trucs pour mieux gérer mon anxiété?
  • avatar

    EmpanadasCourageuse14

    elle/elle

    1a

    Vraiment tous unique?

    Est-ce que c’est vrai qu’on est tous unique?
  • avatar

    ChatCompréhensive4

    il/lui

    3m

    deuil difficile

    salut,

    j'ai perdu mon père au mois de Novembre et depuis honnêtement je vais plus que mal... j'ai l'impression d'être sur le pilote automatique, je suis la de corps, mais ma tête elle est ailleurs.. je passe la grande majorité de mes journée a me rappeler des souvenirs de mon père pis même-ci ce sont des souvenirs heureux ils me font super mal. je garde pas mal tous en dedans fac de l'extérieur les gens voient un gars heureux. du moins maintenant pcq j'ai eu un bout vrm rough ou je répondais au profs, a mon coach de hockey et a ma mère , je me suis même battu pcq j'avais plus aucun contrôle et la moindre petite affaire me fesais pogner les nerfs. pendant ce bout la j'ai commencer a voir un intervenant fac depuis je vais un peu mieux, mais j'ai l'impression que je vais jamais reprendre le dessus complètement. parfois le fais daller voir l'intervenant ca m'aide pcq je ne parle a personne d'autre de comment je me sens vrm. je le montre pas, je sais pas même-ci Jai une bonne raison d'aller mal je suis pas alaise que les gens soi témoin que je vais pas bien. je préfère qu'ils croient que tout va bien. donc c'est comme ma safe place un peu le bureau de l'intervenant , sauf que ca dure pas... je recommence a aller mal dès que je rentre chez moi et que je réalise que mon père est tjrs absent. je sais que je devrais pas mais j'en veux a mes amis d'avoir encore leur père, Jai même passer proche de lâcher le hockey pcq ca fesait trop mal de voir tous les autres joueurs avec leur père. si qqun a des idées ou des conseils pour me sentir mieux pour de bon je suis preneur... pcq la je me reconnais plus pis Jai hâte de me retrouver.

  • avatar

    VentNaturel12

    il/lui

    3m

    L'Optimisme

    Bonjour, je me demandais comment je pourrais être positif, les examens me stresses et je panique à chaque fois qu'un examen arrive, En plus de ceci. Je ne pense pas optimiste et donc je stress sur peu, comment je peux penser autre que négatif.

  • avatar

    CamomilleRassurant4

    elle/elle

    6m

    Besoin d'attention

    Bonjour, c'est la première fois que j'utilise le Forum Tel-Jeunes. :)

    Je ne sais pas comment expliquer ce que je ressens, mais je vais essayer de verbaliser le plus possible.

    Je ne sais pas ce que je veux, je n'ai pas envie qu'on met l'attention sur moi, discuter mes problèmes à quelqu'un ne me tente point, pouvez-vous m'aider à identifier mon problème?

    J'ai 16 ans, bientôt 17, je suis entourée de très peu d'amis, j'ai deux soeurs et mes parents s'occupent de moi, pas parce qu'ils ne m'aiment pas, mais parce que je suis l'aînée de ma famille et ils n'ont pas le temps. Ils ne ressentent pas le besoin de s'intéresser davantage à moi. Je les comprends. Leur insouciance se manifeste par le fait qu'ils ne savent qu'un site qui leur permet de voir mes comportements à l'école existe malgré que leur ai rappelé plusieurs fois, le fait qu'ils ne connaissent aucun de mes amis, le fait qu'ils n'ont aucune idée de ce que je fais durant mes temps libres, le fait qu'ils ont point de connaissance sur le cheminement scolaire que j'ai choisi pour l'année prochaine (cégep) même si j'ai tenté de leur dire, le fait qu'ils ne savent pas que je suis en train d'apprendre à conduire même si ce sont eux qui ont payé les cours, etc.

    Bref, je les comprends parce que je ne suis pas le genre de personne qui donne l'impression qu'on doit lui porter de l'attention.

    Cependant, j'aimerais qu'on s'occupe plus de moi. Je n'ai pas besoin que ce soient mes parents. Ça pourrait être n'importe qui!

    Or, je n'ai pas envie de parler à quelqu'un mes problèmes et personne de mon entourage est capable de les remarquer. Je suis très discrète, je suis taciturne et silencieuse. Même quand je parle, je parle très rapidement.

    J'ai essayé d'exprimer mon besoin avec différentes méthodes.
    Par exemple, une chute drastique de mes résultats scoaires (95% et plus à 40%) et le résultat? Mes enseignants m'ont rencontré une fois, une seule consultation, et ils concluent qu'il n'est pas nécessaire de m'aider. Mes parents? Ils ne l'ont pas su. Mes amies? Elles m'encouragent et me consolent (ce n'est pas ce que je veux)... sans rien faire d'autre. Elles sont sûres que je peux me reprendre... ):

    Un autre exemple, j'arrête de pratiquer le piano. Personne n'a porté attention aux heures de sons d'instruments disparues...

    Etc.

    Par ailleurs, récemment, j'ai appris qu'il y avait des centres de réadaptation au Québec pour les jeunes délinquants. Et je dois vous avouer que... ça m'attire! Merde! Je les envie d'avoir toujours beaucoup de personnes qui prennent soiin d'eux. J'ai envie de me procurer un arme à feu, tirer un coup vers le ciel, me faire arrêter par la police, et vivre un an dans le centre. En effet, ça va un peu mal. Indeed, indeed. Je suis un peu intéressée, un peu excitée tout en ayant un peu peur de cette idée. Haha, je pense au décrochage, je m'ennuie à l'école et je n'ai jamais eu de sentiment d'appartenance pour les milieux d'apprentissage. Je n'ai pas décroché parce que j'ai été chanceuse d'être née avec la capacité de réfléchir avant d'agir, sinon j'aurais été très agressive à cause de mes sauts d'humeur...que personne autre que moi n'a connus.

    Désolée d'avoir écrit une si longue publication. Je remercie sincèrement celui ou celle qui a réussi à supporter l'ennuie de lire jusqu'à la fin.

    Je ne sais pas ce que je peux faire, je ne sais pas ce que je veux faire, je n'ai pas envie de parler à quelqu'un de mes problèmes (que je ne n'arrive pas à identifier), pouvez-vous m'aider? Je vous en prie.

    Merci, cordialement.
    Anonyme
  • avatar

    HoumousCommunicative9

    elle/elle

    3m

    Comment savoir si je suis bipolaire ?

    Depuis maintenant quelques semaines je me pose des questions sur ma santé mental...

    Pendant toute une semaine j'avais plein d'énergie (beaucoup plus que d'habitude), je motivais tout le monde, j'avais peur de rien ! Et puis d'un coup il y a quelques jours je suis entree dans une "dépressions" puis a nouveau dans une période (tres courte ) ou j 'avais plein d'energie ! Puis hier a nouveau en "dépression" !

    Donc je demande si je ne serai pas bipolaire... Pourriez-vous m'aider ?

  • avatar

    Arc-en-cielChaleureux8

    il/lui

    3m

    mon corps

    J'ai perdus du poids, mais pas de la meilleur manière. Des fois je me prive de manger, sans forcément "en quel que sort" le vouloir. Depuis environt deux semaine jai perdu 5 livres. Je suis tanner de me priver de manger pour perdre du pois et je voudrais savoir comment m'en sortir de se problème.

  • avatar

    BeignetCréatif1

    elle/elle

    3m

    J'ai peur

    je suis suivie par un psy a l'école, il me suis depuis bientôt 2 ans. Apres 2 ans je commençais a être a l'aise avec lui mais malheureuse il change d'école l'année prochaine, il me confie a une autre psy. Mais j'ai peur, grave peur parce que je sais pas si je vais être capable de parler a cette nouvelle personne, peur qu'elle sois pas capable de m'aider... qu'est ce qui me dis que je vais être capable de lui parler? qu'est ce qui me dis quelle va réussir a m'aider comme mon psy le fessait? Mais le truc c'est que j'ai besoin d'aide, j'ai besoin de parler a quelqu'un... alors si elle j'y arrive pas je fais quoi? aider moi svp....

  • avatar

    NuagePrécise12

    elle/elle

    5m

    Idées suicidaires

    Je crois que j'ai des idées suicidaires et je vis une période difficile. Comment on s'en débarrasse?
    Merci d'avance!
  • avatar

    YogaAuthentique5

    elle/elle

    3m

    Patience

    Bonjour, cette publication pourra sembler désorganisée mais elle est aussi désorganisée que ça l'est dans ma tête. Aujourd'hui, j'étais allée à une fête de famille et un petit garçon, alors que j'étais penchée, commence à me taper les fesses. Sur le coup, je ne sais pas comment réagir alors je pars. Et ça continue de me chicoter le reste de la journée. En retrant chez moi, j'en parle avec mes parents et ma mère me dit « Tu dois prendre le temps d'expliquer au petit garçon que c'est mal de faire ça, etc. », mais sur le coup je ne peux pas être aussi patiente! Et d'ailleurs, je sais que c'est un petit garçon de 4 ans et qu'il ne comprends pas nécessairement ça, mais je sais pas, mais lorsque je me fais taper sur les fesses, j'ai pas nécessairement envie de discuter avec le petit enfant! Et après, dans la discussion avec mes parents, ils commencent à me dire que si un garçon a un comportement déplacé avec moi je dois lui dire « calmement » et pas simplement avec du non-verbal. Lorsque je suis dans une situation comme ça, je pourrais devenir agressive, mais bien sur, les femmes ça doit pas être agressive et ça doit se laisser faire! Je suis désolée si ça sort tout seul mais c'est comme ça que je me sens et je n'ai pas envie de mettre de filtre à mes émotions.

    Si tu as pris le temps de tout lire ma publication, je te remercie!

  • avatar

    AspergePositive7

    elle/elle

    3m

    Après une tentative

    J'ai fait une tentative le 29 mai dernier. J'ai été a l'hôpital et tout et tout et maintenant que je suis revenu à ma vie "normal" eh bien justement rien n'est normal. Ma mère est bizzare, mes amis me demande plusieurs fois par jours pourquoi j'ai été a l'hôpital, j'ai des milliards de trucs a rattraper a l'école, les profs sont bizzares, etc. Presque rien n'est pareil a ma vrai vie et je déteste ça. Je me sens intrusive dans ma propre vie. Sincèrement, même si je pense que plusieurs personnes font des efforts pour "m'aider" comme ils peuvent, ça ne m'aide pas et je me sens très uncomfortable. Je ne regrette pas ma tentative pour être honnête et je vais surement réessayer un jour ou l'autre. Ça reste une option mais c'est pas ma préférée. Je me sens coincé et je ne sais pas quoi faire. J'ai besoin d'aide et mes proches ne sont pas les bonnes personnes pour ça.

  • avatar

    CamomilleRassurant4

    elle/elle

    3m

    Où est Demain?

    Bonjour,

    Désolée, ça va être un peu long... Merci de vouloir lire, merci beaucoup

    Avant, peu importe ce qui m'arrivait, je croyais en un demain meilleur. J'étais sûre qu'avec nos efforts, nous réglerions les problèmes grand comme le racisme, les grandes inégalités, l'éducation inaccessible dans les pays pauvres, l'exploitation des mains-d'oeuvre non chers, la violence, la guerre, le réchauffement climatique et petits comme un 60% dans un examen, malchance toute une semaine, perte d'un objet ayant une grande valeur sentimentale captiale, etc.

    Cependant, depuis quelques mois, j'ai de moins en moins de confiance en la race humaine. Je suis de moins en moins capable d'ignorer les preuves contraire à mon idée utopique. Des défauts que je croyais corrigeable entraînent des conséquences néfastes qui prouvent avec leur puissance dévastatrice à quel point j'ai tort. Je ne crois non seulement plus à la perfection mais non plus à l'amélioration. Tout semble aller de plus en plus mal. Par exemple, la guerre en Ukraine... c'était tellement... "con" cette guerre. Les Ukrainiens ne veulent pas se soumettre à la Russie mais elle continue de les attaquer...ce qui ne fait qu'augmenter la haine entre ces deux peuples. En plus, cela entraîne une augmentation de budget militaire dans le monde entier, ce qui signifie moins de budget pour l'éducation, les soins de santé, etc. J'ai un peu peur que l'ère de paix que l'homme n'avait jamais connue soit en train de se dissiper.

    Ou bien encore, le réchauffement climatique. J'ai oublié les statistiques, mais alors que la majorité des Québécois déclaraient être prêts à protéger la planète, très très très peu de gens acceptent de payer plus cher, payer un prix qui se rapprochent plus du vrai prix des biens et services de nos quotidiens. Par exemple, les taxes sur le pétrole, hah, on chiale et on chiale sur un loi qui aurait dû être établi depuis longtemps. Notre consommation de pétrole entraîne l'absence de l'eau potable dans d'autres pays parce que des tunnels doivent passer proche des sources d'eau douce et franchement, ne me dîtes pas qu'ils ne savent que des fuites de pétrole, ça arrive genre à tous les jours. D'autre part, nous surconsommons tandis que d'autres peine à se nourrir. En 2022, quand certains jettent massivement de la nourriture, il y a des peuples qui meurent de faim. PIRE, JE N'Y PEUX RIEN...

    Hier, j'ai vu dans une poubelle un jouet qui vient avec le joyeux festin de McDo, une banalité. Mais on a choisi de fabriquer ce truc-là avec nos ressources limitées pour répondre à un besoin de je ne sais quelle importance marginale plutôt que les soins de santé de cet autre enfant dans une photo que j'ai vue qui meurt de faim.

    Récemment, j'ai réfléchi à pourquoi, pour inciter les gens à acheter des aliments biologiques, on leur disait qu'ils utilisent moins de pesticide (caractérstique qui n'est pas confirmée) et le fait que leur caractéristique principale était qu'ils étaient produits en respectant plus les travailleurs, l'environnement, etc. J'ai toujours cru que le deuxième argument était bien plus convaincant. J'ai peur de poursuivre mes réflexions.

    J'ai l'impression que la vie sur Terre est de plus en plus dur à sauver. On assiste presqu'à une 6e extinction massive. Le plastique couvre plus de la moitié de la superficie totale des océans. Etc. On ignore ces problèmes... J'ai vraiment un sentiment d'impuissance envers tout cela.

    Avant, je disais : Demain, on va être heureux. Demain, la paix sera semée. La prise de conscience de l'homme et la restauration des écosystèmes. Demain, plus de faim, plus de guerre. Demain, plus de passion et plus d'épanouissement.

    Maintenant, je dis encore cela, mais j'ai ajouté une autre phrase. Le Demain n'ose pas pénétrer dans notre monde. Par ailleurs, « plus » porte parfois un autre sens.

    Je ne vois plus pourquoi on vit. La (ok, pardonnez-moi pour ce terme svp) stupidité humaine incluant moi, ne cesse d'engraisser. Nous, les humains, sommes tueurs des espèces. Même les végétariens en font fi... Les Canadiens sont parmi les plus riches de la planète et nous ne nous rendons pas compte. On a tendance à se comparer à Bill Gates, Elon Musk... en oubliant que ceux-là, ils sont genre Le plus riche de la planète! Je déprime, pourquoi « moi », cause de tant de problèmes, existe? Où est Demain?

    Enfin, si tu as lu jusqu'ici, bravo, tu viens de gaspiller ton temps pour mon chialage. Mais, merci, merci, merci, merci!!! Merci pour ton attention, merci pour ton temps, merci pour tes réactions (s'il y en a, bien sûr). Merci. Hmmm, après ces sujets si lourds, je vais finir avec une bénédiction, haha.

    Cher(ère) inconnu(e), peu importe ce que demain t'a préparé, je te souhaite l'accomplissement dans ton (futur) travail, l'épanouissement dans une vie amoureuse, le bonheur dans la vie. Oublie ce que j'ai dit et e sablier n'arrêtera pas. :)

  • avatar

    NuageVolubile8

    iel

    3m

    Camp

    Je suis en musique-étude, et j'ai obtenu une bourse pour un camp de musique de 2 semaines à Val-Des-Sources.

    On vient de recevoir les informations et on n'a pas le droit aux téléphones cellulaires. Je suis autiste, les changements dans ma routine + les nouvelles personnes + le nouvel environnement me stresse beaucoup. Quand on va en vacances, j'utilise mon téléphone comme un outil pour m'aider. Je peux contacter ma mère et des ami.es qui m'aident, j'ai des techniques pour me calmer, des applications, etc.

    Le problème, c'est que je ne peux pas demander d'avoir mon cell comme une accommodation parce que je n'ai pas encore de diagnostic officiel.

    Je ne sais pas quoi faire

  • avatar

    TartareTalentueux16

    iel

    3m

    Une déprétion très dure

    bonjour j ai besoind'aide ma déprétion augmente et enpluse je veux mourir aider moi encore svp j ai mal de soufrire aider moi :(

  • avatar

    CitronelleBrillant3

    elle/elle

    4m

    Santé mental, stress, bilan.

    Bonjour, bonjour.Alors, ici j’aimerais un peu faire le bilan de ma dernière année scolaire comment sa m’a impacter (par ce que je sais que sa m’a impacter). Et je vous demande, sil vous plait, des conseils pour tenir j’us qua la fin de la période d’examen et comment je pourrais faire pour aller mieux pendant l’été (je m’excuse d’avance pour la longueur du message).ALORS : Je suis en programme enrichie depuis le début du secondaire (je suis en sec3). Habituellement, en programme enrichie, les groupe sont les même chaque année. J’ai donc été dans la même classe pendant 2 ans. Le problème commence la : je me suis beaucoup trop attacher a mon groupe. A la dernière rentrée j’ai été séparé de mon groupe, à cause d’un choix de la direction concernant les options d’art. Au début sa allait dans ma nouvelle classe, je me sentais seul mais sa ne me dérangeais pas, une fille dans ma classe à commencer à me parler et a me coller, je ne vais pas la faire longue sur se sujet par ce que j’en avais déjà parlé :

    https://www.teljeunes.com/espacetj/discussion/1697/suis-je-une-mauvaise-perssone

    Mais pour vraiment résumer, cette fille (qui n’est pas bien méchante hein) c’est incruster dans ma vie et mon groupe d’amie. Alors que je ne le voulais clairement pas, et je ne me sens pas trop capable de lui dire car elle a beaucoup de problèmes a la maison, elle dit avoir trouvé en moi une sœur, que je suis sa meilleur amie, que sans moi elle se serait déjà suicider, ct. Je ne veux plus de cette fille dans mes pattes, sa c’est pour le premiers problème.Deuxièmement, je n’ai jamais été aussi stressé de ma vie. Je n’avais plus accès a tout soutient que je recevais dans l’autre classe, et tout se dont me parlait cette fille (c’est toujours le cas) c’était ses problèmes à ELLE., les examens, les devoirs, les oraux à préparer, les projets, me tombaient sur la tète a ne plus en finir. Je filais vraiment vraiment mal, je commençais à avoir des idées suicidaires. Quand j’ai essayé d’en parler a ma mère elle ma dit que dans la vie il y avait des haut et des bas, que je devais arrêter de me plaindre. J’ais essayer de lui parler de mes idées suicidaires, elle a pris peur et m’a pris pour une folle, j’ai due me ‘’corriger’’ et lui dire qu’elle avait mal compris et que je voulais dire que j’étais juste vraiment anxieuse. Quand je lui ai demandé si je pouvais aller voire un pédopsychiatre, elle m’a demandé pourquoi faire. Comme je n’ais pas de téléphone je lui demander si je pouvais utiliser le siens pour appeler tel-jeunes. Elle m’a répondue que se genre de service, c’était pour les gens qui avait des problèmes de drogue, des parents violent, des problèmes mentaux, que ce n’était pas pour moi par ce que j’avais des parents aimant et aucun problèmes. Je chialais tout le temps et pour rien, j’étais au bort du gouffre et j’ai due me débrouiller pour aller voire la psycho éd de mon école dans le dos de mes parents. Sa va mieux maintenant mais je me suis pas encore bien remis de cette période.Sa va faire 6-7 mois que je stresse continuellement et que je me sens mal continuellement, et je ne peux rien y faire.

    Troisièmement : comme je l’ais dit je suis dans un programme enrichie, et je tiens beaucoup a ma place dans se programme. Pour faire simple; si je coule ne serait ce qu’une matière au dernier bulletin, ont me sort du programme. Cette année je me suis retrouvé avec une TRÈS, TRÈS mauvaise prof de français. J’ai coulé quasiment tout les examens que j’ai passé avec elle, contrairement au reste de ma classe, qui arrivent a ce débrouiller, je suis coincer, je n’arrive pas a remonter mes notes dans sa matière. Alors voyant quand essayant toute seul sa ne marchait pas, j’ai essayé d’aller la voire moi-même. Elle ma dit « Vas faire des exercices sur internet, viens en récups» et ces tout. Je lui ai fait comprendre que sa ne suffisait pas, et je lui-même envoyer un message; Voici un copier coller de la conversation :Moi:

    Bonjour madame ‘’nom de mon enseignante’’, j’ai consulté mon dernier résultat et je me suis aperçue sans surprise que j avais échoué mon examen sur la compréhension des textes .Je vous avais demandé de l’aide quelque semaine auparavant mais vous m avez dit qu’il me suffirait de me présenter aux récupérations. Je ne sais pas s’il y a un moyen de remonter ma moyenne comme en faisant du travail supplémentaire ou autre mais si je ne remonte pas mes notes très rapidement je vais échouer mon année en français.  Je vous demande encore une fois de l’aide, je suis complètement perdu .Si je ne fais rien pour essayer de remonter mon résultat au bulletin de français rapidement, je vais devoir quitter le programme enrichie. Et j’ai bien peur qu’il soit même trop tard. Bien à vous. De votre élève, ’’Mon nom’’. 

    Elle :

    Il faut demeurer positive et optimiste. Tu as une bonne et belle volonté pour bien améliorer cette compétence/lire des textes variés. Tu es capable !c'est juste une question de temps.

    Continue de faire appel aux ressources mises à ta disposition !

    Bonne journée !

    En gros : elle ne m’a du tout aider. Quand je suis allé la voire une dernière fois pour parler du problème elle m’a dit mots pour mots : « Écoute, je ne ferais rien pour toi ». J’étais sous le choc, et j’ai fondue en larme dans les corridors. Je ne pourrais pas mentalement le supporter, de me dire que j’ais rater, que je n’étais pas assez douer pour rester dans le programme. Je suis allé voire le directeur et il ma dit que la seul solution si je ne passais pas au dernier bulletin, serait les cours d’été. Après l’année dégelasse que j’ai eu, je n’ai pas vraiment envie de passer 1 mois de mon été dans une classe fermer .De plus certaine de mes amies les plus proche on commencer s’éloigner de moi et se rapprocher de la fille qui me suis comme un chien .En ce moment je me sens tout le temps fatiguer, je n’ai plus de plaisir à faire quoi que se soit. Je pleure tout le temps, n’ai jamais été aussi anxieuse de ma vie, je ne me suis jamais senti aussi seul de ma vie et je n’ai jamais eu autant envie d’en finir .

    Si quelqu'un pouvais me guider, me dire comment gérer l’école avec une santé mental pas ouf (Surtout en sachant que la période d’examen a proche a grand pas.).Et si quelqu'un savait se que je pourrais faire durant l’été pour gérer mes problèmes durant l’été, sachant que je ne pourrais pas parler avec la psycho éd. pendant cette période .Je m’excuse encor pour la longueur du message et merci de l’avoir lue jus qu’au bout si c’est le cas. 

  • avatar

    NuageIntéressante13

    il/lui

    3m

    Mon cœur bat lorsque je pense avoir contrarié une personne en particulier!

    Re-re-rebonjour Teljeunes!

    Depuis deux ans j'essaye de faire une vraiment bonne impression sur quelqu'un de vraiment reclus dans mon groupe d'amis. En fait c'est la personne la plus silencieuse et la plus adulée. Elle dérange personne et ducoup c'est ce qui la rend si "unique". À cause de ça, à chaque fois que je pense l'avoir contrarié, mon cœur bat vraiment vite et je me sens hyper mal.

    Je me suis tellement attaché que ça me touche physiquement. On pourrait même dire que j'ai des palpitations émotionnelles!

    Donc de 1: Y aurait-il un moyen de me calmer/ralentir les battements de mon cœur que ça arrive?

    Et de 2: Comment faire pour me détacher complètement de ça? J'aimerais que mon image ne dépende plus de cette personne et souhaiterait tout simplement ne plus faire attention à elle.

  • avatar

    TempêteFiable3

    elle/elle

    6m

    La vape

    Salutt. Ça fait quelques mois que j'ai commencé à prendre de la vape (très rarement) mais quand j'en prend la plupart du temps c'est lorsque je suis stressée et ça me "calme". Devrais-je m'inquiéter de ressentir cela? J'ai peur qu'avec le temps j'associe calme et vape.
  • avatar

    TisaneJudicieux15

    il/lui

    3m

    Envie de sucide ..

    Bonjour depuis pas longtemps j'ai des envies de sucide assez violentes je pense que si j'avais une arme je serai plus ici .. quelq'un est pareil que moi ? Je cherche une solution...merci

  • avatar

    TajineIntelligent6

    elle/elle

    4m

    Des hauts standards?

    Je ne sais vraiment pas ce qui m'arrive. Je ne me sens plus capable de réfléchir comme il faut et je me sens mal vraiment souvent émotionnellement. Je suis vraiment désolée d'avoir l'air autant égoïste et concentrée sur moi-même, je le sais que beaucoup de personnes ont des vies plus dures que moi. Je sais aussi que j'ai l'air de vouloir de l'attention, mais c'est pour de vrai ce que je dis. Toute manière, le type d'attention que ça m'apporterais ne serait pas très bien. Je ne sais plus quoi faire. J'ai l'impression de déranger tout le monde chaque fois lorsque je parle. J'ai vraiment l'impression que le monde pense que je suis stupide. On me félicite tout le temps même quand j'ai un maudit 85%, c'est tellement horrible comme note que j'ai l'impression que je vais jamais passer. Ça me fait tellement peur, je suis même très déçue lorsque j'ai un 100%. Je me hais tellement. Je suis tellement désolée d'être autant négative mais je suis humaine et j'ai le droit de me sentir comme ça. Pourquoi est-ce-que tout va toujours mal? Je suis vraiment vraiment tannée. Mais je sais que si je me fâche tout va se retourner contre moi, car je suis la '' gentille fille très sociable '' de ma classe. Je suis tannée, vraiment. Pourquoi je peux pas avoir que des 100%? Pourquoi je dois ressembler à ce que je suis? Pourquoi le monde m'aime pas? Pourquoi je n'ai pas de chum? Je suis tellement épuisée. Je me hais. J'ai l'impression que je ne peux pas me confier sans avoir l'air idiote ou folle. Mais le pire dans tout ça est que c'est prouvé scientifiquement que je suis intelligente, et que si je serais plus concentrée je pourrais avoir un QI de 130, alors qu'un adulte généralement a un QI de 90-110. Et moi, j'ai 12 ans. Je pense que je me met des standards assez hauts, mais j'ai l'impression de ne pas m'en mettre assez haut en même temps. Je suis désolée de mon égoïsme, mais est-ce-que quelqu'un pourrait m'aider?

  • avatar

    BiscuitPersévérante13

    elle/il

    3m

    Pensé suicidaire

    J'ai des pensées noirs depuis 2ans et quelques mois et je me suis fait du mal plusieurs fois et m'a mère et mon médecin le savent c'est juste que j'arrive pas à dire à ma mère que je vais encore plus mal et j'ai peur de lui dire car je veux pas encore être hospitalisé est ce que vous pouvez m'aider

  • avatar

    SambaloalekFidèle17

    il/lui

    6m

    Je sais plus

    Bonjour,

    Je me sens vidé ,comme si on m'avait voler ma joie de vivre je sais plus quoi faire et je suis fatigué.Je veut meme plus parler a mes amies sa m'énerve,J'aimerais que les choses soient comme avant.Chaque jour je vais a l'ecole et je dois faire cette horrible routine.J'en ai marre de me faire croire que je vais bien.Je voudrais savoir qu'est ce que j'ai svp
  • avatar

    NuageVolubile8

    iel

    3m

    Commotion cérébrale

    J'ai une commotion cérébrale depuis le 17 mai. J'ai donc pris quelques jours de congé pour me reposer, et j'ai fait une demi journée d'école le 25 mai. Je suis en musique études, et mon concert était le soir même, donc je l'ai fait. depuis le 26 au matin, j'ai énormément de difficulté à marcher sans tomber. J'ai été à l'hopital hier (le 28 mai), mais la médecin qui m'a vue m'a juste dit de retourner à la maison, aller à l'école lundi et même de faire mes examens (alors que c'est en contrindication avec les directives du médecin qui m'avait évaluéx et diagnostiqué de commotion cérébrale). Elle ne m'a pas fait passer de scan, et quand elle m'a fait mon examen physique, j'entendais plus (+) du côté droit et ressentais plus du côté droit aussi. Je sens que je n'ai pas été écoutéx / pris au sérieux. J'ai déjà de la misère à faire des devoirs que je fais normalement en 10 minutes. Je ne sais pas quoi faire. De l'aide?

  • avatar

    TajineIntelligent6

    elle/elle

    3m

    Différente?

    D'abord, merci pour votre aide à tous. Vos conseils sont précieux, et je me sens déjà beaucoup mieux. J'ai réalisé beaucoup de choses pendant une réflexion hier, et cela est grâce à vous. Cependant, il y a quelque chose que je ne comprends toujours pas. Je me sens inhumaine. Comme si je n'en étais pas une. Je le sais que j'en suis une, mais j'en ai pas l'impression. Je me sens vraiment différente des autres, psychologiquement et physiquement. Par physiquement, je ne suis pas née avec une déformation, mais je ne ressemble aucunement aux filles de mon école secondaire. Je peux avoir l'air bizarre, et ça serait correct si vous penseriez cela, mais je trouve que le monde grandit trop vite. Le monde de mon âge a déjà des blondes ou des chums, et même pour certains déjà des jobs d'été. Ils font des choses que des personnes de 15-16 ans feraient alors qu'ils ont 12-13 ans. Certains se sexualisent à un très jeune âge, pour la popularité et tout cela, et moi je ne comprends pas cela. On est des enfants, et profitons de ces instants. J'ai réalisé que je n'ai même pas vraiment été moi-même pendant 2-3 ans. Je faisais tout pour être à la mode, me faire sentir acceptée et etc...


    Mais ça ne me ressemble aucunement. J'ai réalisé que c'est bien normal de ne pas tomber amoureuse à mon âge, d'avoir une job d'été et etc. Je trouve ça triste car la plupart de mes amies sont rendues comme ça et me laisse de côté pour ces sujets là. Je me sens vraiment différente. Je n'ai pas à aimer un garçon pour être populaire, et je ne devrais aucunement faire des choses qui ne me rendent mal à l'aise pour devenir populaire. Je risque d'être exclue cependant, mais je souhaite grandir à mon rythme. De base, je ne veux pas grandir et avoir encore plus de problèmes, mais je n'ai pas le choix. Cependant, je n'ai pas à grandir maintenant. Je suis assez mature psychologiquement. Je pense que mes réflexions sont sages, et il faudrait que j'apprenne à me respecter un peu plus. À partir de maintenant, je veux vivre ma vie au maximum, et ne pas m'en vouloir pour ma vraie personnalité. Je vais quand même jusqu'à la fin de l'année garder l'identité que je m'avais créé pour bien m'inclure, mais peu à peu je vais changer cela l'année prochaine. Je vais apprendre de mes erreurs, et me faire des listes de conseils s'il le faut pour m'aider à surmonter mes regrets et peurs.

    Après tout, j'ai toujours voulu être le genre de personne qui pourrait changer le monde pour le mieux, en créant la paix. C'est ce que je voulais devenir quand j'étais petite, mais je ne peux pas malheureusement faire cela. Cependant, je peux changer des vies pour le mieux. Et ça, je peux le faire! Donc je ne perdrai pas espoir, et je vais faire de mon mieux pour faire réaliser aux autres que tu n'as pas à être quelqu'un d'autre pour être aimée. Je pense que pour ma prochaine publication, je vais essayer de donner des conseils plutôt qu'en recevoir.


    Trouvez-vous que j'ai fait une belle réflexion? Le chemin que je vais essayer de prendre ne sera pas facile, mais je sens que c'est pour le mieux. Je ne veux pas avoir l'air égoïste dans ce que je vais dire, mais trouvez-vous que je devrais continuer ainsi? Laissez moi savoir, si vous le voulez! Je ne vous jugerai jamais d'une manière négative pour votre opinion sur cette situation!


    Sur ce, ceci est la fin de cette publication! Byeee! :D



    ( Aussi, merci pour vos gentils commentaires, les qualités que vous m'avez attribuées m'ont rendue plus heureuse. Même si on ne se connaît pas en vraie vie, vous êtes là pour moi et ça me fait chaud au coeur. Merci!!! )

  • avatar

    ChienCréative7

    elle/elle

    3m

    Pression

    J'ai trois examens du ministère à faire cette année

    J'ai aucun problème avec celui d'Anglais

    Mais je suis plus inquiète avec maths.

    Je suis en maths enrichies, donc certaines notions sont plus difficiles pour moi. J'ai échoué mon examen normal en math aujourd'hui, donc j'ai beaucoup pleuré à l'école. J'ai remis toute en question, comme si ma séqeunce me convient la plus.

    Je suis une perfectionniste, donc voilà pourquoi je suis plus sévère envers moi-même avec mes notes (Mes parents aussi)

    Sous pression, cela va terminer mal pour moi.

    La pression de terminer une année scolaire est horrible. Je me sens plus épuisée tranquillement.

  • avatar

    Arc-en-cielChaleureux8

    il/lui

    3m

    je dois m'inquièter?

    J'ai commencer a travailler dans une station a essences il y a environ 4 mois et comme dans chaque dépanneurs il y a des clients habituelles. Il y a une cliente qui, la plus part du temps vient quand je travaille ( les fin de semaine). Elle a commencer a me parler de plus en plus. Maintenant elle ma envoyer une demande d'amis sur facbook et insta. Elle est majeur, je ne le suis pas donc je voulais savoir si je devais prendre plus de précautions avec elle?

    (P.S): j'ai tout de même refuser son invitation sur facbook.

  • avatar

    GrenouillePrécis8

    elle/elle

    3m
  • avatar

    TajineIntelligent6

    elle/elle

    4m

    YogaAuthentique5 :D

    Salut! J'ai mis ma publication dans stress-anxiété car je pense que c'est les types de publications que la personne regarde, mais vraiment, je veux te remercier YogaAuthentique5! Tes conseils sont précieux et je vais faire de mon mieux pour les réaliser. Puisque je suis nouvelle sur ce site web, je ne sais pas trop comment m'y prendre, mais je veux vraiment te dire que tes conseils et messages comptent beaucoup pour moi! Merci pour ton soutien émotionnel et ta détermination à vouloir m'aider. Cela aussi est admirable! Si je peux faire quelque chose pour toi, dit-le moi!

  • avatar

    LamaEngagé5

    elle/elle

    4m

    Idées noires

    Bonjour, j'ai des idées noires et je me fais peur...

    Mes amies sont tout le temps là pour moi et savent toujours quoi dire pour m'aider mais j'ai souvent des idées noires.

    Depuis que j'ai commencé à me faire mal je peux plus m'en empêcher. J'arrête et je recommence. On m'as donné une feuille de truc afin de m'en empêcher mais je finis quand même par recommencer, j'ai souvent des regrets, sentiments de culpabilité/honte.

    Je me fais pas confiance et j'essaie de demander de l'aide...

    Merci d'avoir lu et merci si vous avez des idées pour m'aider...

  • avatar

    TajineIntelligent6

    elle/elle

    4m

    Update sur ma publication d'hier


    TW: sujets sensibles, lisez à votre propre risque

    Bonjour! En commençant ce message j'aimerais de un remercier YogaAuthentique5 pour sa réponse. Je compte utiliser ses conseils pour l'avenir. Je suis aussi désolée de mon immaturité concernant mon dernier message sur cette plateforme. Bref, je m'élance dans le sujet:

    Je ne sais juste vraiment plus quoi faire de ma vie. Je ne trouve plu de joie dans ce que je fait. Les seules personnes qui me rendent vraiment heureuse sont celles que je vois le moins souvent, si on exclu mes parents et mon petit-frère. J'ai malheureusement la malchance qu'à chaque fois que je dis quelque chose, le contraire arrive, me créant des problèmes d'anxiété selon mon entourage. Non, je n'en ai pas parlé, mais je pense que les profs l'ont pris tellement sérieusement au point de m'inscrire à un programme sur l'anxiété, en essayant de m'aider. Je me sens vraiment incapable, et peut importe ce que je fais je suis jamais satisfaite. Je trouve cela égoïste de ma apt de penser à moi-même comme cela, donc c'est pour ça que je préfère ne pas parler de moi-même et de ce que j'ai vécu. J'en ai jamais vraiment parlé à quelqu'un, sauf à l'une de mes amies, mais j'ai déjà eu des idées de suicide et depuis un petit bout de temps je me fais du '' self-harm '', comme le dirait un anglais. Excusez-moi, je me sens juste tellement égoïste de m'exprimer que ça me fait mal et m'empêche d'en parler. Je pense tout le temps, et je suis très à l'écoute. J'analyse aussi beaucoup de problèmes en me basant sur des indices. Il m'arrive même d'imaginer l'histoire de quelqu'un avec le peu d'indice que j'ai et les situations possibles. Bref, je suis le genre de personne qui remarque presque tout. J'ai réalisé cependant que les sujets me rendant triste sont souvent l'école, les amis et mon apparence physique. Un membre de ma famille a des problèmes de stress tout, er dépense cela en me criant après et en se fâchant après les autres pour aucune raison. Je me sens généralement mal après cela, et j'ai l'impression que la personne avec ces problèmes de colère fait la vicitme après. C'est le genre de personne qui s'inquiète tout le temps et veut notre mieux, mais on peut voir que ça l'épuise. Donc j'essaie de l'aider, mais cette personne décline mon aide. Je me sens vraiment égoïste aussi pour d'autres raisons, comme par exemple quand quelqu'un fait quelque chose pour moi et que je ne puisse rien faire ne retour. Aussi le fait que mon père fait tellement de choses pour moi et ma famille que je me sens mal lorsqu'il me propose son aide. Je l'aime tellement et je voudrais l'aider à la place que ça soit lui. Les gens de ma famille sont tellement gentils, mais j'ai peur de les décevoir et de les rendre inquiets. Un peu comme dans mon autre publication, apparemment je me mets des standards assez hauts. Je veux être la parfaite petite fille pour mes parents, mais j'ai l'impression que je ne serai jamais à la hauteur. Je voudrais avoir minimum une moyenne de 98% pour chaque matière scolaire, les rendre fiers, être plus autonome et plus responsable. Je voudrais que mes parents arrêtent de se chicaner à cause de moi. je voudrais que mon petit frère se sente en sécurité ( notre milieu familial n'est pas le problème, c'est qu'à son école il ya des petites merdes qui lui font de la peine ), que le monde soit heureux et que je les rende fiers. Je ferais presque tout pour rendre ma famille fière et heureuse, mais cependant j'en suis incapable. Ça me définit bien cet adjectif. En tout cas, le reste sera pour une autre publication. Sur ce, je vous souhaite de passer une belle journée. n'hésitez pas à répondre si vous avez des conseils, ça me rend toujours heureuse et me fait sentir importante. Vous n'êtes pas obligés cependant. Bonne journée / nuit!

  • avatar

    CashewCalme15

    Préfère ne pas répondre

    4m

    Perdre sa conscience

    Bonjour,

    Depuis environs un mois, j'ai perdue connaissance.

    Le 28 avril, Je marchais vers la salle de bain et puis, plus rien!

    Je me suis évanouie par terre en me frappant la tête contre le mur, faisant un trou dans le mur et en me laissant une commotion cérébrale .


    Hier, encore, ma mère m'appelle et je viens sauf que là, j'étais dans un endroit sombre pour après entendre ma mère crier car pendant que j'étais dans ma tête(je ne sais pas comment l'expliquer), je suis tombé "volontairement" dans le seau pour la vadrouille en me laissant une assez grosse blessure et mouillant tout le sol.


    Je ne sais pas pourquoi ça m'arrive , mais pourriez vous me l'expliquer svp?

  • avatar

    CaféÉpatant6

    Préfère ne pas répondre

    5m

    je pense j'ai un trouble dissociatif de l'identité

    Dans notre dernière année et en ce moment, j'arrete pas de dissocier de ma vie. Je pensais que c'était normale de sentir que la vie était pas réel ou ect. Je me dépersonnalise tout le temps et j'essaye de comprendre qui je suis et ou je suis. On dirait que quelqun me controle et je la vois me controler. L'image du monde est flu et défois je peut etre en charge de ma vie Je me questionne aussi sur mon identité. On dirait que défois je suis une autre personne et après une autre et sa fini jamais. Aussi, j'essaye de m'identité et sa marche pas. j'essaye de dire que je suis la personne que je suis. mais, on dirait que elle me fit pas et je suis toujours une autre personne? Défois je me rapelle plus quesque j'ai fait durant la semaine. Quand ma amie me dit : Quesque tu a fait durant la semaine? Je dis que je m'en souviens plus, elle me questionne et elle me regarde bizarrement. Aussi non, j'oublie des trucs durant la journée. Mais sa l'arrive rarement

    Je veut pas m'auto diagnostiquer je veut juste savoir des responses a mes questions

    Est ce normale??
    Comment je peut communiquer avec eux et comment je peut les connaitre? sans communiquer a voix haute
    Est ce vraiment un trouble dissociatif de l'identité ou j'ai quelque chose d'autre relier a ce truc??
    J'ai faite des tonnes et des tonnes de recherches a propos de se truc et meme pris des notes. mais j'arrive toujours pas

    Désoler si j'ai l'air stupide en écrivant se texte
  • avatar

    CannelleLogique1

    iel

    4m

    TW: Self arm

    Allô Allô, j’ai une question, est ce que c’est quand même du self arm de se couper les poignets mais pas au sang?
  • avatar

    CactusChanceux10

    elle/elle

    4m

    Hypersensibilité sensorielle

    J'ai le diagnostic d'hypersensibilité sensorielle mais j'ai l'impression d'être seul au monde a vivre avec se diagnostic quelques peut me donner quelques conseils pour mieux vivre avec.
  • avatar

    AvocatCurieux13

    elle/elle

    4m

    De réseaux sociaux a l'hôpital. Comment réglée sa ?

    Allo,

    Depuis le retour de Noël, je vie pas ma vie en rose. J'ai commencer a me faire harceler a l'école et tout cela c'est fini sur les réseaux sociaux. Les gens ont commencer a me traiter de pleins de nom. J'ai eu le droit a tous ! Au début, sa ne me dérangeait pas, mes j'ai commencer a y croire. J'ai fini par faire de l'anorexie et j'ai même fini a l'hôpital. J'ai été couper du monde extérieure, des média sociaux et même interdiction de contact. J'ai passé 1 mois et demis la. Quand je suis revenu a l'école, tous le monde étais pire qu'avant. Ont me traitais de plusieurs surnom encore. J'ai essayer d'en parler mes

    absolument rien a changer.


    Je ne c'est plus quoi faire ?

  • avatar

    EucalyptusHonnête16

    elle/elle

    4m

    TW Idées suicidaires,sujets sensibles

    Bonjour j'ai 14 ans et j'ai besoin d'aide pour aller mieux...
    Je suis suivies par une psy.
    En ce moment je vais mal et je me sens seule.. je n'ai pas d'ami.e.s au collège..
    J'ai l'impression d’être différente et incomprise dans ce monde..
    Je fais régulièrement de la déréalisation.
    Je fais aussi de l'automutilation,et j'ai des idées suicidaires..
    Parfois quand je rentre de l’école je me sens tellement mal que je pleure toute les larmes de mon corps et je me met a trembler..
    Pitié..j'aimerai trouver une personne qui vit la même chose..et aussi avoir des conseil pour gérer tout ça.
    Merci d'avance !
  • avatar

    PâtesCommunicatif12

    elle/elle

    5m

    mon image

    depuis maintenant quelques années je trouve que je suis toujours plus grosse que les filles de ma classe du a cela jai arrêter de manger le midi et je m'isole toujours a l'heur du diner pour ne pas a avoir affaire aux remarque du genre : ohh tu ne mange pas pouquoi et aux phrases du jard je ne sais plus vraiment quoi faire pour me trouver plus mince certe je pert du poid mais je trouve que se n'est jamais asser que faire ??
  • avatar

    TartareTalentueux16

    iel

    4m

    je ne me sans pas bien dans ma ete etn dans mon coeur

    Bonjour, j'ai besoin de conseille.
    Il y a quelque temps je me sens tu genre mal je me fait intimider a l'école et dans les réseaux. Je sens que j'ai des crises de naire puis j ai l'envie de me tué.J'ai fait des tentatives.
    Je me fait frapper a l'école puis quand je le dit a un prof ils font rien. Aider-moi svp donner mon des solutions.:(
  • avatar

    RoseFière3

    elle/elle

    5m

    Automutilation

    Est-ce que s’arracher la peau autour des ongles pour se faire mal est une forme d’automutilation? (je ne sais pas si j’ai bien écrit ce mot).
  • avatar

    GazellePolyvalent8

    elle/il

    4m

    Je devrais être heureuse...non?

    Je viens d'emménager dans mon premier appart, je suis enfin loin de chez mes parents (pas parce que je ne les aime pas), je devrais être heureuse et me sentir chanceuse. Eh bien non ! Je me suis auto-saboter ce matin en quittant subitement mon emploi. C'est comme si mon cerveau pensait que je ne peux pas mériter le bonheur. Je ne sais pas ce que je veux, je mange mes émotions à la foulée et je n'aime pas mon image corporelle. Mes parents m'ont demandé hier ce que je désirais faire, sans penser à ce que je pouvais ou ne pouvais pas faire, j'ai répondu un mot : stable. Je veux pour une fois avoir un emploi stable, un emploi que je quitte pas après deux semaines. Je suis perdu dans mon fil de pensées excessives et je ne sais pas comment m'en sortir...
  • avatar

    NuageIntéressante13

    il/lui

    4m

    Je me sens comme vide par moments

    À chaque jours, il y a toujours un moment où je suis vraiment mal à l'aise. C'est un inconfort mélangé à du désespoir? Je sais pas trop comment expliquer, mais j'ai juste plus de motivation.
    Je pense que dans ces moments je deviens affreusement insatisfait de la vie. Je suis passé à travers de nombreuses situations qu'un adolescent lambda n'aurait pas à subir et je crois que ça m'a rendu amorphe psychologiquement.
    Il y aurait pas un moyen de m'accomoder pour que l'effet se dissipe?
  • avatar

    YogourtChaleureux2

    elle/elle

    4m

    anxiété et dépression

    je me sens très seule mais je suis entourée de plusieurs personnes. Je sens que je suis au debut d’une dépression où j’ai des “mood swings” dans des moments où je ne sais pas pourquoi je me sens comme ca.Je me sens sous pression et anxieuse pour aucune raison. Je ne sais pas c’est quoi mon problème. J’essaye d’en parler avec mon alentour, mais les mots ne veulent pas sortir car je me sens embarrassée de dire ces trucs.

Les plus consultées

Liste de discussions

  • avatar

    VolleybalTalentueux9

    elle/elle

    8m
    solitude
    Au primaire, à partir de ma 5éme année j'ai était intimider par les gens de ma classe et depuis j'ai toujours peur de la solitude parce que juste avant j'était amie avec une personne et on était inséparable c'était vraiment ma meuilleur amie mais elle est partie est ma laisser seul après les fille de ma classe mon intimider toute l'année j'était mal j'était seul contre tous je voulais juste mourire maintenant au secondaire je ne sait plus comment choisir mes amies toujours il y'a des problémes.Je me trouve problématique et je peut pas me retenir de tout raconter a mes amies que je croyais proche de moi alors que on vrai c'Est toutes des fakes (surtout que je suis dans une école où il y'a que des filles) je ne sait plus quoi faire j'ai l'impression de ne plus être moi même et ma meuilleur amie me manque j'arrive plus à passer au dessu...
  • avatar

    BubbleteaPassionné8

    Préfère ne pas répondre

    7m
    Clavardage
    Est-ce normal que quand j’essai de clavarder cela ne marche plus? Cela fait disparaître la petite fenêtre de clavardage et elle réapparaît quelque heures après
  • avatar

    LoutreResponsable11

    il/lui

    5m
    L'intimidation
    Je me fait intimider depuis 6 mois par 3-4 gars et ils n'arrêtent pas.
    Avez-vous des trucs?
  • avatar

    CaféÉpatant6

    Préfère ne pas répondre

    5m
    je pense j'ai un trouble dissociatif de l'identité
    Dans notre dernière année et en ce moment, j'arrete pas de dissocier de ma vie. Je pensais que c'était normale de sentir que la vie était pas réel ou ect. Je me dépersonnalise tout le temps et j'essaye de comprendre qui je suis et ou je suis. On dirait que quelqun me controle et je la vois me controler. L'image du monde est flu et défois je peut etre en charge de ma vie Je me questionne aussi sur mon identité. On dirait que défois je suis une autre personne et après une autre et sa fini jamais. Aussi, j'essaye de m'identité et sa marche pas. j'essaye de dire que je suis la personne que je suis. mais, on dirait que elle me fit pas et je suis toujours une autre personne? Défois je me rapelle plus quesque j'ai fait durant la semaine. Quand ma amie me dit : Quesque tu a fait durant la semaine? Je dis que je m'en souviens plus, elle me questionne et elle me regarde bizarrement. Aussi non, j'oublie des trucs durant la journée. Mais sa l'arrive rarement

    Je veut pas m'auto diagnostiquer je veut juste savoir des responses a mes questions

    Est ce normale??
    Comment je peut communiquer avec eux et comment je peut les connaitre? sans communiquer a voix haute
    Est ce vraiment un trouble dissociatif de l'identité ou j'ai quelque chose d'autre relier a ce truc??
    J'ai faite des tonnes et des tonnes de recherches a propos de se truc et meme pris des notes. mais j'arrive toujours pas

    Désoler si j'ai l'air stupide en écrivant se texte